bpt6k5406239c/f250


PEI 239

Alain Bourigan, dit du Pé, épouse en 1360 Alix de la Lande, dame d'honneur de Marie de Bretagne, duchesse d'Anjou et reine de Sicile. De ce mariage issurent: 1° Jean, auteur des srs d'Orvault; 2° Alain, sr du Boisorcant, dont les descendants établis en Bourgogne en 1504 ont formé les marquis de Louesme et barons de Tannerre.

Un panetier de la Reine en 1519; un capitaine de 50 hommes d'armes en 1598, gouverneur de Guérande et du Croisic et gentilhomme de la chambre en 1605; un page du Roi en 1718; un membre a fait ses preuves pour les honneurs de la cour en 1789.

Cette famille éteinte de nos jours, en Bretagne, portait anciennement le nom de Bourigan.

PÉAN, sr de Grandbois, par. de Landébaëron , — châtelain de la Roche-Jagu en 1451, par. de Ploëzal, — sr de Botloy, par. de Pleudaniel, — de Launay, par. de Brélévénez, — du Hellez, par. de Lanmeur.

Réf. et montres de 1427 à 1543, dites par., év. de Tréguier et Dol.

De gueules à cinq billettes d'argent en sautoir, qui est Péan, écartelé de la RocheJagu.

Mathieu, croisé en 1248; mais nous ne savons à laquelle des familles Péan il appartenait.

Jean sr de la Roche-Jagu, tué à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier en 1488.

La branche aînée, fondue dans d'Acigné, d'où la châtellenie de la.Roche-Jagu est passée par alliance aux ducs de Richelieu qui la vendirent en 1773 aux Gonidec de Traissan.

PÉAN, sr de Pontfilly, par. de Pleurtuit, — de Saint-Briac, — de la Ville-au-Prévot— de la Villehunault.

Anc. ext., réf. 1669, sept gén. ; réf. et montres de 1446 à 1513, par. de Pleurtuit. év. de Saint-Malo.

D'or a trois têtes de maure de sable.

Guillaume, vivant en 1479, épouse Jeanne Ladvocat, dont Jean, marié en 1496 à Marguerite Rouxel ; un page du Roi en 1729 ; un volontaire blessé au combat de Saint-Cast en 1758 ; un lieutenant des maréchaux de France à Lamballe en 1781.

PEAN , sr de Portzanlan et de Coëtglazran, par. de Penvénan, — du Bois de la Haye, — ; de Kermorvan.

Ext., réf. 1669, huit gén.; réf. de 1513 à 1543, par. de Penvénan, év. de Tréguier.

De sable à deux fasces d'or, accomp. de six quintefeuilles d'argent, 3. 2 et 1.

Bizien, fils Prigent, vivant en 1513, épouse Marguerite de Trolong. PÉAN, sr de Coëtluz, par. de Plounévez-Lochrist, év. de Léon.

Palé d'argent et de gueules de dix pièces. (G. le B. )

Fondu vers 1600 dans Kerret.

PECCADUC (DE), voyez PICOT.

PÉGASSE, sr du Plessix, ress. de Quimperlé.

D'azur à une bécasse d'or, accomp. de trois étoiles de même (arm. 1696).

PEIGNÉ (LE), voyez PAIGNÉ (LE).

PEILLAC (DE ), sr dudit lieu, par. de ce nom , — du Gouray, par. de Pleucadeuc, — de Botéven, par. de Pluvigner, — du Lohan , par. de Plaudren.