bpt6k6456858c/f29


Nadar avait l'habitude de faire ces revues de trimestre depuis la création du Journal pour rire en 1851.

65. Les Folies parisiennes, par Nadar 4 recueils de caricatures constituant les nos 1, 4, 8 et 13 des Petits albums pour rire édités par Le Journal pour rire vers 1860. B.N., Est. Tf 306.

66. Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs, graveurs, etc... Première exposition, 1874, 35, boulevard des Capucines. Catalogue... Paris, imp. AlcanLévy, 1874. In-8°, 20 p. B.N., Est. Yd 2 809 (1). Nadar, qui a désormais besoin d'argent en 1874, accepte de louer son ancien atelier du boulevard des Capucines pour la première exposition impres-sionniste (cf. Rewald, Hist. of. Impress.).

67. Catalogue de la 6e exposition de peinture impressionniste du 2 avril au 1er mai 1881. 35, boulevard des Capucines, Paris. Paris, typ. Morris, 1881. In-16, 15 p. B.N., Est Yd 2 809 (6).

L'incompréhension du public fut complète, et Durand-Ruel raconte comment la foule "ne vit dans ces grands artistes que des ignorants présomptueux cherchant à se faire connaître par des excentricités"

III. NADAR ECRIVAIN

Seuls les livres publiés sont mentionnés sous cette rubrique. Il est impossible, en effet, de dresser la nomenclature de tous les écrits de Nadar. Celui-ci ne cessa de publier des articles de 1837 à la fin de sa vie. Il est également le signataire de nombreuses préfaces.

A sa mort il laissa derrière lui les manuscrits d'une autobiographie qu'il désignait sous le nom de Cahiers (B.N., Mss. n.a.f. 25012, 25015 à 25018).

68. La Robe de Déjanire. Paris, éd. M. Lévy, 1862. In-8°, 3 vol. B.N., Imp. Y 2. 55947.

Roman édité à Paris chez Recoules en 1846 et réédité en 1882 chez E. Dentu.

69. Pierrot ministre, pantomime républicaine en huit tableaux, par un Pair de France sans ouvrage. Paris, éd. Gallet, 1848. In-16, 11 p. Arsenal, G.D. 164.

Cette plaquette, écrite au moment de la Révolution de 1848, exalte la République, et attaque violemment la royauté déchue, incarnée par Charles X et Robert Macaire, le fripon et le scélérat de L'Auberge des Adrets. Arlequin représente le peuple affamé, Pierrot la pensée ministérielle du dernier Cabinet de la monarchie et le Pair de France sans ouvrage n'est autre que l'auteur, Nadar.

70. Quand j'étais étudiant. Paris, éd. M. Lévy, 1856. In-8°. B.N., Impr. Y 2. 55944.