bpt6k6223425c/f1


4 "~B~ENT D'ADRESSE 'HUt rf chaque demande de changement d'adresse être accompagnée d'une bande imprimée ^pty^*^4imfcw<poste pour frais pression, pour frais r kSes: non accompagnées de cètte re*uCs cons¡derées comme nulles et t' -. -

l'administration et les it être adres-sé à l'imprimeurf"' Par isi oi, quai Voltaire.

t. SOMMAIRE 'rll - , 0FV Tc AS~~- - Décret portant protl°Hm 0r<*re de la Légion d'honneur.

ôeritrJ'tr®sorier perpétuel delà '66r{ traIe d'agriculture de France.

i^'i0r,: V1 de f>— office de courtier maritime Cl%m office de courtier maritime eret Cr (Algérie).

Un courtier interprète conda r>» es * Saint-Martin-de-Ré.

raant des percepteurs.

:-^e,ttentH^nt contre-amiral à un comIf nt dnus l'escadre d'évolutions.

Ï Nouvelles et étrangères. Nouvelles et l',(.^IO*S ET FAITS.

ERATURE BEAUX-ARTS. -

te chard SA CORRESPONDANCE.pre" BS SCIENCES. Btnri de Parville.

K les la Banque de France et de ses 'etin. s.

1~ t eOtnT\a

\6r' du ntit des recettes des chemins et au 8 avril 1877.

4 8 avril 1877.

~! ---

^Ï^Eoffigielle - ari$, 19 avril f877.

--

riera <} * résident de la République, .1 ^^ranr 1tdu ministre de l'agriculture « 0 p ort Iliriistr-o de ragdcutture ZD du ~les de l'orri e Conformément a J'avis du re M. de Cormette (LouisQI Q InSpf>cte¡r général des haras, aii grade d'officier dans l'ordre ~nal de la Légion d'honneur. - Chevalier 1858

Par décret en date du 16 avril 1877, rendu sur le rapport du ministre de l'agriculture et du commerce, M. Lavallée, membre de la société centrale d'agriculture de France, a été nommé;trésorier perpétuel de cette société, en remplacement de M. Huzard, démissionnaire.

o¡<¡i<', :'J ".,.,,< i <<<m

Par un autre décret en date du 17 avril 1877, rendu également sur le rapport du ministre de l'agriculture et du commerce, un officeVde courtier-maritime a été créé au port de BeniSaf, arrondissement de Tlemcen (Algérie).

Par un autre décret en date du même jour, M. Penaud (Pierre-Joseph) a été nommé courtier-interprète et conducteur de navires à Saint-Martin de-Ré (Charente-Inférieure), en remplacement de M. de Gouyon-Pontouraude, décédé.

Par arrêtés du ministre des finances, en date du 11 avril 1377, ont été nommés : M. Petit, percepteur de Neauphle-Ie-Chàteau (Seine-et-Oise), 2e classe, à la perception de Montcornet (Aisne), 2e classe.

M. Gastineau, percepteur de Templeuve (Nord), 2e classe, à la perception de Neauphlele-Château (Seine-et-Oise), 2e classe.

M. Picard , percepteur de la Ferté-Macé (Orne), 2e classe, à la perception de Templeuve (Nord), 20 classe.

M. Dumesnil, percepteur de Juvigny (Orne), 4* classe, à la perception de la Ferté-Macé (même département), 3e classe.

M. Germaine, percepteur de La Saussaye (Eure), 3e classe, à la perception de Cormeilles (même département), 2e classe.

M. Lambert, ancien officier amputé, à la perception de La Saussaye (Eure), 3e classe.

■* Par arrêté du ministre des finances, en date du 13 avril 1877, M. Dargent, percepteur de RomiUé (Ille-et- Vilaine), 58 classe, a été nommé a la perception de Châteaugiron (même département), 4e classe.

.——

Par décision du Président de la République en date du t8 avril 1877, rendue sur la propo.

sition dn vice-amiral, sénateur, ministre de la marine et des colonies, M. le contre amiral Lejeune (Laurent-Joseph) a été nommé à un commandement en sous ordre dans l'escadre d'évolutions.

#

PARTIE NON OFFICIELLE

Paris, 19 avril 1811.

NOUVELLES et CORRESPONDANCES ÉTRANGÈRES

ANGLETERRE CHAMBRE DES COMMüNES. — Séance du 18 avril.

Sur la motion de M, Forster, le bill relatif au chemin de fer d'Harrow et du West End est retiré après la deuxième lecture.

M. Gorst demande la seconde lecture du projet de loi sur la juridiction des eaux territoriales, fort important, à son avis, pour définir les limites dans lesquelles l'administration de la justice peut s'exercer sur cette partie des domaines de la couronne d'Angleterre. Le besoin de cette définition est démontré par la récente collision du Franconia avec le Strath- clide, de Douvres, dans laquelle il y a eu mort d'homme. Le capitaine du Franconia a été reconnu coupable, mais les juges, à la majorité, ont décidé de réserver le jugement jusqu'à ce que l'autorité judiciaire supérieure ait tranché la question de compétence que la cour criminelle n'a pas admise.

Sir Bowter dit que la déclaration portant sur le droit de juridiction du ministre de la justice dans une zone marine de trois milles sur les étrangers, n'a de précédent dans aucune loi internationale. Il propose le rejet du bill.

MM. Harcourt, Staveley, Hill, Wheelhouse, Forsyth, l'attorney général et autres, parlent pour ou contre ce projet de loi. A la suite de cette discussion, le bill est lu pour la deuxième fois et la chambre décide que la commission, pour l'examiner, sera nommée le 14 mai. 1 Plusieurs autres projets, sans intérêt général, sont lus ensuite et donnent lieu à quelques observations, après lesquelles la séance est levée à six heures. (Havas.)

ALLEMAGNE PARLEMENT ALLEMAND. — Séance du 17 avril.

L'ordre du jour appelle la discussion du projet d'emprunt pour les administrations de la marine, des postes et des télégraphes ; le projet est renvoyé à la commission du budget.

ft