Reminder of your request:


Downloading format: : Text

View 8 to 8 on 8

Number of pages: 1

Full notice

Title : Figaro : journal non politique

Publisher : (Paris)

Publication date : 1877-03-14

Contributor : Villemessant, Hippolyte de (1810-1879). Directeur de publication

Contributor : Jouvin, Benoît (1810-1886). Directeur de publication

Type : text

Type : printed serial

Language : french

Language : français

Format : Nombre total de vues : 164718

Description : 14 mars 1877

Description : 1877/03/14 (Numéro 73).

Description : Collection numérique : Arts de la marionnette

Rights : public domain

Identifier : ark:/12148/bpt6k276275n

Source : Bibliothèque nationale de France

Relationship : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date of online availability : 15/10/2007

The text displayed may contain some errors. The text of this document has been generated automatically by an optical character recognition (OCR) program. The estimated recognition rate for this document is 69 %.
For more information on OCR


| J\ HgTZEL & Ou 3^te\xrs, 18, rue Ja.ooto. 3?ariB HB^ZSBI^ <te O19 g ̃ iSSfTlftMi nrti>iygl2.1gfi à a fr. «t'a A. fin fe ^m c. en plus par *> 11 ÉDUCATION BT RÉCRÉATION 11 ÉVITIONS NOUVELLES à Z fr. et 3/r. 50 fc vol 50 c. fl.ftojgr.jH**

,t:- STAHL..

I P.-J. STAHL *T I LES HISTOIRES

1 DE MON PARRAIN

I 3 fr. Par poste, 3 fr. 5O

Etude de M' LESGOT. avoué à Paris,

A; rue du Quatre-Septembre, 2. \lENTE sar lieitation, au Palais de Justice à 1 Paris, le merelltldi 24 mars 1877, el doux lots

t 0 II~ISON, SISEi 'P11\lS

rue des Gravi.JlitJrs, 18.

Mise à prix 12Q,006 fr.

Contenance 550 mètres. Revenu brut 13,247 fr. 80 o.

20, mIAISO~ 81\1 ,PAlUS

rue du l''aubcurg.SMnt-NartBt <3C.

Mise.à prix IW»000 fr.

Contenance 509 mètres.

Revenu brut M.843 fr.

S'adresser cour les renseigneme~ip

A Me LESCOT, avoué, rue du Quatje-Sep. Nombre. 2;

A MI PAR1IBNTIEA, avuué, rue 11'FMyieville, 1; A Mu VrAN et LATApiB DB GnRV4L, notaires à Paris.

GRAND BIJ1[ HfiTli1 près le boulevard WM~WM II'J'. U I1lJ 5a~.nt-Germain et rue Saint-Guillaume. n. 27. A VENDRE, sur une ;nchère, fa chambre des notaires de Paris re mardi 10 avril 1811. Contenance 1;530 mètres Mise à~ prix 390,600 fr.

`S'adresser à M COCTEAU; notaire à Paris, rte de Lille, n. 37, et A M. %iNu, architocte, boule. .vardSamt-Germa)n,n°233.

~ou, sr une ench., en la ch. des not, de Paris, · Il le mardi 20 mars 1877, à midi, en deux lots, s 1: a ét béllende Iill~1-~uàrâ ~IGL~NCO~RT (Seine), r.du Coura, 2, entourée de rr,as da tous °utés. Cont. 15,732 m. env.. et pouvant convenir à une communauté religieuse maison d'habitat., communs, écuries et remises, réservons d'eau, laiterie, vaeherie; sérres chaude et tempénJe, jardin d'hiver. 2. d'un J' ABD,.III POTAGER, 1'. du Cours, n- 6

grand d d'une cont. de 1,418 m. env.

Mises à. prix 1 1" lot. 180,000 fr,

t 2' 10. 10,000 fI'

S'ad. sur les lieux pour visiter, etaM'CBAMpBïiER DE R2aes, notaire a Paris, rue Castiglione, n° 10. ,1 D~ore sur uneencheM, en la chambre des noHl taires de Paris, le mardi 20 mars 1877, DE

MRA~ ~~S, rue Spo~.dep~

15 francs le mètre.

S'ad. a. Me DEMONTS, not., place de la Concorde, 8. oii sur uns enchère, en la eh. des not. de' il Paris, lem~rdi 20 mars 1877, à midi, n'UNE campagne à VlrLE d'AVRAY, rue W JVII du Chemin-de-la-Grille. 3-L Proximité

Je la gare, Misé à prix 40,000 fl' S'adresser à

Vi° OLAGNIER, notaire> bouleeard des Italiens; 27. 'IIOPRIÉ1£ nE JE vis y t, M_de Lyon et OI'MIl1! avec château, parc, eaux ss, vua s le ndide, à-t~EVDItB s~ une ench en la cl. 1es not. de Paris le 3 avril ~T7. M.& pr.t50.000'. c1 · à MI A. Jozof, not bl' Snl~itDenis 9, et à Va. ~enM.fabr' de b,vonzes, r St-Anastase, 13 .grWgS, Sur une énchére, en ta chambre des noaiM tan' de Paris; 2C\ '"<s 1871, mM?, ~'o~ (~~ ( r~-P,~m, C~ '~taae. n'16, éle-

IAIS8"" liée stir cavesd"1II. l'e~-de-cbaussée,

MAIS caves, <r<h. Ms-de-ehauss6e,

~inenMsdfetd~4~tE~es,e~ ~R~nu:

'3,653 fr. 65 ~Í1' ~cot~, '0 &s'adr.àM'

r3.653 fI'. 65 c; MlSt1'~X .1. Choiseul, n.2,

fEANnsSàIi3T-GI~r.LL~net.,a~'smo~eul n* 2, 2,

iép9sitaire du cabier 01 a M* FEux

iéps>sitaifAe dEuUX not., J'U9t da Pasl~b~Poissan·

iière, n. 35, et pour ~6iter. sorteam~'x.

i I RlGÉlVÉRàTllR GELLÉ Fbibes I

POMMAD3EI SUPÉ7 aiEURE I CINQUANTE ANNI SES d'expérience nous permettent d'affirmer, la puissance de cette Vof- mmadie. pour l'en- I tretien, la. conservation et p .resque* toujours I la régénération 'Jes cheveux il

{hà 2h. Pas d'operatlon.-

f'. J Træte aussI ]lar COrre9J1f' ~adanCe.-Guide du Trastement, 2 ie.

iriaiiis de 1er en ,oute Saison I

Bains de 1er en. t ü(}ute Saison

| ET "rO-fl* TOUT 7 ^E monde il Par niinploi du SEL I jAROYBNNB

îl AtCAtW8» j?JEM«IOfiIIWE*JX- (IOT OO-BHOIUO- PHOSPHATE) S T'n rouleau de ce eei yersô dans la baignoire pr oduU les effetg leg plus salutaires- 1 ta rVnnAa«é avantageusepient, par ^a Pnnci alcalins qu'il, renferme les bains de mer, de Ticto Vais, Ems, par lo /Iw les taras de Spa /yrmont (-Westphalie), Orezia, Contrexéville I Ht il brome et Viod* qui y ^t^^f' 1^ ;it sur' le sang directement à titre do -1110(11111 ctteur1rfp2rt*»^?wlil"luMw'"titre*/ econstituant.

t 1<*t~x :I ff. c. le rouleau

W' En vente au Dèp& S*»*1?^3?1,.1^? Richer, Paris, et dans les Pharmacies I] et jstaoiisaf jments de bains.

ssas~

f5entïfricef.j ]

i LABOZB I

< I 2, Rue des ifons-Sai/it-Pau/, Fî.^ B S ELrxiH:Leflacon,3fr. etJfr.'ûo 60 § m p0xnJBE:Boîteenopale,2lr.Lefl^j.co.n,i'a5 25 H B OPIA.T Le pot, 1 îr. V j J B 1^ Dépôt à Pans, 26, me W^tBrVMmm J

ttt~ ttt~ ~B~fHMïM~ COMPA6ME 6ÈNËRALE

îjililiipiF, i^SiS T ^^l B0WEMX-. lo lit., 3' 25; y .u BALASâ, la bout., 3r25. Herkies. Guèrîson par fie Barulage à régulateur,

H. Biondetïi, en. de Aus" ordr", <8, r Vivienne.

MALADIES DE

f/OITRINË-

i HéàaUlea'Or. Barisi875. I

y allie d7or. P8rls 1875.

60VDK0H VCGlTALLE BEQF I

1 La seule \\®m Gonoenîrée cffitoaat I

il SANS AUT^BAf ION NI «RODIFKïATtOB AUCUNE i

I tous les principes actif» to goudron. I

S Le Govâron Le Beui, dit le savant pro- I

fesseur GUBLER,de là Faculté de médecine I

de Paris, possède l'avantage d'offrir, «««« ̃

1 altération et sans perte, I #«»««*»We des B

principes actifs du goudron et de represen- I

ter conséquemment towHe» temHwaMés de B

ce médicament complexe (eom. Thérap. du J

I codex, s™ édition, pages «si et su). 1

I Cette préparation est journellement pres- ̃

crite par nos célébrités 'médlodes dans les g

1 nombreuses affections qui réclament l'em- g

I ploidu goudron Mmmes, I

groaehites et.Laryngites elseo~g~ques,

I Bronchites et XaryngUes efcrpuaijues, I

Catarrhes pulmonaires et de ta vessie, 11

I! Maladies de ta peau. etc., etc. 1

il Prix du flacon 2 fr.

Une notice détaillée accompagne chaque flacon

I Dépôt à- PARIS, 25, rue Rêawnnr; et dans

I les principales pharmacies de France et

i de l'étranger. (Se méfier des contrefa- J

çons, exiger la sigmlwtttel'momttwr.)^

:Sms0S^W^Mw ;d^ïl^~PpÊUiraiB!l .JKbip- SEGUY & 0; passa^ des Priaces

w » 5. BLANDY

LE PETIT ROI

Q fr, –par poste, S fr. SO

̃^̃̃̃̃̃̃̃̃̃̃iiBBiBBMBW^™

1 If! Ion, sur tmeeticlière,6n la chambre des not

Mlvde Paris, le 10 avril 1877, à midi, d'oki 1 DD/IDDI^T^ UE CAMPAGNE comprenan 1 I Hlrr Dlli I w maison d'habit., écuries, remises.' maison de jardinier, basse-cour et dépendances, a MONTPERMEIL, Grande-Rue et rue de 1 a Fontaine. Mise à prix 25,000 fr.– S'adresse* à M» DE LA. PALME, r. de la Chaussée-d'Antim, 15I n Ion, sur une enchère, en la chambre des not. illld de Paris, le 10 avril 1877, es Dix lots

ù. Dîl/Il I Ali'G AVEC ïardins, à SAlHT-MANDt,

6pillILLONS A.VEC .J'll\DrNS, à 34, 34 bis,

DE 0 r/lIlLLUllij r. de la Grange, 34, 34 bis,

36, 36 bis, 38, JJ lots TVDDAJiil en face CES

3R bÉS, BT "[ DS ~y N FACE CES

38 bÙ, ET DK *t DE llilltliUll PAVILLONS

Chaque pavillon comprend cour, cuisine, salon, salle à manger et cinq chambres à coucher. Mises à prix de 15,300 fr. à 19,000 fr.

̃S'adresser à M..Cebouteux, sur les lieux, et à M' DE LA PALME, not. r. de la Chaussée-d'Antin, 15. 1 n Bon, sur une enctïère, en la chambre des not. iYVv de Paris, le 10 avTil 1877, EN cinq lots

t ÏÏM MAIS» A PARIS

Cours de.Vûicei^nes, 36; PÂMS

2* D'une RAISON, impasse du R^adez-Vous, 22 3; Et de 3 TERRAINS à Parm, r. du Rendez- Vous,46, 48. Mises àr prix de 10,000 fr. à 12,67»? fr. S'adr. à de LA PALME, not., r.dela Chauss^e-d'Antin, 15. Ail ION.' sur une enchère, en la chambre des no»taires de Paris, le 10 avril 4877, de'

1111S0NS A TERRAINS & PARIS-PASSY,

Wmji TERRAINS àr^I:

Superf. 4,022 m. Revenu des maisons 14,7C*8 fr. Mise à pr. 240,000 fr. au Crédit Fonc. 110,00i>fr. 6'adr. a M' COURQT, not., 6, place Saint-Michel. TKRR A IV £rT? à bâ«r' sis à Paris, boulevard Iffilin/llll de Latour-Maubourg-, 42, contenant 962 m. 26 cent. environ, A ADJUGER, même sur une enchère, en la chambre des not. de Paris, le

17 avril 1877, midi. Mise à prix 155,000 fr.-S'ad.

.rM.~?Â. à Paris, r. Louis-le·Grand, ü. 11.

ENGHlI-MOmORETOY 4ft I0Nl le dimanche 8 avril 1877, à 1 h. àDEtru,, t\uo près Enghien, en l'étude de MI Dollé, notaire I HD rîl A I PT sis s'Ia comm™ de MontmorencV, I i'U tllilLClI lieu dit la MAISON-BLANCHE', I. à t angle de la rue de Paris et de la route de Soisv, a trois minutes de la gare d'Enghien, bâtiment contigu, jardin. Mise a prix 25,000 fr. o ïf4IÇA!V?.ise à EaSinon-les-Bmasï rue du 2* ffljlli3M(| Départ. Mise à prix 10,000 fr. badr.'a Me Dollé, not. à Deuil, preg Enghien. A VENDRE

LA TERRE DE -PUFfilHLffEl Arrondissement de NONTRON (Dordogne) COMENA^CE 463 HECTARBS

?'a4ï^S?r à Pari^: à M. Badot, rue del«lle, 37, et à DEMONTS, notaire, place de la. Coracorde, S. PROPRIETE laa QUIUE-IN-Bim"^ ADJ" sur une enchère, eu la chamb re des notaires deParis,le 17 avril 1877. Conten. 2k«ict. 78, environ. Mise à prix, 40,000 fr. Faculté d'à/ jquérir clos mitoyen. Srad. aux notaires, M" MOR) ai -D'ARLEUX, î5, Fg-Poissonniëre,35, etGuÉDONj il4,r.St- Antoine IIIK1MI CT_W)IY Vallée de Montmorency, MilIljWllAiJ T^llIA avecja» -din.Cont.l3a.10c. I A VENDRE, 20,060 fr. ou à LOO" ER. 1,000 fr. S'adr. I ï THOMAS, notaire à Pari' 3, rue Bleue, n' 17.

PAfllÇ 3 5, RUE D'ÀRGOUT PARIS

'il

S'AI' 0'. GRAND HOTEL DES BAINS & CASINO CAFÉ-SEST~OR~,d~T de ler ordre MM~ MmStM. Ouverts toute l'annéa

~astilees aux Sol, de Saxon, d. Robbi, MJ.n.vo.~Ch", les prino. pb.t dtoguates de rrance

° <<S5a~s~~ délivrée par l'administration

B' &U""Z..0 "1 .Senle paefalte panr rbtab9fe la COàJL~>ZT13 DE$ CINEVEUX.

EAC.ZtNqBK:'6MS"S.5SSS5:-S.S-Sg s

mille ou%

ÉTABLISSEMFNT SPECIAL POUR LA FABRICATION

I O-uLalité Supérieure

I s I i '̃̃̃'̃'̃ ENTREPOT Gn:L: Mue de Mw&M, i$2>* PARIS '̃̃̃-̃'̃' J- I

I 1 Dans toutes les Villes, chez les principaux Ôommeroants |

̃W ̃̃̃! .m an ̃̃̃̃ «̃iii–mMi »̃̃ 'ntwarii* ̃ag^BBWWBUCT

̃ ̃ II'-

VICTOR DE LAPRADE I

LE LIVRE D'UN PËEB 3 fr. –Pur poste, 3/r» £SÇ>

PH nPH TFTf "*e St-Denfit, t38, !t 5 minutes de

Jt UUt Hit) if le gare dAentét e< Maison

de maître et de jardinier, cour, basse, cour, écurie, remise,

P K IIPkTFTF1™» St-Denl», 138, à 5 minutes de

L J. llUl II lit 1 il la gare d'Aenlèi-es. Maison

de maître et de jardinier, cour, basse-cour, écurie, remise,

jardin de 3.000 m. Aaj..Ch.des not., le 20 mars 1871. Mise à prix 36,000 fr. S'ad.à M* Cocteau, not., r. de LiUe,37,Paris. A VendrelIATIM C! CHATEAUX MAISONS g4 nombre n'IlU I IthS bt CAMPAGNES E. Renault, 4 bis, rue de Châteaudun.

AVIS AUX PETITES ÊÇOWES Dès qu'une personne a économisé 87 â 90 fr. 1 elle peut se présenter de 10 heures à 4 heures aux guichets de la Banque parisienne, 5, rue SaintGeorges, et obtenir, contre cette somme, en quelques minutes, une obligation du Crédit foncier de France (cinquième communale 3 0/0). Ce petit capital jouira dès lors d'un intérêt assuré de 3 fr. par an, il sera, plus ou moins vite, selon les chances des tirages, remboursé avec 10 â 13 fr. de prime. En outre, deux fols -par an, le titre délivré en échange des 87 à 90 fr. participera, pour un cinquième, à des tirages de lots de 100,000 fr., 10,000 fr. et 1,000 fr.

SPRENT,SPRE^TETPfflPPSBuE2e1?Du S5ôtels à vendre ou louer, lesplus beaux de Paris. GROS CAPITAUX Sur Maisons et grandes Terres à 5 0/0, Nues-Propriétés Créances, Signatures de g*' propriétaires, etc. CAISSE FINANCIERE, 7, Passage Saulnier, Paris (1 à 5 h.) 1 CCi/k/ïk'ï1 est demandé avec 20,000 fr. pour l'exASijUUjt» tension d'une FABRIQUE D'APPRÊTS Bénéf. ^partager, 28,<?00 fr. Ag. N. Estibal, 77, rue Rivoli. ÀfANGES xo^s PERSONNES tSf coa^merciales et linaocières, successions, négociations de valeurs à longues échéances, etc. David et Ettinghausen, 54, nue Taitbout, 1 h. à 5 h. I~'DICATIONS GRATUITES APPARTEMENTS Jj

MEUBÏiËS et NON MEUBLÉS g'| IPPififflMTS PARTICULIERS J. &| nota affichés cj o

Hôtels à vendre et à bmst *!•§".

flC 3 q

CAMPAGNES ET'CHATEMX œ l •§ · à vendre et à loiieir fc 5

-J5*! a

Tente* ACHAT, Location aBo-S de PROPRIÉTÉS g g

banque; CMS6K' 1 ;l

ORDRES de BOURSE g -f

CDÈQIJES SUR LONDRES g|

CO«n>x^8 COURANTS avec INTÉRÊTS g

~o, R~~ c~srl~c«~~

( LE SUBLIME

Une des plus utiles découvertes de notre époque. 1 11 lArrêt immédiat de la chute des cheveux, Disparition des pellicules. 1 H Se servir pendant quelque temps du Sublime pur en légères frictions faites avec les ̃ doigts, afin de bien imbiber Vépiderme.X» chute des cheveux arrêtée, pour les conser- M E ver, leur donner la beauté, le brillant et la force, employer journellement ce produit mélangé H M d'un tiers d'huile d'amandes douces spécialement préparée, à Texclusion de toutes pommades, m H Le.Sublime est aussi un préservatif assuré contre les douleurs névralgiques et rhumatts- H B maies; à cet effet, on devra l'employer en frictions également additionné d un tiers d'huile B H d'amandes douces. te Sublime et l'Huile d'amanûes douces i parfumée se trouvent: ̃ S A L'ENTREPOT DES SEULES VERITABLES ̃

I EAU ET POUDRE DENTIFRICES DE BOTOT | il 229, rue Samt-Honoré (près la rue Castiglione) ̃

m PARIS Vente au détail 18, boulevard des Italiens PARIS M ^L En France et à t Étranger chez les principaux Commerçants ^Jff

lU Se, AOGIËK &.MOTHES, "OTBWBSar^l

CITE TAEVISE, 20 ,.1. A~. de ta Marine de l'État¡ete,

APPAREILS à fermeture automatique C].tb« ù» «»«»»«•»• des Fosses d'aisances, Lieux

communs, Latrines des casernes, Lieux à l'anglaise avec réservoir à eau, ou avec Robinet d'arrêt, se formant

seul, plaeé sous le siége et soudé sur le conduit de 4'eau de la ville ou d'une réserae d'eau quelconque.

Egouts des vines, Puisards, Urinoirs Eviers' Cuvettés pour eaux ménagères, etc. Approuvés par le

Comité d'hygiène publique, le Conseil dcsa\ul!rilé, la Société des Architectes, etc. Tous nos Appareils fonc-

tionnent seul sans. mécanisme et sans danger de la rouille. Les Appareils pour Egouts et ceux en fonte

émailiée pour cabinets, -fonctionnent sans bruit, sauf li)- n. 10. Envoi franco du prospcctus, dessins et ~rix,

Pour évi&c..la fraude qui se fait avec de GnOaSI~`.RE9IMITATI0IVa, on doit ex-i~er qûe chaque Appareil

porte en relief sur la fonte, en majuscules et en toutes Mres.pour marque de fabrique ROGIER & MOTHES, A PARIS, BREVETES 1

Eau bromo-iodurée très renommée. Douches et bains de,.xQut genre. Salle d'inhalation

Dépôt ral: SEGUIN, 3, r, Hu uerie, BORDE,&UX. AParis: THOREI,.17,r. d~

DES

itSi^^B^ BBI HB ^fl£^^ ^b^^b^ ^^Sk ft^| fin ISëi&Sist ^k

^Sb9' IS S9 ^^n^v T^ffir ^fëfflflr ^SS9 H^nH si ^8B^' y

DE L'ACADÉMIE rRAHÇAtSE

âlTIO Madame LIVINE GOIDZEELS, veuve de ftflo M Edooaud- Charles-Florent Dupuche, est décédée le dix-sept mars 1876. Les héritiers inconnus jusqu'à ce joursont invités à se présenter desuite en l'étude de M'BAHON.not.à Paris,3,r.Biot.

flf| tmQ HYPOTHECAIRES ParisotProTinoe

PKHiI\K°/ LAPLAGNEiLEff.BVRE p9lajo_RAva|

/037,ruedeVàloi§. Palais;Rov,a. 1

1 lllll 1 0 5 0 37, rue de Valois. raidlt>-HU}<H

AU demande Commanditaire pour Fabrique de Wil Bronze d'Art à Paris, maison de 1" çrare, beaux bénéfices. Apport,50 à 100,000 fr. garantis pi!' hypothèques. Maison Petit jean, 12; rue Montmartre. ̃ o À A A fr. sont demandés en association pr une I diVUW Maison de teinture en Laines et Cotons. S'adresser à M. Nouette-Delorme, 24, rue de Bondy. I Uii AAA **• demandés à Associé pour donner I OU» vil" toute extension à gde usine (Seine), occupant 150 ouvriers {Forge et Laminoir). Office de Publicité anonyme, 4, rue Montesquieu. £AA fr. placer en viagers' l"hypothèque. OVUiVwU On diviserait par somme de 100,000 fr. Office de Publicitë anonyme, 4, rue Montesquieu. AIV AETDI? à un fils de famille, qui aurait des Vil "f fflili aptitudes pour la politique ou la iitrtérature, le secrétariat de La rédaction d'un journal (centre gauche) qui existe depuis 10 ans. Situation avantageuse et agréable. Adresser demandes à M. D., 67, rue de Clichy. Paris,

Û RUE DE RIYOU^rrenteT;^

~~1 ~~)pl' L'agenceRouasnx-Es·

D 1 1 V 11 Tnn~. remet gratis la

liste 1e tous les Fonds de Commerce à vend. i40'an.) Aj|[ OFFRE de faire traiter G"" aff.immob.et indust. Ifl 1 dans le Midi, dont l'une donnera plus de 25 0/0 p'an.M'BALANCY,off.enret.,9,r.St-Etienne,Toulouse.

1H?AII HAH A IlVIi1 bordé par rivière (Yonne),

/pj DO}"AINE bordé par pêche (Yo Pe),

lîMll IlWJÎAÏliliprod. et agr', pêche except", f',

rev.net,8,000 f. Pr.180,000 f.Mantois, 92, r.Richelieu.

PROPRlMSsgJgii

a. MVi MlE< Ag. Norbert Eatibal,

,77, rue Rivoli, Paris.

A Vendre pour cause de Départ

CHARMANTnNfm Meublé ou non, et jolie

reett IIq1(CLSaopcea~TÉ à.-Ville-

Petit HîllliLï*»Ol*IHEXE à"Vllle-

d'Avray. E. Renault, 4 bis, rue de Châteaudun. A VENDRE àramiable,prèsl'ARC-DE-TMOMPHS

avendb a AAAMÈTRESTPD!IAIIII100 mèt-

fl'J;ssr.mc~ifV na TE'RRAIN 100 met.

d'EsslingZjVI/U DE I Eitinillil de façade,

angle rue des Acacias. S'y adresser au propriétaire. Ar^HE1!! commerce facileàdirigersanscpnnaisLMÏliîl sances spéojales, beau magasin sur les boulevards, près la Madeleine. Ane1" maison, bénéf. 25,000,pran.Pr.40,000.M°"Petitjean,12,r.Montmartre A céd-g11 f\ I UÎ1 (le 1" d'une iolie ville, à 40 minutes et beau II AI U de Paris); bail 14 ans; loy. 1 ,600 f.b. netgar.8,000 ÊPr 18,O00f.Lahayes,bd Sdbastopol, 103

t ~tjpmptt Motct-tteataurmnt, t joiie 1* localité,

ArinnEin Bôtcl-Reataurant, jolie localité, x

ililillull près Paris.aux abords de la Seine.Prix

8,000 fr. Maison Petitjean, 12, rue Montmartre. ÂPÉ'Ikïi'D après fortune,ancien et bon Café su LLlluli les gâl boulevards, recette 60,000 f.Pr. 65,000 fr. Maison Petitjean, 12, rue Montmartre. 1 riÉDER, riche HôteJUquarf des Italiens.B. 17 ans. ALl.lt,50Of.b.nl25,00O.P.105,OO0.Périnet,r.HaUes

mi il

WiiU~UhHtM

E. MULLER

%& MORALE EN ACTIOJT PAB L'HI&ÏOIflE 7 S /r. Par poste, 3 /r.5O

| umrn^v. iiri

ù ]Louer

PRETS

Toute pergonne qui justice de son identité et de h possession légitime des titres offerts en nantis- sement, obtient à la Banque Parisienne, Sociéiè anonyme au capital de 3 millions, dés avancbs proportionnée» à la valeur cotée et à la solidité des titres da rente, actions et obligations donnés en gage.

L'opération s'exêeute en, uns seuls fois et saaa perte de temps.

Les -titres remis en nantissement ne sortent des ^offres de la Banque Parisienne que pour être rendus i l'emprunteur, en bloc ou par fractions, selon le montant dss remboursement? euectuss.

HATE1! a Voyageurs, à céder après fortune

HAlTEI à voyag.>U1"8. Ii. céder après fortune

IHI I IlL (près la Banque), porte coehère. Loy. rare

5,500 f.32 pieces.Aff.35,000 f.p'an.Prix 38,O0Of. Agen. de la Pointe St-Eustache, rue Montorgueil, 1, Pa.is. Plac1 àlll 1 10 AU! en tr. b. état,715 m. ds Terraio, 7 0/0 M[Al!3UI.\Pr-225,O0OXiebbeetC',r,4-Sept.8

1 fifinitn apr. fort, et p' DEUX ANNÉES DE BÉNÉFICES,

A C~DER une maison p' OEUII ANNEE& 06BENEFICES;

A llullSitl une maison de Bonneterie, «an-

terie. Net 15,000 fr.– Ag. N. Estibal, 77, rueRivoli.

IIAnPn lUPÏID! S1 42 numéros. Bail et loyer

HOTIPL ImmBLÎH2 numéros.'Bail par loyer

ffUlflu iflliUlMjï/Savantageux net par an,

7,000 fr. Prix, 25,000 fr. Office, 23, rue des Martyrs. A cÉDER,le tiers comp.et6ansprpayer,l»AIS0N MEUBLÉE sompt.p.coch.près Tuileries. Comas,72,r.deCléry. G1 HOTEL,table d'hôte (pr. gd' BJ>), 54n°-, bien meubl. v" rez-de-ch. aff.70,000 f.net 30.000 f.Pr.UO.OOOf. f. (Gd ch1 d'hôtels et cafés.)Baudinet,b<1 Sébastopol, 115.

de voir tes meilleurs

RIEN NE COCTE PIANo! MUQUES a^répoVe-

lA PIANOS OBLIQUES del'époque.

Wacker, 49 et 69, rue de Douai. Grandes facilités de paiement; prix très abordables. Immense choix de pianos neufs etd'occasion.Echange,location MAISON

SARAH FÉLIX

PARFUMERIE TES FÉES GRAND SUCCÈS DU JOUR! M

POUDRE ET CRÈME DES FÉES 'Blancheur de laPeau, Transparence,Éclat, Santé 1

Pour le MODE D'EMPLOI, qui est ESSENTIEL A CONNAITRE se renseigner, 43, Rue Richer,

où l'on trouve également:

L'EAU DES FÉES pour ta recohralion 1 des Cheveux.

LA POMMADE DES FÉES utile aux personnes faisant usage de I'Ekv des Fées. L'EAU DE TOILETTE DES FÉES pour le velouté et la beauté du corps.

L'EAU DE POPPÉE pour l'entretien des Cheveux.

LE BOUQUET DES FÉES pour le Mouchoir.

PARIS 43, Rae Riëer, M PARIS

Mil ̃̃̃̃!̃ ̃

̃ de LERAS, Pharmacien, docteur ès-Sciences. 1 U- Le fer fait nnrtit- intAartaitjp du »og. Lorsqu'il vient à disparaître, 11 y a dôpéris- 9 I sernent; le vFsage-alvifnt pâle; l'appétit disparaît et le sang perd sa couleur ver- I

meille naturelle:

1 ̃ ^îœs piîiiîès. poudres, dragées à base de fer, employées pour le reconstituer, ont le .1 I grand inconvénient de contenir le fer à l'état insoluble, de donner du fer a dissoudre g 9 à un estomac déjà malade, de provoquer de la constipation et souvent de nmrçir lea H M dents. Le Phosphate de Fer soluble de Leras n'a aucun de ces inconvénients I ̃ c'est uu liquide clair, limpide, sans goût ni saveur, qui, outre le fer, contient 1 elé- H 1 ment phosphaté, principe régénéyateur des os. Il produit des effets merveilleux dans ̃ tous les cas où il y a appauvrissement du sang, guérit les pâles couleurs, les crampes IB et tiraUlemeats destomac, facilite le développement des jeunes filles, régularise le /M ^C travail de la menstruation et fait disparaître la leucorrhée.. /B w ^^v" J fr. b façon. Ptonnatie, 7, rue de la FeniHade, près la Banque. _^s£r

~S~~AN~ MË~~l~,Ëc E

uce · i r 1 ne~ç, 1 e t:ê

1 -VA ~L E~S · s j s

Depuis 30 ans. \a Revalesclère combat avec un invariable succès les dyspepsies, constipations chroniques, hémorroïdes mauvaises digestions, gastrites, gastralgies, glaires, vents, aigreurs. aci- dités, pituites, nausées. renvois, vomissements, même en grossesse; diarrhée, dyssentene, coliques, nhtbisie toux asthme, catarrhe, étouffements. étourdissements, congestion, névroses, insomnies, mélancolie, faiblesse, épuisement, anémie, chlorose. 80,000 cures par an. Quatre fois nutritive comme la- viande, saàs échauiler. elle économise

̃mmmmm–mmmÊÊiemmMm wni iinmim »« mibuiii i nnnm inMwmiinini i i

]DES ~~C

TOUTES

1 LES 3BOIX3SS ,j 1^dOIYENT ÊTRE I SCELLÉES PAR UNE BANDE I PORTANT LE NOM:

̃ Se défier des Eraudes Wdans les boites ouvertes] n POUR DÉTAILLER

MAYNE-REID

LES JEUNES, VOYAGEURS ADAPTATION /P"AR S.- BLANDY

S fr. 5O. Par posté, -4j.fr. g

in 1 niC* occasion et neuf (Vente et achats), lA Ï 1 0 5- rne Dopuis (près 'dû T6"1^}6)^ r

I flll 1 devêtements d'hommes,dedames,neufs ÂtflA laetvieux. -M. etM"« Albanel, r. N'-D'de-Nazareth ,6- Leur écrire se rendent a domicile.. Unini VU d'occasion et autres; achats da iDliLIlLluJ mobiliers, rue Msalay. 17.

II EkiiVllPI »*»«"«ied*AbouUir,vendetachète

Ile DillilIlLen solde tous les tissus au comptant.

W7NAND F0CR1K

UQBEDRS FINES DAMSTERDAS

DEPOT UNIQUE

2, RUE AUBBR, 2

Expéditions en proTînce.

-O\£i^0&° Si Maison

L~ ~Y~~ fondée

>*v *fx!%} en ivss-

̃^ t^\ jL** Fournisseur breveté

O^J de l'Impératrice.

U EXPÉDITION

| y* (Usine et Kaga^ni à lourdes, place l'Église)

A acquis une immense réputation en Angleteriw Ct en Amérique. Il ne peut pas manquer de rendra auxcheveuxgrislacouleurdelàjeunesse.-Houv^

vie croissance et Beauté. Se trouve chez les Co~~eecs e~

l'anumcWlo ~trepôt: ~7. :Bd.Ha.ussmann, l'a.riII.

PLAIES, BLESSURES, ClNÏÊiï 1 Ulcères cancéreux, Tumeurs, Plaies gangréneuses, Ulcê"' ducol dela matrice.Guér* imm. sans retour p*

nm t t ~Mmt~Cremerleherotque.DMst

E 'u L 1 G'Erph,r..15,r.Drouot-grO.

l'EAi'leL\llHA^Îjlipharm.l5,rDrouo gros.

19Tr Vieitle-du-Temple, etpharm. Piette, Toulouse. TAI» MALADIES CHRONIQUES (Trait' végétal). 1 volumo lUlll 4 fr.Docteur T.DTJNAND, 6,rue Milan-Pari» '& Maladies Ç^S^sSu^à

B ÉCOULEMENTS, ULCBRES ET DARTRES

E NOUVEAU TRAITEMENT I H BIÏÉEIEHŒS CO«PiIUHT»S « PLUS ORANirBOCCBS SB B Docteur PEGHENET m

Sl Consultations gratuites de midi à 7 b. etwr.corieBp^Ap

^^l Paris, rue des HALLES, ^^Sr `

̃'̃̃̃̃ ̃̃=-: !_L2i^L-=^^i: g_j ^=

ânsôreoOiôis son prix en médecine. Pour élever

les enfants, elle est ptélârable au lait,, .étant, paé axcBllence. le seul aliment qui les. garantit contre

tes les accident;.

'°¥n boites de fer^blanc, de 2 fr. 25|à 4 fr.; l kU.r 7 fr.; 6 kit, 32 fr.; 12 loi., 60 fr. eipôd. contr* bons poste. Les boites de 32 et 60 tt. franco- Evitez toute contrefaçon. Exiger le vr« nom « Revalescière » Du Bar*y.

BARRY et C, 36, plae» Vendôme, PARIS, et partout chez lei! Pharn* et Bpiwors