Reminder of your request:


Downloading format: : Text

View 12 to 12 on 102

Number of pages: 1

Full notice

Title : Des Phénomènes prémonitoires de la colique hépatique, quelques-unes des manifestations cliniques de la lithiase biliaire, symptomatologie, diagnostic, traitement, par André Arango y Lamar,...

Author : Arango y Lamar, André (Dr). Auteur du texte

Publisher : Vve F. Henry (Paris)

Publication date : 1880

Subject : Glandes endocrines -- Maladies

Subject : Péritoine -- Maladies

Type : text

Type : monographie imprimée

Language : french

Language : français

Format : In-8°

Format : Nombre total de vues : 102

Description : Avec mode texte

Rights : public domain

Identifier : ark:/12148/bpt6k6118483v

Source : Bibliothèque nationale de France, département Sciences et techniques, 8-TD115-139

Relationship : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300245484

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date of online availability : 23/08/2010

The text displayed may contain some errors. The text of this document has been generated automatically by an optical character recognition (OCR) program. The estimated recognition rate for this document is 98 %.
For more information on OCR


— 10 —

1° La propagation ;

2° La transmission des produits pathologiques ;

3° La participation intermédiaire du système nerveux. »

1° Du transport de la maladie par propagation, les exemples sont communs. Il s'opère de deux façons : a) suivant la continuité des organes, ou b) en raison de leur contiguïté.

C'est par continuité que la trachéo-bronchite succède au coryza, que l'ictère catarrhal survient dans le cours de certaines gastroentérites ; par continuité que la cystite fait parfois suite aux inflammations de l'urèthre et que la néphrite eu peut être la conséquence dernière; par continuité, encore, que le péritoine propage les états phlegmasiques d'une extrémité à l'autre de la cavité abdominale, et fait apparaître une inflammation sous-diaphragmatique, consécutivement à une affection utérine puerpérale, ainsi que vous l'avez récemment vu chez une de nos malades, ou localise dans la fosse iliaque droite une phlegmasie née autour de la vésicule biliaire, comme nos salles vous en présentaient aussi dernièrement un exemple.

C'est par contiguïté, au contraire, que les états phlegmasiques passent du feuillet viscéral au feuillet pariétal des séreuses; que les séreuses voisines se transmettent si. souvent leurs inflammations; qu'une pleurésie se complique de péricardite ou une péritonite de pleurésie; que s'établit entre organes voisins la communauté des altérations organiques ; que des perforations traversent leurs parois en contact et mettent en communication leurs cavités. C'est en raison de la contiguïté que tout organe induré, hypertrophié ou dilaté exerce sur ceux qui l'avoisinent une compression plus ou moins incommode et en trouble le fonctionnement ; que l'abdomen tympanisé refoule le diaphragme, gène la respiration et prépare l'asphyxie ; que l'aorte dilatée comprime la racine des bronches, fait naître un cornage bruyant, supprime la respiration dans toute une moitié delà poitrine; qu'en effaçant le calibre de la veine sous-clavière, elle produit un oedème du membre supérieur, ou amène l'aphonie en écrasant le récurrent. C'est ainsi encore qu'un ganglion bronchique tuberculeux, comprimant et irritant le pneumogastrique, détermine chez certains phthisiques des vomissements incessants. 2° La transmission des produits pathologiques rend bien