bpt6k5406239c/f267


256 PHI

De gueules à la croix endentée d'argent, comme Coëtgouréden et Fraval.

La branche de Coëtgouréden a quitté depuis 1485 le nom de Phélippes. Voyez COETGOURÉDEN,

PHÉLIPPES, sr de Tronjolly.

De gueules à la croix endentée d'argent, comme les précédents. Un échevin de Rennes, doyen des juges de police et l'un des capitaines de la milice bourgeoise en 1733, bisaïeul de François-Anne-Louis, juge-garde de la monnaie de Rennes en 1775, avocat du Roi au présidial en 1778, lieutenant-colonel de la milice bourgeoise et député de Rennes aux États de 1784, enfin accusateur public au tribunal révolutionnaire de Nantes, 1828.

PHÉLIPPES (orig. de Normandie, y maint, en 1666), sr de la Chesnais, — des Brières, — des Acres.

Ext. réf. 1668, quatre gén.; ress. de Rennes.

D'argent à tête de lion arrachée de gueules ; aliàs : d'argent à la fasce crénelée de deux pièces de gueules, accomp. en chef (aliàs : en pointe) d'une tête de lion arrachée de gueules.

Roger, marié vers 1560 à Anne Le Roi, père et mère de Louis, anobli pour services rendus dans les guerres en 1597.

PHÉLIPPOT, Sr de la Carperaie, — de Champeaux, — de la Haye.

Maint. réf. 1669, 0 gén.; ress. de Rennes.

D'azur au chevron d'or accomp. de trois fers de dard de même.

François, maître des comptes en 1541; Jean, secrétaire du Roi en 1623; Jean et Gilles, frères, prévôts de la prévôté de Rennes, anoblis en 1647.

PHÉLIPPOT, réf. et montres de 1469 à 1513, par. d'Yvias, év. de Saint-Brieuc.

Guillaume, anobli en 1455.

PHÉLYPEAUX (orig. du Blaisois), marquis de Châteauneuf-sur-Loire en 1671 , — comte de Pontchartrain, de Saint-Florentin et de Maurepas, — baron de l'Ile-de-Bouin en 1714, — duc de la Vrillère en 1770. D'azur semé de tiercefeuilles d'or, au franc quartier d'hermines.

Raymond fils Guillaume, secrétaire du Roi en 1607 et secrétaire d'État en 1621; un premier président au parlement de Bretagne en 1677, chancelier de France en 1699. Cette famille s'est alliée aux du Guesclin et aux Bréhand.

PHILIPPES, sr de Kerduff, par. de Plouvien , — de Gorréquer. Réf. et montres de 1426 à 1534, dite par., év. de Léon. D'azur à trois couronnes ducales d'or (sceau 1416).

PHILIPPES, sr de Barac'h, par. de Louannec, — de Launay, par. de Ploubezre. Réf. 1441, par. de Pléhédel, év. de Saint-Brieuc. De gueules à la fasce d'argent, accomp. de six annelels d'or. (G. le B.) Guillaume, de la paroisse de Pléhédel, anobli par lettres du duc, en 1423.

PHILIPPES, sr de la Villeneuve-Torant, — de Trémaudan.

D'azur à deux épées d'or en sautoir, les pointes en bas (arm. 1696).

Malo, anobli en 1671.

François, sr des Forges, débouté à l'intendance en 1712.