bpt6k111998m/f6


Marcel d'Ardèchc, qui fut maintenu dans sa noblesse le 5 octobre '1(568 par jugement de M. de Bezons, intendant du Languedoc, et qui n'eut pas d'enfants de son mariage avec Henriette de Saint-Nectaire. Isabeau de BIou, sœur de ce gentilhomme et héritière des biens de cette branche, épousa en 1661 Jean-Louis de Pierre de Bernis elle fut la grand'mère du cardinal de Bernis.

La branche des seigneurs de Précis, qui s'est éteinte de nos jours, justifia sa filiation, lors de la grande recherche du xvii" siècle, depuis François de Blou, chevalier, sgr du Ponsin, qui épousa en 1461 Marguerite de Précis et qui rendit hommage en 1462 au seigneur de Crussol. Jean de Blou, fils de François, épousa en 1501 Antonio de Tolbiac et rendit un hommage en 1504; il fut père de Jean de Blou, dit de Précis, écuyer, cosgr de Serrecourt, qui épousa le 12 février 1529 Claude de Pelet et qui servit en 1539 et 1543 au ban et à l'arrièreban de la noblesse. Claude-Charles de Blou, sgr de la Charrière, du Bouschet, de Précis, de Serrecourt, cornette de l'arrière-ban dans l'armée du Roussillon, marié le 22 mai 1662 à Catherine de Calilhon, fut maintenu dans sa noblesse le 30 juin '1669 par jugement souverain de M. de Bezons, intendant du Languedoc. Son petit-fils, CharlesFrançois-Antoine de Blou, sgr de Précis, Chadenac, etc., officier au régiment d'Auvergne, marié le 27 juin 1725 à Henriette de la Baulme de Beaulieu, fut connu le premier sous le titre de comte de Elou qui fut depuis lors conservé par le chef de la famille. 11 laissa deux fils, Jean-Baptiste et Jean, qui furent les auteurs de deux rameaux. Jean-Baptiste, comte de Blou, sgr de Précis, etc., auteur du rameau aîné, épousa le 16 février 1757 Marie de Garidel; il en eut deux fils dont l'aîné, Jean-Baptiste-Bruno, né aux Vans en 1758, décédé sans postérité, avait fait en 1770 ses preuves de noblesse pour être admis parmi les pages du Dauphin et dont le cadet, Antoine-Hyacinthe, comte de Blou, officier au régiment de Piémont, épousa en 1787 M"e de Ginestous et continua la descendance. Ange-Joachim, comte de Blou, dernier représentant mâle de ce rameau, longtemps conseiller général de l'Ardèche, mourut au château de Thueyts le 2 juillet 1886. Il avait épousé d'abord en 1846 M"0 du Bouzet dont il eut une fi lle, la baronne de Cassin, décédéc avant lui, puis en 1852 M"0 du Bouchage eteut de cette seconde union un fils auquel il survécut également. Jean-Antoine, comte de Blou de Chadenac, auteur du second rameau, n'émigra pas à l'époque de la Révolution, fut nommé successivement colonel d'infanterie en 1791, maréchal de camp en 1792, général de division en 1793 et périt cette même année au siège de Mayence. Il avait épousé en 1768 Françoise Bourlon et avait fait des preuves de noblesse en 178S pour obtenir l'admission à Saint-Cyr de