Reminder of your request:


Downloading format: : Text

View 211 to 211 on 344

Number of pages: 1

Full notice

Title : Bulletin de la Société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot

Author : Société des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot. Auteur du texte

Publisher : (Cahors)

Publication date : 1895

Type : text

Type : printed serial

Language : french

Language : français

Format : Nombre total de vues : 12361

Description : 1895

Description : 1895 (T20).

Description : Collection numérique : Fonds régional : Midi-Pyrénées

Rights : public domain

Identifier : ark:/12148/bpt6k5505297r

Source : Société des études du Lot

Relationship : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb343873149

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date of online availability : 17/01/2011

The text displayed may contain some errors. The text of this document has been generated automatically by an optical character recognition (OCR) program. The estimated recognition rate for this document is 100 %.
For more information on OCR


LA CHARTE DE MONTFAUCON

2 NOVEMBRE 1292

Publiée par M. l'abbé GALABERT, curé d'Aucamville, Tarn-et-Garonne, et traduite en collaboration avec M. A. COMBES.

On connaissait par les Ordonnances des rois de France (1) une partie minime de la charte de Montfaucon. En recherchant tout autre chose, nous en avons trouvé le texte intégral dans les archives du château de Larra, Haute-Garonne. Les d'Antin de Vaillac, anciens seigneurs de Vaillac, héritiers des droits des GourdonVaillac, lesquels avaient possédé la seigneurie de Montfaucon, y ont laissé cette pièce. En la mettant au jour, nous augmentons la série des chartes communales tant recherchées à bon droit de ceux qui veulent approfondir l'histoire du moyen-âge.

La pièce qui contient la charte est un vidimus sur papier de 1518, qui en mentionne un autre de Louis XI en 1461; ce dernier seul se trouve reproduit dans les Ordonnances.

Du reste les Ordonnances donnent seulement les 13 premiers articles de la charte, plus le 46° et dernier, avec le vidimus entier de Louis XI, sauf quelque deux lignes que nous avons indiquées entre parenthèses et dans une note ; elles commencent ainsi : Fuimus quepro parte... Nous devons ce renseignement à M. A. Combes, qui a bien voulu collalionner avec soin le texte manuscrit sur le texte des Ordonnances; nous avons donné la préférence tantôt à Tune, tantôt à Tautre des deux leçons, tout en ayant soin d'indiquer en note la leçon que nous croyons fautive.

Nous y avons joint une traduction française pour laquelle nous

(1) T. VIII, p. 149. Il y est dit en note que le texte se trouve dans le Trésor des Chartes reg. 149, XIII xx XVI ou 276.

15