Reminder of your request:


Downloading format: : Text

View 12 to 12 on 16

Number of pages: 1

Full notice

Title : Bulletin municipal officiel de la Ville de Paris

Author : Paris. Auteur du texte

Author : Seine. Auteur du texte

Author : Paris (Département / 1975-....). Auteur du texte

Publisher : (Paris)

Publication date : 1908-12-18

Type : text

Type : printed serial

Language : french

Language : français

Format : Nombre total de vues : 240410

Description : 18 décembre 1908

Description : 1908/12/18 (A27,N344).

Rights : public domain

Identifier : ark:/12148/bpt6k6348625d

Source : Ville de Paris / Bibliothèque de l'Hôtel de Ville (BHdV), 2012-46765

Relationship : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb343512457

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date of online availability : 14/10/2013

The text displayed may contain some errors. The text of this document has been generated automatically by an optical character recognition (OCR) program. The estimated recognition rate for this document is 100 %.
For more information on OCR


D'autre part, il y aurait intérêt à rattacher au service la commune de Vignacourt, du canton de Picquigny, voisine jie notre agence et qui offre des ressources pour le placement des jeunes enfants. Cette commune et les neuf communes de Bonneville, Canaples, Fieffes, Havernas, La Vicogne, Montrelet, Naours, Talmas et Wargnies, provenant de l'ancienne circonscription, de Berteaucourt formeraient la circonscription nouvelle, dont le siège serait à Vignacourt.

En résumé, la circonscription de Domarten-Ponthieu deviendrait circonscription de Berteaucourt et celle de Berteaucourt deviendrait circonscription de Vignacourt.

X. — Agence de Doullens.

Le médecin chargé de la circonscription de Pas-en-Artois ayant donné sa démission, les - communes de son service seraient avantageusement rattachées à la circonscription de .Thièvres.

Les circonscriptions médicales de la région du Nord sont nombreuses et peu importantes.

Il y a certainement intérêt à' ce que le service médical soit concentré entre les mains d'un plus petit nombre de médecins, qui s'attachent davantage à leurs fonctions, parce qu'elles se trouvent ainsi mieux rémunérées.

Nous proposons, en conséquence, de rattacher à la circonscription de Thièvres les communes de Couin, Gaudiempré, Grincourtles-Pas, Hénu, Mondicourt, Pas-en-Artois et Warlincourt-les-Pas.

XI. — Agence de Château-Chinon.

M. le docteur Houzé, médecin de la circonscription de Cussy-en-Morvan, est décédé.

Une des communes de la circonscription qui lui était confiée doit logiquement être rattachée à la circonscription de Montsauche, c'est la commune de Ménessaire qui, bien qu'appartenant au département de la Côted'Or, est plus rapprochée de Montsauche que de CuSSy.

XII. — Agences de Lormes et de Varzy.

Les deux médecins chargés respectivement des deux circonscriptions de Lormes-Ouest : agence de Lormes, et de Tannay : agence de Varzy, sont d'âccord pour demander que certaines communes de la première circonscription soient rattachées à la seconde.

L'Administration n'a aucune objection à présenter contre cette modification, et nous proposons de détacher de la circonscription de Lormes-Ouest pour les rattacher à celle de Tannay, les communes de Flez-Cuzy, Metz-leComte, Moissy-Moulinot, Monceaux-le-Comte Nuars, Ruages, Saisy, Teigny et Vignol.

XHr. — Agence de Saint-Amand (Cher).

Le docteur Verneuil, médecin à SaintAmand, étant décédé, la circonscription dont - il était chargé pourrait être partagée entre les deux circonscriptions voisines ayant également leur siège à Saint-Amand, et qui ne sont pas très importantes.

; Il n'y aurait ainsi que deux circonscriptions pie Saint-Amand, au lieu do trois, l'une porfcagtladésignation de Saint-Amand (Ouest), e de Saint-Amand (Est).

~~tR - première comprendrait, en plus des communes d'Arcomps, Faverdines, La Celette, Loye, SÈAt-Georges de Poisieux, Saulzais-lePotier, qu'elle comprend déjà, les communes de Bouzais, Nozières, Orcenais, Orval et SaintAmand.

La seconde comprendrait, en plus des communes d'Ainay-le-Vieil, Arpheuilles, Braize, Colombier, Coust, Drevant, La Groutte, La J

Perche, l'Etelon, qu'elle comprend déjà, les communes de Bruère, Farges, La Celle-Bruère et Meillant.

XIV. — Agence d'Issoire.

L'agence d'Issoire, créée à la suite d'une délibération du Conseil général du 27 décembre 1906 et ouverte, le 15 avril 1907, a actuellement une population de 260 élèves.

Bien que vaste, le territoire de cette agence ne présente véritablement de ressources suffisantes pour le placement des jeunes enfants que d'une part, vers l'Est, dans la région montagneuse du canton de Sauxillanges, et d'autre part, vers l'Ouest, dans quelques communes du canton de Saint-Amand-Tallende.

Afin d'éviter l'entassement des pupilles dans les communes de ces deux régions montagneuses et pour y faciliter un choix judicieux des placements, il paraît utile d'accroître l'étendue de la zone proprement nourricière.

La portion montagneuse du canton de Vicie-Comte, soit les trois communes d'Isserteaux, Manglieu et Sallèdes, paraît toute désignée pour être rattachée à l'agence ; elle est relativement rapprochée d'Issoire, on y trouve du lait en abondance. De plus, l'altitude (600 m.

environ) étant inférieure à celle de la partie haute du canton de Sauxillanges, la température y est moins rigoureuse, ce qui facilitera l'acclimatement des nourrissons arrivant en hiver, A ces trois communes serait ajoutée celle de Sugères, du canton de Saint-Dier, qui se trouve à proximité et qui compléterait normalement ce nouveau centre de placements. Les communes d'Isserteaux, Manglieu et Sallèdes seraient rattachées à la circonscription médicale de Vic-le-Comte, et la commune de Sugères à la circonscription de Sauxillanges.

Vers l'ouest, le territoire de l'agence pourrait être augmenté de la commune du VernetSainte-Marguerite (canton de Saint-AmandTallende) qui serait rattachée à la circonscription médicale de Saint-Amand. Seraient également réunies à l'agence les deux seules communes du canton de Champaix qui n'avaient pas été' comprises dans le périmètre du service, savoir : les communes de Gourgoul et Saint-Nectaire, qui seraient rattachées à la circonscription de Champeix.

Nous vous prions, Messieurs" de vouloir bien approuver ces différentes propositions.

Adopté. (1908, 188 et 311.)

57. — Service des Enfants assistés. —

- Résolution relative aux convois de nourrices pour l'année 1909.

M. Patenne, au nom de la 3e Commission.

— Nous vous proposons d'approuver le tableau présenté par M. le Préfet de la Seine et portant fixation des dates de convois et du contingent des nourrices devant être fournies par chacune des agences, ainsi que la répartition des élèves dans ces agences.

Co tableau ne diffère pas sensiblement de celui qui a été dressé pour les besoins de l'année courante. Quelques modifications ont été rendues utiles par les exigences du service, notamment par la plus on moins grande facilité du recrutement nourricier dans certaines régions et la nécessité de ramener progressivement à un chiffre normal la population de certaines agences qui se trouve être encore en excédent notable sur l'effectif réglementai i-e.

Adopté (1908, 420).

J 58. Service des Enfants assistéS.

Augmentation des frais de touri dans les agences de Saint-pour Mondoubleau et les sections de tillon sur-Seine et Mortagne. ;

M. Patennè, au nom de la 3e Cominisï — Messieurs, par une précédente délibéra1 vous avez fixé à 600 francs le chiffre de j demnité forfaitaire attribuée au sous-dir de la section d'agence de Châtillon-sur-S pour frais de tournées. A cette époqnfli section avait une population de 277 elle compte aujourd'hui environ 400 eM Par suite de cette augmentation, il a cessaire de créer do nouveaux centres d cernent qui exigent, pour la surveillance frais plus élevés. De plus, deux ou trois très de placement sont très éloignés dq très et ils obligent le sous-directeur 12 visite à des absences de deux ou trois, convient d'ajouter que cet agent, qui a Sfl charge de tout le service, ne parvient il cuter ses tournées qu'en utilisant les Ha les plus rapides, qui sont aussi les plU.

toux.

il y aurait lieu, dans ces conditions, ter de 600 francs à 900 francs le taux de camion pour frais de tournées fixée en J| du sous-directeur de la section de OhàSl sur-Seine. De même l'indemnité attri directeur de l'agence de Saint-PourçaM Sioule était fixée à 11200 francs. Mais adjoint à l'agence une nouvelle cire, tion composée de huit communes Si une moyenne de 26 à 34 kilomètres du fi de l'agence. Il y aurait, en conséquent de porter à 1,400 francs "le montant demnité forfaitaire attribuée au dira it l'agence de Saint-Pourçain-sur-Sioule. ~* Pour les mêmes raisons, il convien porter à 1,400 francs le montant de rifltfgfl attribuée au directeur dé l'agence de ~M bleau. Le territoire de cette agence agj~j effet, augmenté de quatorze cominJ M canton de Montoire, situées à une diSHj 30 à 40 kilomètres du chef-lieu et la !!

allouée au directeur devientinsuffisan.

Enfin, la section d'agence de Mort s'étend actuellement sur soixante-lial3 munes, comporte aussi une augmenta taux de l'abonnement précèdemmeI1 Jf 900 francs. Le sous-directeur de cette malgré l'emploi fréquent de la bicycle peut terminer ses tournées en. rnoillsla à vingt-cinq jours et son abonnement M suffisant. Il pourrait être porté de 900 ) à 1,000.francs.

Nous vous demandons d'approuver mentations. Adopté (1908, 306). ',

59. — Service des Enfants asoio Bail du dépôt de l'agence de S M. Patenne, au nom de la 3e rflaffl sion. Messieurs, le bail du dépôt 1 ce des Enfants assistés de Sauheu a ri 1er février 1909. L'Administraton .qUlde trouver dans l'immeuble à destinatio". de pot toutes les commodités désirai garanties suffisantes d'hygiène, et de c, propose de renouveler la location at c' conditions que celles du bail précédot,, à-dire, loyer annuel de 600 francs facJl de six, neuf ou douze années avec ..J 4