bpt6k5406239c/f338


REG 325

De gueules à une fleur de lys d'argent.

Aimeri, croisé en 1248; un chevalier de l'ordre et gentilhomme de la chambre du Roi en 1627 : un évêque de Tulle puis de Comminges, + 1671 ; un chevalier et un commandeur de Malte en 1627 et 1770; un page du Roi en 1740, allié à la maison de la Tullaye.

Un membre admis aux honneurs de la cour en 1781.

RÉCHOU (DU), sr dudit lieu, par. de Botlézan, — de Pontanézen et de Keranroy, par. de Pleubihan, — de Kermerc'hou, — de Kergaradec.

Anc. ext., réf. 1669, dix gén. ; réf. et montres de 1463 à 1535, par. de Pleubihan. év. de Tréguier.

D'argent à trois fasces de gueules, accomp. de dis merlettes de sable, 4. 3. 1 et 1 voyez BOISRIOU.

Pierre, vivant en 1380, père d'Olivier, marié en 1429 à Catherine Le Baillif. La branche aînée fondue dans Kersaliou. (Famille éteinte.)

REDON , ville de l'év. de Vannes.

D'azur au vaisseau d'argent, flottant sur des ondes de même, au chef d'hermines,

REDON, sr de Beaupreau, comte de l'Empire en 1808, maint, en 1817.

Écartelé aux 1 et 4 : échiqueté d'or et d'azur; au 2 : d'argent à l'ancre de sable. au 5 : d'argent à l'olivier terrassé de sinople.

Un intendant de la marine en 1785, depuis sénateur et pair de France en 1814.

REFUGE, en breton MINIHY (DU), sr dudit lieu, par. de Plouvien, — de Kernazret par. de Locbrévalaire, — baron de Coësmes, par. de ce nom, — sr du Plessix, par. de Rougé.

Anc. ext. chev., réf. 1668, huit gén. ; réf. et montres de 1426 à 1534, par. de Plouvien et Landouzan, év. de Léon.

D'argent à deux fasces de gueules, deux bisses affrontées d'azur en pal, languées de gueules, brochant sur le tout, qui est Kernazret. Devise : A tous Refuge.

Hervé, sr de Kernazret, épouse vers 1358, Agace, dont : 1° Hély qui a continué la filiation. 2° Amice, mariée en 1388, à Hervé de Penancoët; Alain, épouse vers 1430, Alix de Coëtivy; Raoul. chambellan et garde des sceaux du roi Charles VII en 1449; Renaud, premier écuyer de Louis XI en 1472; Guy, surnommé l'écuyer Boucar, écuyer tranchant de François Ier, commandait sous Bayard une bande de mille aventuriers dans les guerres d'Italie, et fut tué au siège de Novarre en 1521; Jean, conseiller aux Grands-Jours puis au parlement en 1554; trois lieutenants-généraux des armées du Roi en 1652, 1696 et 1744 , le second desquels, + 1712, auteur d'un nobiliaire de l'évêché de Léon.

La branche aînée paraît fondue dans Gourio; la dernière héritière du nom, + 1756, avait épousé en 1714, le marquis de Vintimille du Luc, en Provence, lieutenant-général.

REFRRUZ, d'argent au sanglier de sable (sceau 1306).

RÉGAL, sr de la Villeharel, par. de Gaël, — de la Villeneuve, par. de Saint-Marcan. Déb., réf. 1669; réf 1513, par. de Saint-Onen-Ia-ChapelIe, év. de Saint-Malo. De sable a trois molettes d'argent.