Reminder of your request:


Downloading format: : Text

View 46 to 46 on 48

Number of pages: 1

Full notice

Title : L'instruction publique à Compiègne en 1789 / par B.-A. Dervillé,...

Author : Dervillé, B.-A.. Auteur du texte

Publisher : (Compiègne)

Publication date : 1896

Subject : Écoles publiques -- France -- Compiègne (Oise) -- 1789-1815

Relationship : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30327282q

Type : text

Type : monographie imprimée

Language : french

Language : French

Format : 43 p. ; 23 cm

Format : Nombre total de vues : 48

Description : Collection numérique : Fonds régional : Picardie

Rights : Consultable en ligne

Rights : Public domain

Identifier : ark:/12148/bpt6k111617j

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-R-13755

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date of online availability : 28/10/2008

The text displayed may contain some errors. The text of this document has been generated automatically by an optical character recognition (OCR) program. The estimated recognition rate for this document is 90%.


Après cet exposé, il nous reste un devoir à remplir c'est d'adresser un juste tribut d'hommages et de reconnaissance à ces humbles philanthropes, à ces généreux bienfaiteurs, enfants de Compiègne, qui ont pour noms Hersan, Delaporte et Picart. Ils ont employé leur fortune, acquise au prix de toute une vie de dévouement, de labeur et d'économie, à doter leur ville des bienfaits de l'éducation et à assurer remèdes et soins gratuits aux pauvres malades.

A ces noms, ajoutons ceux des demoiselles Coustant, les vénérables fondatrices de l'école des filles de la paroisse Saint-Jacques de Mathieu Bocheron, Jacques Charmolue et Noël Gambier, les premiers bienfaiteurs du Collège de l'abbé Jean Nottin qui fonde, en 1501, pour les enfants de Compiègne, deux bourses au Collège de Dormâns, dit de Beauvais, à Paris enfin, de M" Clément Gervaise', grand Maître du Collège de Navarre, qui n'épargne ni voyages (l) M" Jean-Clément .Gervaise est né à Compiègne, le 9 octobre 1703, sur la paroisse Saint-Jacques. rue du Perroquet. Il était fils de Jean Gervaise et de Marie-Jeanne de Billy, sa femme Il était abbé commandataire de l'abbaye de Miseray, docteur en théologie, Grand Maître du Collège royal de Navarre à Paris. Son grand talent pour la chaire, l'intégrité de sa science et la douceur de sa conduite irréprochable lui ont mérité à la fois et l'estime des grands et l'amour de ses compatriotes. Il fut appelé trois fois aux fonctions de syndic de la faculté de théologie. La troisième fois, il fut choisi par arrêt de la Cour du Parlement pour achever l'exercice de l'ahbé Lefèvre, professeur en théologie à la Sorbonne, à qui ces fonctions venaient d'être retirées par ce même arrêt. La vie de l'abbé Gervaise pourrait faire l'objet d'une étude biographique intéressante.