bpt6k6447233h/f2


DOGMATIL N PSYCHOTROPE DÉSINHIBITEUR, MÉDICAMENT DU CERVEAU VÉGÉTATIF. N INDICATIONS - Etats d'inhibition et d'asthénie névrotique, états dépressifs réactionnels, troubles fonctionnels psychosomatiques, maladie ulcéreuse gastro-duodénale, migraines d'origine diaestive. syndromes vertigineux. .CONTRE-INDICATIONS - Phéochromocytome (sauf comme test diagnostic). Le glaucome et l'hypertrophie de la prostate ne sont pas des contre-indications au Dogmatil, qui n'a aucune action atropinique.. PRECAUTIONS D'EMPLOI Réduire et espacer les doses en cas d'insuffisance rénale grave. M EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES - Ceux des neuroleptiques : syndromes extrapyramidaux aisément réductibles par les correcteurs habituels (antiparkinsoniens de synthèse), aménorrhée, galactorrhée.. SURDOSAGE ÉVENTUEL - Aucune léthalité n'a été observée bien que les doses absorbées accidentellement ou dans un but de suicide aient atteint jusqu'à 16 g en une prise. La thérapeutique est uniquement symptomatique. M POSOLOGIE - selon les indications : 2 à 3 ampoules I.M par jour, 2 à 6 gelules par jour, 2 à 6 cuillerées à café par jour. Pédiatrie : en moyenne 20 gouttes/kg/jour.

M COMPOSITION - PRÉSENTATIONS - Dogmatil injectable : boîte de 6 ampoules de 2 ml dosées à 100 mg de sulpiride. Dogmatil gélules: boîte de 30 gélules dosées à 50 mg de sulpiride. Dogmatil soluté buvable : flacon de 200 ml dosé à 25 mg/c. à c. (ou 5 mg pour vingt gouttes). M PRIX - 13,35 F - 26,70 F -18,40 F - A.M.M. 303 287.4 - A.M.M. 303 289.7 - A.M.M. 303 290.5 - PCA 77,93/P. Agréé par la Sécurité Sociale et les Collectivités. Tableau C.

DOGMATIL FORT M ANTIPSYCHOTIQUE MAJEUR, non sédatif, à faible action extra-pyramidale aisément réductible, sans effet dépressif ni asthénique. Action anti-hallucinatoire et anti-confusionnelle prédominante, rapide et durable - Action sur la thymie dépressive et sur l'inhibition psychomotrice. M INDICATIONS - Psychoses aiguës et chroniques - Etats dépressifs non mélancoliques-Troubles graves du comportement.

M CONTRE-INDICATIONS - Phéochromocytome - Le glaucome et l'hypertrophie de la prostate ne sont pas des contre-indications au Dogmatil qui n'a aucune action atropinique. M PRÉCAUTIONS D'EMPLOI - Associer un sédatif au Dogmatil fort dans les manifestations caractérielles avec instabilité ou agressivité, les syndromes d'agitation avec impulsivité - Réduire et espacer les doses, en cas d'insuffisance rénale grave - Le Dogmatil fort est réservé à l'usage psychiatrique et doit être évité en gastro-entérologie en raison de son dosage élevé. M EFFETS INDÉSIRABLES POSSIBLES - Ce sont ceux des neuroleptiques : syndromes extrapyramidaux aisément réductibles par les correcteurs habituels (antiparkinsoniens de synthèse), aménorrhée, galactorrhée.. SURDOSAGE EVENTUEL Aucune léthalité n'a été observée bien que les doses absorbées accidentellement ou dans un but de suicide aient atteint jusqu'à 16 g en une prise. La thérapeutique est uniquement symptomatique.. POSOLOGIE - Traitement d'attaque : 6 à 8 ampoules injectables ou comprimés par jour - Traitement d'entretien : 2 à 4 comprimés par jour. a COMPOSITION - PRÉSENTATIONS - Dogmatil injectable : boîte de 6 ampoules injectables de 2 ml dosées à 100 mg de sulpiride - Dogmatil fort : boîte de 12 comprimés sécables dosés à 200 mg de sulpiride. PRIX - 13,35 F - 38,75 F - A.M.M 303 287.4 - A.M.M. 303 288.0 - PCA 77,93/P - Agréé par la Sécurité Sociale et les Collectivités, les hôpitaux psychiatriques de la Seine et les Hôpitaux de Paris - Tableau C.

PRIMPÉRAN M MODIFICATEUR DU COMPORTEMENT DIGESTIF provoquant un accroissement simultané du calibre et du péristaltisme des voies digestives au niveau gastro-duodéno-iléal. Anti-émétique. M INDICATIONS - Manifestations digestives fonctionnelles. Migraines, nausées, vomissements, hoquet, météorisme abdominal, radiologie digestive. M PRÉCAUTIONS D'EMPLOI - Réduire la posologie et prescrire des cures discontinues chez l'insuffisant rénal grave. Ne pas associer aux dérivés anti-cholinergiques qui annulent temporairement son action motrice digestive.. EFFETS INDÉSIRABLES ÉVENTUELS - Spasmes musculaires localisés ou généralisés, en particulier chez l'enfant ou les malades soumis aux neuroleptiques. L'évolution spontanément favorable est facilitée par les anti-parkinsoniens de synthèse. Methémoglobinémie quelques cas ont été signalés au cours de l'emploi dans la période néo-natale et particulièrement chez le prématuré ; leur évolution a été favorable après injection I.V lente de bleu de méthylène à la dose de 1 mg par kg de poids corporel.

t SURDOSAGE - Aucune léthalité n'a été observée après absorption massive accidentelle ou dans un but de suicide. La thérapeutique est uniquement symptomatique.. POSOLOGIE - Chez l'adulte : comprimés : 1/2 à 1 comprimé 3fois par jour. Soluté buvable: 1 à 2 cuillerées à café 3 fois par jour. Soluté injectable : au cours des syndromes aiqus 1 ampoule injectable I.M ou I.V. à renouveler éventuellement. Chez le nourrisson : gouttes buvables: 1/2 mg/kg/jour. M COMPOSITION - PRESENTATIONS - Ampoules injectables : boîte de 3 ampoules-boîte de 12 ampoules: I.M ou I.V. dosées à 10 mg de métoclopramide. Comprimés : boîte de 40 comprimés dosés à 10 mg de métoclopramide. Soluté buvable : flacon de 200 ml dosé à 100 mg de métoclopramide pour 100 ml (1 cuillerée à café = 5 mg). Gouttes (pédiatrie) flacon de 60 ml de gouttes dosées à 260 mg de métoclopramide pour 100 ml (1 goutte = 1/10e mg). BPRIX - 4,95 F -9,25 F 15,65 F -10 F - 6,80 F - A.M.M. 318 257.9 - A.M.M 308 616.6 - A.M.M. 308 612.0 - A.M.M. 308 614.3 - A.M.M. 308 613.7 - PCA 77,93/P.

Agréé par la Sécurité Sociale et les Collectivités. Tableau C.

TIAPRIDAL ■ MÉDICAMENT DU SYSTÈME MÉSO-LIMBIQUE M PROPRIÉTÉS - Le TIAPRIDAL est un médicament à vocation neurologique, dans les troubles sensitivo-moteurs et l'agitation psychomotrices. INDICATIONS - CÉPHALÉES neurogènes, ALGIES NEURO-MUSCULAIRES ÉTHYLISME AIGU OU CHRONIQUE : delirium, tremblement, crampes - TREMBLEMENT SÉNILE - MOUVEMENTS ANORMAUX, en particulier chorées aiguës ou chroniques M EFFET INDÉSIRABLE - Un effet neuroleptique peut être exceptionnellement noté chez les sujets sensibilisés : aménorrhée, galactorrhée, somnolence M POSOLOGIE - Agitation aiguë: 3 à 10 ampoules par jour par voie I.V. ou I.M. - Mouvements anormaux : 3 à 6 comprimés par jour - Indications courantes : 1 à 2 comprimés par jour M FORMES ET PRÉSENTATIONS - Comprimés sécables: boîte de 20 - dosés à 100 mg de tiapride. Prix : 28,05F - Ampoulesinjectables : boîte de 12 - dosées à 100 mg de tiapride. Prix : 24,95 F - P.C.A. 76.60/P. A.M.M. 317 424.9 et 317 425.5 - Tableau C - Agrée par la Sécurité Sociale.

VIRUSTAT M VIRUSTATIQUE. ZONA - HERPES - VARICELLE - APHTOSE M POSOLOGIE - Adultes : 2 ou 3 comprimés, 3 fois par jour - Enfants : 1 ou 2 comprimés, 3 fois par jour M PRÉCAUTIONS D'EMPLOI - L a prescription de Virustat, spécifiquement antiviral, ne dispense pas : des traitements symptomatiques habituels, généraux ou locaux - d'une antibiothérapie associée en cas de surinfection bactérienne. N M SURDOSAGE - Dans certaines viroses dermotropes des doses atteignant jusqu'à 40 comprimés par jour pendant 10 jours ont pu être < administrées. M PRÉSENTATION - Boîte de 48 comprimés dosés à 100 mg de moroxydine - Prix :,8,60 F - Visa D.TR.0423 - P.C.A. 77,93/P - g: Agréé par la Sécurité Sociale et les Collectivités.

■" Laboratoires DELAGRANGE, 39, boulevard de Latour-Maubourg, 75340 PARIS CEDEX 07 - Tél. 555.95.88