bpt6k5495467j/f140


132

Les Grands Promoteurs

« La Mancelle » à Vienne

En 1878, Amédée Bollée père prit une addition à son breA'el de 1873 et construisit une Aroiture plus légère que la précédente, aiï'eclant une forme de Victoria, qui fut appelée la Mancelle. Elle était de beaucoup plus simple que l'Obéissante et comportait de nouveaux dispositifs, notamment en ce qui touchait la mise en marche et le mécanisme de la direction. Elle présentait les caractéristiques de la disposition mécanique des voitures modernes : moteur vertical à VaAant, transmission longitudinale attaquant le différentiel par engrenages coniques, chaînes, tendeurs de chaînes, etc. Après avoir fait figurer sa nouvelle Aroiture à l'Exposition de 1878, le célèbre inventeur, ayant assuré la protection de ses droits en Autriche

par un brevet général couvrant toutes ses créations précédentes, présentait la Mancelle à Vienne l'année suiAranle.

Le A7éhicule obtint sur les bords du Danube un extraordinaire succès : tous les journaux en parlèrent, les publications illustrées en donnèrent des dessins, même des caricatures.

M. d'Ofenheim, représentant de Bollée à Vienne, devint, du coup, une personnalité populaire; et les marchands de jouets vendirent à profusion des petites machines à vapeur reproduisant en miniature l'extraordinaire engin proposé à la curiosité des Viennois.

Entre temps, les ingénieurs des ponts et chaussées du département de

LA MANCELLE (I87S)