bpt6k5406239c/f76


LAN 65

Jean, croisé en 1248 ; mais nous ne savons à quelle famille la Lande il appartenait.

Guillaume, procureur général sous le duc François II en 1484.

La branche de la Haye-Mahéas, fondue dans Montauban; la branche de Bougon, fondue dans la Touche; une autre branche par alliance avec une héritière de Machecoul, dame de Vieillevigne et de Crossac, a pris les nom et armes de Machecoul.

LANDE (DE LA), Sr dudit lieu et de Trélan, par. de Missiriac. Réf. et montres de 1481 à 1536, dite par., év. de Vannes. De gueules à trois croissants d'argent (sceau 1374).

LANDE (DE LA), Sr dudit lieu et de la Houssaye, par. de Gaël.

Réf. et montres de 1440 à 4515, dite par., év. de Saint-Malo. Un cerf passant, accomp. de trois coquilles.

LANDE (DE LA) , Sr de la Bégraisière.

De sable au chevron d'or, chargé d'un autre chevron vivre d'azur, accomp. en chef de deux cygnes affrontés d'argent et en pointe de deux plumes d'or en sautoir (arm. 1696).

Un échevin de Nantes en 1690.

LANDE (DE LA) , Sr dudit lieu et de la Grézillonnaye, par. de Guichen, — de la Rouaudière, par. de Domalain , — châtelain de Guignen, par. de ce nom, — Sr du Plessix, — de la Driennaye, par. de Saint-Malo-de-Phily, — du Pontrouault, — de Séréac, par. de Bourg-Paule, — d'Arzal, — du Grand-Cleuz, — de la Rivière et du Pont de-Gesvres, par. de Treillières, — de Lourmoie, par. de Nivillac.

Réf. et montres de 1427 à 1536, par. de Guignen et Saint-Malo-de-Phily, év. de Saint-Malo, Bourg-Paule, év. de Vannes, Treillières et Nivillac, év. de Nantes.

De gueules (aliàs : d'azur) à trois écussons d'argent, à la cotice brochant (sceau 1365).

Guillaume, regardé comme l'un des champions du combat des Trente en 1350, épouse Jeanne, dame de Guignen, dont : Tristan, gouverneur des villes et châteaux de Saint-Malo et Nantes, puis grand-maître de Bretagne, t 1431, marié : 1° à Marguerite de Bruc, dame de la Bouteveillaye ; 2° à Jeanne de Téhillac. Les enfants issus de ce second mariage prirent les nom et armes de Téhillac.

La branche aînée fondue dans d'Acigné; la branche de Guignen fondue dans Delbiest, puis SaintAmadour.

LANDE (DE LA) , Sr du Lou, par. de ce nom, — de Trégomain, par. de la Chapelle, — de Launay-Thébault, — de la Trescherie, par. de Parigné.

Anc. ext. chev., réf. 1669, sept gén., réf. et montres de 1479 à 1513, par. de Montauban et la Chapelle-du-Lou, év. de Saint-Malo, le Lou-du-Lac, év. de Dol, et Parigné, év. de Rennes. De gueules à la fasce contrebretessée d'argent.

Macé, gouverneur de la Gravelle en 1450, père d'Arthur, homme d'armes des ordonnances de la duchesse Anne en 1489, qui épousa Jeanne de Méel, dame du Lou ; Jacques, page du Roi, chevalier de l'ordre et écuyer de Catherine de Médicis en 1580.

Famille éteinte en 1713 en la personne d'un conseiller au parlement, reçu en 1711.

TOME II. 9