Reminder of your request:


Downloading format: : Text

View 1 to 110 on 110

Number of pages: 110

Full notice

Title : Les vrais secrets de la magie noire : applications / Alexandre Legran

Author : Legran, Alexandre. Auteur du texte

Publisher : (Paris)

Publication date : 1900

Subject : Sorcellerie -- France -- 19e siècle

Type : text

Type : monographie imprimée

Language : french

Language : français

Format : 110 p. : fig., couv. ill. ; in-16

Format : Nombre total de vues : 110

Rights : public domain

Identifier : ark:/12148/bpt6k107829p

Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8-R-19957 (2)

Relationship : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30777773v

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date of online availability : 15/10/2007

The text displayed may contain some errors. The text of this document has been generated automatically by an optical character recognition (OCR) program. The estimated recognition rate for this document is 90 %.
For more information on OCR


ANOMÈHAL, LIBRAIRE-EDITEUR,

17, 7 bis et 19, Rue L~rrïère,

v v PARIS



Z~ Af~G7~ NOIRE

APPENDICE



APPENDICE

LA

Ma~ie Noire ~rrEs INFERNALES

ET LES ŒUVRES DÉMOMAQUES

Rituels, Grimoires & Clavicules

COMPRENANT

Tous les Secret~

du Grand et du Petit Albert DU P~AGOl~ J~OUGE

ET DE LA

Po ule Noire



SECOND LrVRE, CONTENANT LE VÉRITABLE ~ANCTUMREGNUM, DE LA CLAVICULE OUL.A~'TÉRITABLEMANIERE

DE FAIRE UES PACTES

Avec lei noms, puissance et talents de tons les grands esprits supérieurs, comme aussi la manière de lés faire paraître par la force de la grande Appellation du Chapitre des Pactes de la grande Clavicale, qui les force a ~)béir à quelque opération que l'on souhaite.

LE SANCTUM REGNUM

Oc LA. VÉRITABLE MANIÈRE DE FAIRE DES PACTES AVEC TEL ESPRIT QUE CE SOIT SANS QU'ILS VOUS PUISSENT FAIRE

AUCUN TORT

Le véritable sanctum re~THMt de la grande clavicule, autrement dit le Pacta conpenta <~smo/ïK?7Tï~ dont on parle depuis si longtemps, est une chose fort nécessaire à expîîquerici pour l'intelligence de ceux qui, vou-


lant forcer les esprits, n'ont point la qualitérequise pour composer la verge foudroyante~et le cercle cabalistique. Ds ne peuvent, ois-je, venir à bout de forcer aucun esprit de paraître, s'ils n'exécutent de point en point tout ce qui est décrit ci-aprc s. touchant la manière de faire des pactes avec tels esprits que ce puisse être soit pour avoir la jouissance des femmes et des filles, et en avoir telle faveur que l'on souhaite soit pour découvrir les secrets les plus cachés dans toutes les cours et les. cabinets du monde, soit pour faire travaillerun esprit pendant la nuit à son ouvrage soit pour faire tomber une grêle ou la tempête partout où l'on souhaite soit pour vous rendre invisible, soit pour se faire transporter partout où l'on veut, soit d'ouvrir toutes les serrures, de voir tout ce qui se passe dans les maisons, et d'apprendre tous les tours et finesses des bergers, soit pour acquérir la main de gloire et pour connaître toutes les qualités èt les vertus des métaux et des minéraux, des- végétaux et de tous les animaux purs ou impurs et pour faire des choses sisurprenantes,qu'il n'y a aucun homme qui ne soit dans la dernière surprise de voir que, par le moyen. de faire pacte avec quelques esprits, on puisse découvrir les plus grands secrets de la na- ture qui sont cachés aux yeux de tous les. autres hommes. C'est par le moyen de la grande clavicule du grand roi Salomon que l'on a découvert la véritable manière de faire les pactes dont il s'est servi lui-mêm~ pour réquérir tant de richesses, pour avoir la jouissance de tant de femmes* et pour


connaître les plus impénétrables secrets de la nature, par lesquels on peut faire toute sorte de bien et toute sorte de mal.

E~~n, nous commencerons par décrire les noms des principaux esprits avec leurs puissance et pouvoir, et ensuite nous expliquerons le Pacta <Z<pmo7tMrn?n, ou la véritable manière de faire les pactes avec quels esprits que ce soit. Voici ci-contre les noms et signes des principaux esprits infernaux.

Leurs signes et caractères

LUCIFER

Empereur

BELZÉBUTH,

Prince.

ASTAROTIT,

Grand-Dnc

Ensuite viennent les esprits supérieurs qui sont subordonnés anxtrois nommes ci-devant.


Leurs signes et caractères

AGALYAREPT,

Grand général.

FLEURETTY,

Lieutenant gén SARGAKATAS. Brigadier.

NEBIROS,

mar. de camp.

LUCIPUGÉ,

prem. Mjmistre. SATANACHLA..

Grand général.

Les six grands esprits que je viens de nommer ci-devant dirigent, par leur pouvoir,toute la puissance infernale qui est donnée aux autres -esprits. Ils ont à leurs services dix-huit autres esprits qui leur sont subordonnés.

i Baël

Agares.

3 Marbas.

4 Praslas.

.5 Aamon.

6 Barbatos.

Buer.

Gusoyn.

9 Botis.

SAVOIR

10 Bathim.

nPursan.

12 Abigar.

i3Loray

t~Valefar.

i5 Foraù.

16 Ayperos.

17 Nuberus.

18 Glasyabolas.


Après vous avoir indiqué les noms des dixhuit esprits ci-devant. qui sont inférieurs aux six premiers que j'ai décrits aussi ci-devant, il est bon de vous prévenir de ce qui suit. SAVOIR

.Que LuciFCGé commande sur les trois premiers, qui se nomment Baël, Agares et Marbas.

SATANACHîA sur Praslas, Aamon Barbatos. A&AHARXPT, sur Buer. Gusoyn et Botis. FLEURETTY, sur Bathim, Parsan et Abigar. SAR&ATANAS, sur Loray, Valofar et Foraù. NEBiRos, sur Ayperos, Nuberus et Glasyabolas.

Et quoiqu'il y ait encore des millions d'esprits qui sont tous subordonnés à ceux nommés ci-devant, il est très inutile de les nom.mer à cause que l'on ne s'en sert que quand il plaît aux esprits de les faire travailler à leur place, parce qu'ils se servent de tous ces esprits supérieurs comme s'ils étaient leurs ouvriers ou leurs esclaves ainsi, en faisant le pacte avec un des six principaux dont vous avez besoin, il n'importe quel esprit qui vous serve néanmoins, demandez toujours à l'esprit avec lequel vous faites votre pacte,que ce soit un des trois principaux qui lui sont subordonnés qui vous serve Voici précisément les puissances, sciences, arts et talents des Esprits susnommés, afin que celui qui veut faire un pacte puisse trouver

-ca.


dans chacun des talents des six espnts supérieurs ce dont il aura besoin

Le premier est le grand Luci?UGÉ ROFOCAI E, premier ministre infernal il a la puissance que LuciFER lui a donnée sur toutes les richesses et sur tons les trésors du monde 11 a sous lui Baël, Agares et Marbas, et plusieurs autres milliers de démons ou d'esprits qui lui sont tous subordonnés.

Le second est le grand SATANACBriA, grand général il a la puissance de soumettre à lui toutes les femmes et toutes les nlles, et d'en faire ce qu'il souhaite. TI commande la grande légion des esprits il a sous lui Pruslas, Aamon et Barbàtos, etc.

AcAUREPT, aussi général, a la puissance de découvrir les secrets les plus cachés dans toutes les cours et dans tous les cabinets du monde il dévoile aussi les plus grands mystères, il commande la seconde légion des esprits il a sous lui Buer, Gusoyn et Botis, etc., etc.

FLEUBETTY,lieutenant général.ala puissance de faire tel ouvrage que 1 on souhaite pendant la nuit il fait tomber ausssi la grêle partout ou il veut. Il commande un corps très considérable d'esprits il a sous lui Bathim, Pnrsan et Abigar. r

SAR&ATAMAS, brigadier, a la puissance de vous rendre invisible, de vous transporter partout, d'ouvrir toutes les serrures, de vous faire voir tout ce qui se passe dans les maisons, de vous apprendre tous les tours et H-


nesses des bergers il commande plusieurs brigades d'esprits. Il a sous lui Loray, Valefar et Forau.

NEBïROS, maréchal de camp et inspecteur général, a la puissance de donner du mal à qui il veut il fait trouver la main de gloire il enseigne toutes les qualités des métaux, des minéraux, des végétaux et de tous les animaux purs et impurs c'est lui qui a aussi Fart de prédire l'avenir, étant un des plus grands nécromanciens de tous les esprits imemaux il va partout il a inspection sur toutes les malices infernales, il a sous lui Ayperos, Nuberus et Glasyabolas~ etc.

GRANDE APPELLA TION

des Esprits avec lesquels l'on veut faire un pac!'e~ tirée de la grande Clavicule. Etant dans votre làborat oire (*) ou dans un endroit écarté (une raine, par exemple, parce que l'esprit a le pouvoir d'y transporter tel trésor qu'il lui plaît), Tous tracerez un triangle avec votre pierre ématille et cela seulement la première fois que vous ferez votre Pacte. Ensuite vous placerez les dcu~. cierges bénits (**)à côté et tels qu'ils sont placés vers le triangle des Pactes que vous voyez ci-après, y plaçant le S. N, de Jésus derrière, afin que les esprits ne vous puissent faire aucun mal ensuite vous vous (*) Voir les Sortiléges de la Science (3* partie), Z~oramagique.

(-) Même remarque.


placerez an milieu du dit triangle, ayant en main la baguette mystérieuse, avec la grande appellation à Fesprit, la clavicule, la demande que vous voulez faire à l'esprit, avec le pacte et le renvoi de l'esprit.

Gra~e Appellation

Empereur Luci?RR, maître de tous les~s~prits rebelles, je te prie de m'être favorable dans 1 appellation qne je fais à ton grand~ministre LUCIFUGÉ RorocALE, ayant envie de faire pacte avec lui je te prie aussi, prince Beizébuth, de me protéger dans mon entreprise. 0 comte Astaroth sois-moi propice, et fais que, dans cette nuit, le grand LuciFUG&


m'apparaisse sous une forme humaine, et sans aucune mauvaise odeur, et qu'il m accorde, par le moyen du pacte que je vais lui présenter, toutes les richesses dont j'ai besoin. 0 grand Zact~n~ je te prie de quitter ta demeure, dans quelle partie du monde qu'elle soit, pour venir me parler, sinon je t'y COR* traindrai par la force du grand Dieu vivante de son cher Fils et du baint-Esprit obéis. promptément, on tu, vas être éternellement tourmenté par la force des puissantes paroles de la grande clavicule de Salomon, et dont il se servait pour obliger les esprits rebelles a. recevoir son pacte ainsi, parais au plus tôt 1 ou je te vais continuellement, tourmenter par la force de ces puissantes paroles de la clavicule, < Agion, Telagram, vaycheon stimulamaton y ezpares retragrammaton oryoram irion esytion existion eryona onera brasim. moyn messias soter Emannel Saboot Adonay, te adoro et invoco. ?

Vous êtes sûr que d'abord que vous aurez lu les puissantes paroles indiquées ci-dessus, que l'esprit paraitra, et vous dira ce qui suit.

~par~~o~ ~c f~~p~

Me voici que me demandes-tu ? ~pourquoi troubles-tu mon repos ? réponds-moi. LUCIFUGÉ ROFOCAJLE

Dc/Tï~Tï~ à r~prtt

Je te demande pour faire pacte avec toi, et afin que tu m~enrichisses au plus tôt sinon je


te tourmenterai par les puissantes paroles de la clavicule.

Jïepo/MM'd~rcspT'~

Je ne puis t'accorder ta demande, qu'à con<UHon que tu te donnes à moi dans vingt ans pour faire de ton corps et de ton âme ce qu'il me plaira..

LUCIFCGÉ ROFOCALE.

Alors, vous lui jetterez votre pacte, qui doit être écrit de votre propre main, sur un petit morceau de parchemin vierge, qui consiste à -ce peu de mots ci'après.en y mettant votresignature avec votre véritable sang.

Voici le PACTE.

Je promets an grand LuctFUGÉ de le récompenser dans vingt ans de tous les trésors qu'il me donnera. En foi de quoi je me suis signé ?. Signature,

Je ne puis t'accorder ta demande.

LUCÏFU&É ROFOCALE.

Alors, pour forcer l'esprit à vous obéir, vous relirez la grande appellation avec les terribles paroles de la clavicule, jusqu'à ce que l'esprit reparaisse et vous dise ce qui suit

Seconde apparition de l'esprit

Pourquoi me tourmentes-ui davantage ? Si tu me laisses en repos. je te donnerai le plus prochain trésor, à condition que tu m'en con-


sacres une pièce tous les premiers lundis de chaque mois et tu ne m'appelleras qu'un jour de chaque semaine, savoir depuis les deux heures du soir jusqu'à deux heures après minuit. Ramasse ton pacte, je l'ai signé et si tu ne tiens pas ta parole, tu seras à moi dans vingt ans.

LUCÏFUGE ROFOCALE.

jR~poTtse a r esprit

J'acquiesce à ta demande à condition que tu me feras paraître le plus prochain trésor, que je pourrai emporter tout de suite.

Signature,

Réponse de r~pr~

Suis-moi et prends le trésor que je vais te montrer.

Alors, vous suivez l'esprit par la route du trésor qui est indiquée au triangle des pactes, sans vous épouvanter, et jetterez votre pacte tout signé sur le trésor en le touchant avec votre baguette vous en prendrez tant que vous pourrez, et vous vous en retournerez dans le triangle en marchant à reculons vous y poserez votre trésor devant vous et vous commencerez tout de suite à lire le renvoi de l'esprit, tel qu'il est marqué ci-après

CONJURATION ET RENVOt DE L'ESPRIT AVEC LEQUEL ON FAIT UN PACTE

0 grand Lucifugé je suis content de toi .pour le présent, je te laisse en repos et te per-


mets de te retirer on bon te semblera, sansfaire aucun bruit ni laisser aucune mauvaise · odeur. Pense aussi à ton engagement de mon pacte, car si tu y manques d~un instant, tu. peux être sùr que je te tourmenterai éternellement avec les grandes et puissantes parolesde la clavicule du grand roi Salomon, par lequel Fon force tous les esprits rebelles d'obéir.

PmÈRE AU ToUT-PuiSSAJfT BN FORME

D'ACTION DE GRACES

Dieu Tout-Puissant, père céleste, qui as créé~ toutes choses pour le service et Futilité des hommes, je te rends de très humbles actions de grâces de ce que, par ta grande bonté, tu as permis que. sans risque, je puisse faire pacte avec un de tes esprits rebelles, et le soumettre à me donner tout ce dont je pourrais avoir besoin. Je te remercie, ô Dieu ToutPuissant, du bien dont tu m'as comblé pendant cette nuit daigne accorder à moi, chétive créature, tes précieuses laveurs c'est à present, ô grand Dieu que j'ai cnnnn toutela force et la puissance de tes grandes promesses lorsque tu nous a dit « Cherchez,. vous trouverez frappez et l'on vous ouvrira » et comme tu nous a ordonné et recommandé de soulager les pauvres, daigne, grand Dieu/ m'inspirer de véritables sentiments de charité et fais que je puisse répandre sur une aussi sainte œuvre une grande partie des biens dont la grande divinité a bien vouluque je fusse comblé fais, ô grand Dieu ï


que je jouisse avec tranquillité de ces grandes richesses dont je suis possesseur et ne permet pas qu'aucun esprit rebelle me nuise dans la jouissance des précieux trésors dont tu viens de permettre que je sois le maître. Inspirez-moi, ô grand Dieu les sentiments nécessaires pour pouvoir me dégager des griffes du démon et de tous les esprits malins. Je me mets. grand Dieu le Père, Dieu le Fils et le Saint-Esprit, en votre sainte protection.

Amen.

Oraison pour se garantir des TTKïCM~ esprits

0 Père Tout Puissant 1 0 mère la plus tendre des Mères 0 Exemplaire admirable des sentiments et de la tendresse des mères 1 0 Fils, la fleur de tous les Fils 0 forme de toutes les formes Ame. esprit, harmonie et nombre de tontes choses, conservez nous/protégez-nous et soyez-nous propice. Amen.


CONJURATION des QUATRE

Caput mortuum, imperet tibi Dominus per vivum et devotnm Serpentem Cherub, imperet tibi Dominus per Adam Iotchavah Aquila errons, imperet tibi Dominus per alas Tanri Serpens, imporet tibi Dominus. Tetragrammaion per Angleum et Leonem Micbaël, Gabriel, Raphael. Anael.

Fluat ndor par spiritam Elolm.

Maneat Terra per Adam lotchavah. Fiat Firmameutum per lahnvehu-Zebaoth. Fiat Judicinm per ignem in virtnte Michael. Ange aux yeux morts, obéis ou écoule toi avec cette eau sainte.

Taureau ailé, travaille ou retourne à la terre si tu ne veux pas que je t'aiguillonne avec cette épée. Z>

Aigle enchaîné, obéis à ce signe, ou retiretoi devant ce souf&e.

Serpent mouvant, rampe à mes pieds ou sois tourmenté par le feu sacré, et évaporetoi avec les parfums que j'y brute.

Que Feau retourne à !'eau que le feu brûle que l'air circnle que la terre tombe sur la terr~ par la vertu du Pentagramme, qui est l'étoile du matin, et an nom du Tétragramme qui est écrit au centre de la croix de lumière.

Amen.


CCWJTZ~iTY~W <~ S~Pr

An nom de Michaël, que Jeovah te commande et t'éloigne d'ici, Chavajoth 1 An nom de Gabriel, qu'Adonai te commande et l'éloigné d'ici, Bé!ial

An nom de Raphaël, disparais devant Elchim, Sachabiel.

Par Samuel Zebaoth et an nom d'EIounGibor, éloigne-toi, Adraméleck

Par Zachariel et SachieI-MéIech, obéis à Elva, Samgabiel 1

An nom divin et humain de Scbaddal. et par le Signe du Pantagramme que je tiens dans ma main droite, an nom de l'ange Anael, par la puissance d'Adam et d'Hèves, qui sont lotchavah, retire-toi, Silith laissenous en paix, Nahéma Par les saints Eloun et des génies Cashiel, Schaltiel, Aphiel, Zarahiel, au commandement d'Orifiel, détournetoi de mous, Moloch 1 nous ne te donnerons pas nos enfants à dévorer.


PRATIQUES OCCULTES ET

Secrets Merveilleux

Nous avons recueilli dans les grimoires un certain nombre de JPgce~~ curieuses, do?~~ Z~~cacz~ est attestée par de ?20???6~M~ et anciens témoignages. Nous les donnons, ci-dessous, dans une Liste o/p~a~M~ et nous .so~~2M à la disposition de nos Lecteurs jooMr leur faire parvenir ces divers ~~r~dients, ~o~eM~6??2e7z~repar~~ en ob~er~~yz~ ~crz~?~ez~seme~~ toutes les prescriptions rituelles.

LISTE ALPHABÉTIQUE

.A~c~Ac. L'agathe, consacrée à Mercure, écarte les périls et conseille la générosité. AtR~. Ceux qui mangent de la cervelle d'aigle, écrasée dans du jus de ciguë, se battent sans qu'on puisse les séparer. L'aigle est consacré à Jupiter,


Aimant (Pierre <f). Un homme veut-il savoir si sa femme est fidèle. il n'a qu'à placer une pierre d'aimant sons son oreiller si elle est sage, elle le caressera si elle le trompe, elle sautera à bas dn lit.

Si l'on veut faire quitter une maison par ceux qui l'habitent, it n'y a qu'à la mettre en poudre sur des charbons placés aux quatre coins de la demeure tous les habitants sortent en hâte, même ceux qui sont couchés:La pierre d'aimant est consacrée à Saturne. ~4~a/t. Si l'on frotte du drap avec la glaire d'un œuf mêlée avec de I'<zZu~ et après ravoir lavé avec de l'ean salée on fasse sécher, il empêche le feu de brûler (BÉLixus).

Si l'on prend de l'arsenic ron~ avec de r<ïZtt~. qu'on les broie ensemble et les mêle avec du suc de joubarbe etde la gomme qui sort du laurier, l'homme qui s'en sera frotté les mains pourra manier et prendre un fer chaud sans ~tre brûlé.

~L/M~s~ L'Amétysthe garantit de l'ivro~nerie et ouvre l'esprit aux sciences elle est .consacrée à Mars.

Anguilles. Si on met plusieurs anguilles dans un pot de vin et qu'on les y laisse mourir, celui qui en boira haïra le vin pendant un an .et n'en boira peut-être pas pendant sa vie. ~1 ~c/n/ Prenez du sang caillé d't âne avec ~Le la graisse et la poitrine d'un loup cerpier, autant.de l'un que de l'autre, faites-en des grains avec lesquels vous parfumerez la maison, ensuite on verra quelqu'un pendant le sommeil qui dira tout ce qui doit arriver.


jB~-X. Porté sur vous, il vous fait gagnervos procès il fait avancer les enfants dans. leurs études, Il est consacré à Jupiter.

Bouc Si on plonge dn verre dans un mélange bouillant de vinaigre et de sang debouc tout frais, le verre devient mou comme dn beurre. Si on se frotte de cette mixture~. on a des hallucinations enreyantes. Si on la jette au feu en présence d'une personne sujette à Fépilepsie, cette personne a un accèsqui devient mortel si on lui présente un& pierre d'aimant au contraire, elle se gnérit, si on lui fait boire quelques gouttes de sang d'anguille dans un pen d'eau.

Le bouc est consacré à Vénus.

Calcédoine. Portée an cou, elle chasse les. illusions elle est consacrée à Saturne. Cheveux. Pour faire crottre les cheveux brûlez des abeilles, mêlez leur cendre avec de la fiente de souris et faites infuser ce mélange dans l'huile rosat ajoutez-y de la cendre de châtaignes on de fèves brûlées et le poil naîtra sur tonte partie du corps que vous oindrez decette huile.

Chrysolithe. Montée en or, elle garantit dela peur, protège contre les fantômes et donne une conduite sage, sans écarts, sans ardeurs sensuelles. Sous la langue d'un fiévreux, cette pierre calme la soif. Elle est consacrée auSoleil.

Coq. L'empêcher de chanter: oindre d'huile: Jn tête et la crète.


L'empêcher de s'accoupler oindre son cul d'huile.

Cor~tï. Il garantit contre les dangers dont on est exposé sur Fean (en écartant naufrages, tempêtes et tons accidents) il donne le jugement et la prudence. Il est consacré à la Lune.

Cr~~ roche (on. quartz). Exposé an. soleil, il enflamme les objets combustibles dont on l'approche une nourrice qui bout& du miel, ou en aura mis un morceau, voit son lait augmenter. Il est consacré à la Lnne. Diable. Pour faire voir le diable à une personne en dormant, prenez du sang d'une ~nppe et qu'on lui en frotte le visage. Elle s'imaginera que tous les diables sont autour d'elle. Diamant. Le diamant donne la victoire sur les ennemis, fait fuir les bêtes dangereureuses, fait terminer avantageusement les~ condits et empêche les farces et les mauvais desseins d'aboutir. surtout si on le porte à gauche c'est un antidote. Il est consacré à Mars.

Donner animaux. Frotter le front dela bête qu'on veut faire venir d'elle-même dans son étable avec un ail de squille.

Si l'on broie de la cire sur les cornes d'un veau on le mènera partout où l'on voudra sans. peine (ARisTOTE).

Ellébore. Son suc guérit les douleurs de jambes, de reins et de vessie sa racine exorcise les maisons hantées. La racine, un peu cuite et gardée dans un morceau de~


"toile blanche, chasse les idées noires et les obsessions. Elle est consacrée à Saturne. Emeraude. Elle donne la science, la mémoire et la connaissance de l'avenir et fait acquérir la fortune mise sous la langue, -elle donne la faculté d'annoncer les évènements futurs, parce qu'elle inspire des intuitions et des pressentiments justes. Elle est consacrée à Mercure.

Escarboucle. L'escarboucle, consacrée au Soleil, brille dans l'obscurité.

~cpAor~e. L'euphorbe apaise les maux de tête et d'estomac, ceux des parties. Elle guérit les plaies ulcéreuses, les hémorroïdes, la diarrhée. Elle est consacrée à Mars. Femme. Il est écrit dans le livre de Cléopâtre qu'une /C/W7M qui n'est pas contente de son mari comme elle le souhaiterait n'a qu'à prendre la moelle du pied gauche d'un !oap et la porter sur elle, il est certain qu'elle sera satisfaite et qu'elle sera la seule qu'il aimera. Pour faire avouer à une femme ce qu'elle a fait, on prendra une grenouille d'eau en vie, -on lui arrachera la langue et ensuite on la remettra dans l'eau, et on appliquera cette langue sur le cœur de la femme lorsqu'elle dormira elle répondra à toutes les demandes qu'on lui fera.

Grenouille. Une langue de grenouille mise sous l'oreitler fait parler pendant le sommeil. La grenouille est consacrée à la Lune. Gui de chêne. Joint au slypium ouvre les


serrures, Pendu à un arbre avec aile dTurondelle fait assembler tous les oiseaux.

Gn!77Mnpc(Voy.MATiucE, URtNEs).La graine de guimauve pulvérisée et pétrie en forme d'onguent, dont on se frotte légèrement le visage et les mains, préserve de la piqûre des guêpes, des abeilles, etc.

Héliotrope (fleur). Elle est consacrée au Soleil et doit être cueiltic en juillet et août, quand le Soleil est dans le signe du Lion. Si on la porte sur soi, enfermée avec une dent de loup, dans une feuille de laurier, on n'a rien à craindre de la médisance Si on la place dans une église, les femmes qui ont trompé leur mari ne peuvent pas sortir tant qu'eue y est. Si vous la mettez sous votre oreiller, elle vous fait connaître ceux qui ont projeté de vous dérober quelque chose.

Pierre Héliotrope (ou pierre précieuse de Babylone, qui servait jadis à expliquer les oracles). Si on la frotte avec l'herbe du même nom, on voit à travers elle le soleil rouge comme du sang. Elle lui est d'ailleurs consacrée.

Herbes T~c~ys~. Ne les cueillir que du 28 au 2Q* jour de la lune.

Nommer l'usage qu'on en veut faire en arrachant l'herbe de terre. Ensuite la mettre sous du froment ou de l'orge jusqu'au moment de s'en servir. Les principales

Héliotrope Jusquiame Nepte. Orties Verge de Pasteur. Chélidoine.

Pervenche. –Langue de chien. –*Lis. Gui


de chêne. Centaurée. Sauge. Verveine. Mélisse. Serpentine.

Hibou. Une femme trahit tous ses secrets en dormant si on lui place le cœur d'un hibou sur le côté gauche de la poitrine. Le Hibou est consacré à la Lune.

j&cppc. Si on porte la tête d'une huppe dans un petit sac, on ne sera pas trompé parceux avec qui on fera affaire si on en porte les yeux sur soi, on engraisse, et si on les met dans uue poche placée sur l'estomac, on fait la paix avec ses ennemis. La Huppe est consacrée à Saturne.

jB~cm~Ac. Cette pierre garantit du tonnerre et de la peste.

Jaspe. La jaspe arrête les hémorrhagies. ~sycMTKc. La racine de jusquiame guérit les ulcères en en portant sur soi, on les prévient pilée, elle calme la goutte, surtout si l'on est dans le mois d'un signe ayant des pieds ou dominant sur des pieds. Son suc, bu dans une liqueur sucrée, guérit les maladies de foie (parce qne cette plante est consacrée à Jupiter), il fait rompre une tasse d'argent dans laquelle on le met.

Mêlé avec le sang d'un jeune lièvre et mise dans sa peau il fait assembler tous les ~prc~ à l'endroit où on l'a mise.

Lampe. Si on veut que tout ce qui est dans un palais paraisse noir, on aura soin de tremper la mèche de la lampe ou de la chandelle qu'on doit allumer dans de Fécume de mer bien battue.


Pour faire que tous ceux qui sont dans une chambre paraissent n'avoir point de tête, on -versera dans une lampe dn soufre jaune mêlé avec l'huile, ensuite, après ravoir éclairée,on la mettra au milieu de rassemblée.

Si on fait une mèche avec le drap d'un mort ou du drap noir et qu'on l'allume dans le milieu d'une chambre, on verra des choses merveilleuses.

Prenez une grenouille verte et coupez-lui la t~te sur un drap mortuaire, trempez-le dans l'huile de sureau, faites-en une mèche que vous allumerez dans une lampe verte, et on verra un homme noir qui tiendra une lampe à la main avec plusieurs autres choses curieuses. Si on veut faire paraître une chambre pleine de serp ents, prenez de la graisse d'un serpent et m~iez la avec un peu de sel, ensuite prenez un morceau de drap mortuaire que vous conperez en quatre, dans chacun desquels vous mettrez de cette graisse, dont vous ferez quatre mèches que 1 on allumera aux quatre coins de la chambre, avec de l'huile de sareaa dans une lampe neuve, et on verra l'effet qu'on a dit.

Langue de chien. Mise à un endroit avec le cœur et la matrice d'une grenouille fait assembler les chiens.

Portée au gros doigt de pied empêche chien d'aboyer. Mise au cou d'un chien le fait tourner jusqu'à la mort.

Lapis-lazuli. Portée sur soi, elle guérit l'hypocondrie et la fièvre. Elle est consacrée à Vénus.


Zto~. Pour faire fuir tons ses ennemis, hommes on bêtes, il faut porter une ceinturé~taillée dans la pean d'un lion, on avoir les yeux d'un lion sous l'aisselle. L'urine d'nn lion, absorbée trois jours de suite, guérit la fièvre. Le lion est consacré au Soleil. Lis blanc. Le lis blanc guérit les maux dereins, d'yeux, d'estomac le suc facilite la. digestion et guérit les écrouelles. Son action sur la vue vient de ce que cette fleur est consacrée à Vénus. On la cueille en juillet. Zoap Pour empêcher les loups d'entrer dans un village, il faut enterrer, à rentrée la queue d'un loup pour les écarter des étables. il faut en pendre une à la porte. Le loup est consacré à Mars.

Mélisse. Portée sur soi rend agréable. Attachée au cou d'un bœuf lui' fait suivreropérateur.

Nait. Si on se frotte la face avec du sang de chauve-souris on verra et on lira aussi bien la nuit que le jour.

Oiseaux. Si on veut prendre des OMean~: la main on prendra de quelque graine que <:e soit et on la fera bien tremper dans la liede vin et du suc de ciguë, ensuite on la jettera à terre, tous les oiseaux qui en mangeront nepourront pas voler.

Si on veut entendre le chant des oiseaux,. qu'on prenne avec soi deux de ses amis et qu'on aille avec dans une forêt le 5 des calendes de -novembre, en mettant le& chiens comme si on voulait chasser on apportera à la,


maison la première bête que l'on prendra, que 1 on mandera avec le coeur d'un renard aussitôt on entendra le chant des oiseaux, et si on souhaite que ceux qui seront présents~l'entendent aussi, on n'aura qu'à les baiser. Ortie tenue dans la main avec m~He-~o~ empêche la peur des fantômes (la cueillir dn i~) juillet au 23 août.

Son suc mêlé au jus de serpentine, on s'en frotte les mains et on jette le reste dans l'eau. On prend alors avec la main les poissons <j~i s'y trouvent.

Perpenche. Réduite en poudre avec des vers de terre donne l'amour à ceux qui mangent de cette poudre dans leur viande.

LA POULE NOIRE

Prenez une Poule Noire qui n'ait jamaispondu et qu'aucun coq n'ait approche faites en sorte. en la prenant, de ne la point fairecrier et pour cela, vous irez à onze du soir, lorsqu'elle dormira, la prendre par le cou,qu& vous ne serrez qu'autant qu'il le faudra, pour 1 empêcher de crier rendez-vous sur un chemin dans l'endroit où deux chemins se croissent là, à minuit sonnant, faites un rond avec une baguette de cyprès, mettez-vous au milieu.et fendez le corps de la poule en deux, en prononçant ces mots par trois fois Eloïm. Essaim, frucativi et*appellavi. Tournez ensuite la face vers l'Orient, agenouillez-vous et ditès une oraison cela fait, vous ferez la grandeappellation alors l'esprit immonde-vous ap-


paraitra vêtu d'un habit écarlate galonné,d'une veste jaune et d une culotte vert d'eau Sa tête qui ressemblera à celle d'un chien à oreilles d àne, sera surmontée de deux cornes ses jambes et ses pieds seront comme ceux d'une vache, Il vous demandera vos ordres vous les lui donnerez comme vous le jugerez bon, -car il ne pourra plus se refuser à vous obéir, et vous pourrez vous rendre le plus riche et. par conséquent, le plus heureux de tous les hommes.

.Psc~. Pour chasser les puces d'une chamLre arrosez-la avec de la décoction de y*As~, -de l'urine de jument, et il n'en restera point ~Pline).

Punaises. Pour faire monrir toutes les punaises qui sont dans un lit, prenez un concombre en forme de serpent, faites-le conSre et tremper dans de l'eau, ensuite frottez-en votre lit.

Ou bien prenez le fiel d'un bœuf mêlé et détrempé dans du vinaigre, frottez-en le lit et .on verra qu'à l'avenir il n'y aura plus de punaises

Pour prendre les Punaises en vie, sans les toucher, en allant se coucher, on mettra sons son chevet de la grande consoude, toutes les punaises s'assembleront dessus et n'iront pas ailleurs on en a fait l'expérience plusieurs fois.

Çomfe/~nt~. Quand on la porte sur soi, ~Ue fait réussir dans les entreprises son sue calme les maux de dents et d'estomac sa rabane guérit les dartres et les écorchures,


quand on remploie en emplâtre ce dernier traitement combiné avec 1 absorption dn suc dans l'eau, guérit les écronelles. Elle est consacrée à Mercure,

~û~. On chasse les rats d'une maison, si on la parfume avec la corne (du pied) de cheval ou de mulet

Renouée. La Renouée guérit les maux de cœur et d'estomac, active la respiration et lecours du saug. La racine donne des forces pour faire ramour et guérit les ophtalmies e suc porte à l'amour. Elle est consacrée au Soleil.

jRêpe~~rottyB~( ( s'en délivrer). Appliquer sur l'estomac lame de plomb en forme de ~roix.

Saphir. Le saphir fait régner la paix intérieure et la concorde avec autrui il donne la dévotion et éteint les passions, Il régénère l'homme, guérit les anthrax et les morsures de serpent. Le saphir est consacré à Jnpiter. Stérilité. Pour qu'une femme reste stérile Enchâsser les dents des jeunes enfants, quand elles tombent, dans de l'argent et les pendre au cou de la femme.

Boire chaque mois un verre de l'urine d'une mule.

Se pendre au cou le doigt d'un icetus mort. Taches de.rousseur. Fiel. de vache mêlé avec~tes coquilles d'ceufs de poule que l'on iait dissoudre dans du vinaigre (appliquer sur ~a peau).


~nzpc. Prenez un pied de taupe et plier-le dans une feuille de laurier si vous le posez dans un nid, les œufs ne pourront édore si vous l'introduisez dans la bouche d un cheval, celui-ci s'enfuira.

Pour prendre une taupe on mettra dans son trou un oignon, un poireau et des aulx, et peu de temps après elle sortira sans forces.

Pour chasser les taupes- d'un champ, il n'y a qu à y placer une taupe saupoudrée de soufre auquel on met le feu.

Un cheval noir devient blanc si on le lave avec une eau dans laquelle on aura fait bouillir une taupe. La taupe est consacrée à Saturne.

~onr~r~Me. Le cœur d'une tourterelle, porté sur soi, à l'intérieur d'une peau de loup, est un anti-aphrodisiaque. Les cendres d'un cœur de tourterelle, mises sur des œufs, les empêchent d'éclore. Si on prend de l'eau.dans laquelle a bouilli une taupe et qu'on y verse du sang de tourterelle, et qu'on frotte avec ce mélange une surface pourvue de poil& ou le corps d'un cheval, on voit, tomber tous les poils noirs. Un arbre auquel on accroche des pieds de tourterelle ne produit plus de fruits. La tourterelle est consacrée à Vénus. Turquoise. La turquoise protège des chutes de cheval.

Veau nMTM. Un mélange fait d'eau, de sang de veau marin et de morceaux de co'ur de cet animal, attire tous les poissons au même endroit si on le met sous aisselle, on


acquiert un jugement merveilleux et un criminel qui accomplirait cette pratique, serait assuré de trouver de l'indulgence. Le veau marin est consacré à Vénus.

Vcrp~mc. Employée en emplâtre, la verveine guérit les écrouelles, 1 incontinence d'nrine, les plaies, les hémorroïdes. Portée sur soi, à l'exclusion de toute autre herbe, elle augmente la vigueur amoureuse.

Bue en infusion, elle facilite la respiration et purifie l'haleine.

Dans une maison, une terre, une vigne, elle augmente la production et le revenu. Elle est consacrée à Vénus et doit se cueillir en mars, quand le Soleil est dans le Bélier.


Secrets de l'Art Magique

DU GRAND ET DU PEUT ALBERT

GRIMOIRE

COMPOSITION DE MORT, OU-LA PIERRE

Pmi.OSOPHALE

Prenez un pot de terre neuf, mettez-y une livre de cuivre, avec une demi chopine d'eauforte qua vous ferez bouillir pendant une demi-heure après quoi vous y mettez trois onces de vert-de-~ris que vous ferez bouillir une heure puis vous mettrez deux onces et demie d'arsenic, que vous ferez bouillir une heure vous y mettrez trois onces d écorce de chêne bien pulvérisée, que vous laisserez bouillir une demi heure. une potée d'eau rose bouillie douze minutes, trois onces de noir de fumée que vous laisserez bouillir jusqu'à ce que la composition soit bonne pour voir si elle est assez cuite. il faut y tremper un clou si elle y prend, ôtez-la, elle vous produira une lha'e et demie de bon or et si elle n'y prend point, c'est une preuve qu'elle n'est pas assez cuite.


MiROIR MAGIQUE

Ce miroir est à double glace, plane d'un côté et grossissante de l'antre. Ces deux glaces s'appellent respectivement petit côté et gland côté dn miroir. Le miroir magique est employé dans certaines opérations de contrecharme, pour connaître le maléficiant: On s'y regarde, tantôt d un côté. tantôt de l'autre, en prononçant les paroles indiquées, et, à un moment donné, la propre n~ure disparaît et se trouve remplacée par ceJle du malénciant qui passe et repasse pîus ou moins souvent. Le miro r magique possède, de pins, certaines vertus naturelles, entr'autres celle de guérir les douleurs sourdes et rhumatismales en général. rour cela on touche la partie dm corps correspondant à la douleur tantôt d un côté du miroir tantôt de l'autre, sansregarder de quel côté l'on commence, en vouant chaque foisie malade à troissaints, disant, par exemple «~ Joseph. St Jean. St Jacques, je vous supplie de guérir N. B Répéter trois fois, puis dire trois pater et trois ave en faisant, avant et après le signe de la croix. Recommandez au malade de frotter le mal avec les doigts humectés de salive, une fois par jour durant trois jours, et dire ensuite, chaque fois, trois pater et trois apc, comme ci-dessus. Ce miroir ne doit servir à aucun usage profane.


POUR DÉTRUIRE UN SORT

ET VOIR PASSER LES MALÉT~CIANTS

DANS LE MIROIR MAGIQUE

Acheter un pot de terre neuf et sa couverture, du camphre, un paquet d'aiguilles, un cœur de veau (à la rigueur on pourrait se servir d'un cœur de femelle), le tout sans marchander.

Bien barrer la porte où l'on opère.

Mettre. le cœur sur une assiette bien propre et y piquer séparément les aiguilles en répétant à chacune d'elles les paroles suivantes

« Contre un tel ou une telle (si on connaissait la personne ou quand ou la connaltra on dira son nom), une lois vassis atatlos vesul et cremus, verbo sans bergo biboliâ herbonos; deux fois vassis atatlos, etc trois fois vassis, etc.

L'opération terminée, mettre le cœur dans~ le pot au feu à 11 heure 1/2 juste et Fy laisser bouillir jusqu'à une heure après minuit, au moins Le lendemain on enfouit le pot dans la terre dans un endroit non cultivé Pour voir le malénciant, en faisant bouillir le pot, depuis le commencement jusque la fin. et de cinq en cinq minutes environ, répé* ter les paroles ci-dessus en regardant dans le miroir, tantôt d'un côté, tantôt de Fautre il est rare qu'on ne le voie pas passer plus ou moins souvent.

NOTA. Prendre bien soin de ne pas sortir et que personne de la maison ne sorte pendant que dure l'opération.


Il faut faire une neuvaine, c'est-à-dire que pendant neuf autre jours. à 11 heures 1/2 soit du soir, soit du matin, on répète les paroles ci-dessus.

POUR LEVER TOUT SORT

ET FAIRE REVENIR LA FERSON??E QUI A CAUSÉ LE MAL

Prenez le cœur d'un animal complètement mort en ayant soin de n'y faire aucune blessure et mettez-le sorune assiette bien propre puis ayez neuf piquants d'aubépine et procédez comme il suit

Percez dans le cœur un de vos piquants, disant « Adibaga, Sabaoth, Adonay, contra ratout prisons pererunt fini unixio parade gossum. »

Prenez deux de vos piquants et enfoncez les, disant a Quifussum mediator agras gaviol valax ?

Prenez en deux autres et. en les perçant, dites « Landa a zazar valoi sator xio paracle gossum. »

Prenez deux autres de vos piquants et en les perçant prononcez Avir sunt (devant vous) paracletur stator verbonum omsum niando. Puis continuez disant

« .rappelle ceux ou celles qui ont fait fabriquer le Missel Abel partout à nous venir trouver, par mer ou par terre, tout partout, sans délai et sans dédit

Percez le cœur d'un clou à ces dernières ~paroles.Notez bien que si on ne peut avoir des piquants d'aubépine on aura recours à des


clous neufs. Le cœur étant percé comme nous Favons indiqué, on le met dans un petit sac, puis on le pend à la cheminée, assez haut pour quTI ne soit pas vu. Le lendemain vous retirerez le cœur du sac et le mettrez sur uneariette Retirait alors la première épine.vous la percerez dans un autre endroit du cœur en prononçant les paroles qui lui sont destinées~ci-dessus vous en relevez deux autres et les reperçant vous dites les paroles convenables enfin vous les relevez toutes dans le même ordre pour les repercer comme nous avons dit, observant de ne jamais les enfoncer dans les mêmes trous. On continue ce travail pendant neufjours

Après avoir finalement percé le clou dans lecœur en prononçant les paroles sus-dites, on fait un'grand feu on met ensuite le cœur sur un gril et on le fait rôtir sur la braise ardente. Il faut que le maléuciant vienne demandergrâce. b'il est hors de son pouvoir de venir dans le peu de temps que vous lui accordez, vous le ferez m. Notez bien que vous devez éviter soit en barrant lapo rte, ou par tout autre moyen, que le malénciant ne s'approche de votre gril.

POUR ROMPRE ET DEtRUtRE TOUT MALEFICE CÉLÈBRE CONTRE LES ANIMAUX

Prenez une tasse de s;l, plus ou moins, selon la quantité d'animaux maléficiés et prononcez dessus ce qui suit

« Hergo gomet hune gueridans sesserant délibérant amci.


Faites ensuite trois tours autour des animaux commençant du côté du soleil levant et continuant suivant le cours de cet astre, les animaux devant vous, et, en faisant vos jets sur iceux par pincées, récitez les mêmes paroles.Du TALISMAN

SA CONFECTION SES VERTUS

La veille de la Saint-Jean. entre une heure et deux heures du matin, on se rend là où il y a delà pervenche sauvage ou petite pervenche. On peut en avoir dans son jardin, on dans des pots à fleurs, en notant que dans ces derniers cas les pots doivent être placés de façon que l'on soit obligé de sortir de chez soi pour se rendre auprès d'eux. On cueille la plante sans rien dire et on l'emporte dans sa maison, en prenant bien garde de ne pas regarder derrière soi, quand même on entendrait des bruits de pas derrière ses talons aucun mal. du reste, ne peut survenir à l'opérateur pendant ce trajet tous les animaux fuyant à son approche. On la conserve pour s'en servir aux nns ci-après

t <

Prenez autant que possible la première bran*che qui vous tombera sons les yeux lorsque vous ouvrirez la boîte renfermant la cueillette ci-dessus ôtez-en la tête et mettez celle-ci dans un petit morceau de papier blanc, puis complèter le nombre de feuilles en ajoutant ce qu'il faut, de la même branche pour en avoirneuf ensuite ajoutez-y gros comme un poids


~e camphre et pliez. Dès que le papier sera plié en deux, que vous ne verrez plus, par conséquent, le contenu, dites, en continuant à plier ce papier

i" Si vous voulez vous servir du paquet ..comme talisman a Pour N. (nommez la personne), demeurant à.. que nous voulons préserver de tous maléfices, pour N. une fois vassis àtatlos, vesul et cremus, verbos san hergo diboliâ herbonos, deux fois vassis, atatlos, etc., trois fois vassis, etc. » Repéter trois fois.

2" Si vous voulez l'employer pour rompre -et détruire un malénce <t Pour N. demeurant à. que nous voulons guérir d'un mauvais sort s'il (ou si elle) en a, et contre un tel on une telle. une fois vassis atatlos vesul et promus, verbo san hergo diboliâ herbonos, deux fois vassis, etc., trois vassis. etc. » Répéter trois fois,

En faisant le paquet tenez le papier constamment appuyé sur le petit côté du miroir quand il est fait, faites-le toucher au grand <~té et donnez-le à la personne N.

r* Si celle-ci s'en sert comme talisman, elle le prend de la main droite, fait le signe de la croix et le porte comme un scapulaire enve loppé dans un linge Sa vertu dure un an au bout de ce temps le jeter au feu

a" Si c'est pour se guérir, elle le prend également de la main droite, fait le signe de la .croix et l'attache à sa chemise de façon qu'il soit en contact avec la peau à l'endroit dumal. Le garder trois jours, ou cinq si l'on veut


forcer. An bout de ce temps, prendre (le malade on l'opérateur) le paquet, faire le signe de la croix, le mettre dans le feu, le couvrir de charbons, et sortir aussitôt en mettant le pied dehors dire <x Que Dieu nous garde. Le paquet et les paroles serventà plusieurs

fins.

Notez bien que l'opérateur peut faire le paquet chez lui, le mettre dans sa poche et le porter au maléficié.

talismans et ~hnakttes

Pour la joie, la beauté et la force du corps. Gravez l'image de Vénus, qui est une dame tenant en main des pommes et des ûeurs, ou la première face de la Balance, des Poissons ou du Taureau.

Pour guérir la goutte. Gravez la figure des Poissons, l'un avant la tête en haut, l'autre en bas, sur or, sur argent on sur or mêlé d'argent, quand le Soleil est aux poissons.(*)

Pour avoir l'esprit plus subtil et la ~~?MOzre meilleure. Gravez l'image de Mercure, en la première face des Jumeaux ou de la Vierge sur ces mêmes métaux.

SALOMON, dans les Sceaux des pierreries, dit que

(*) Voir SortUèges de la Science (3* partie), Astrologie.


la figure d'un guerrier, foulant aux pieds ini serpent, gravée sur du japse vert et enchâssée dans l'airain, rend victorieux et invincible celui qui la porte au cou

la figure du Scorpion et du Sagittaire se combattant, gravée sur une pierre et enchassée dans un anneau de fer, cause les divisions parmi ceux qui en sont touchés

la figure du Bélier avec la moitié du Taureau, gravée sur une pierre et enchassée dans l'argent, apporte la paix et la concorde la ngure du Verseau, gravée sur une turquoise fait gagner aux marchands tout ce qu'ils veulent

la ngure de Mars, gravée sur une pierre, rend 1 homme belliqueux

la figure de Jupiter le rend aimable, gracieux et lui fait atteindre le but de ses désirs la figure du Capricorne, gravée sur une pierre et enchâssée dans un anneau d'argent, rend l'homme invulnérable en ses biens et en sa personne.

Le meilleur jour pour fabriquer les J~Mmans de y~o est le mercredi le plus proche du~laoût

Les ~s7M~c?M ~f~/ytocr ce font le 26 avril, le 15 août et le 12 septembre.. A cette dernière époque, on peut faire un talisman très efficace On choisit l'heure de Vënus(*) etlejour deVënus(*)le plusrapproché (*) Se reporter à la 2' partie des Sortilèges de la Science (~~fo/o~ kabbalistique).


du 12 et Fon gravedes caractères(*)de Vénus sur une plaque de cuivre rouge, préparée sons les mêmes influence on en fait une médaille qu'on a soin de se suspendre an cou, chaque jour avant le lever du soleil, au moyen d'un cordon où Fon aura enroulé un morceau de laine pris aux bas de la femme qu'on convoite on va alors devant la p~rte de cette personne et on prononce douze fois -de suite le mot Amapoylfac on recommence ainsi chaque matin pendant tout le mois d'octobre le i"~ novembre la femme vient d'elle-même, prête à se donner. Les talismans de guerre se font en octobre aux jours et heures de Mars(*~le 22 octobre est un jour très favorable à leur préparation. Un talisman en forme de pantacle(').destïné à porter chance dans les travaux champêtres, se fabrique pendant la nouvelle lune de décembre, aux jour(*) et heure(*) de Saturne. Un talisman portant gravé sur acier les caractères de Jupiter est fait en février aux jour(*) et heure de Mars.

(*) Voir la 2" partie des Sortilèges de la Science (~~o-. 7o~f ~ï~/ï~M~.


POUR ROMPRE ET DÉTRUIRE UN SORT

AU MOTEX DU COQ NOIR

Prenez un coq noir, fourrez-lui trois gouttes <Teau bénite(*) dans le. bec, tuez-le et pendez-le parles pattes dans un grenier o<i vous le laisserez 3 jours francs. Ce temps écoulé prenez-le par les pattes et enterrez-le dans le fumier chaud d*nn toit à brebis en ayant bien soin que personne ne puisse aller le retirer. Le malénciant tombera malade et mourra de langueur au bout de six mois ou un an. En faisant les opérations ci-dessus, pronon.cez les paroles que nous avons déjà &it connaître « Contre un tel ou une telle, une iois vassis. etc. »

POUR ENCLOUER ET FAIRE SOUFFRIR

UKE PERSONXE

Dans un cimetière, ramassez ou faites ramasser un clou de vieux cercueil. Le prenant dans la main gauche, vous direz « Clou je te prends afin que tu me serves à détourner et laire mal à toute personnne que je voudrai au nom du Père, et du Fils et du Saint-Es. prit. Amen. »

Quand vous voudrez vousenservir, tracez la figure ci-après sur un morceau de parchemin vierge, avec du charbon de sanguine (*) Le rituel pour la Lénedictioo de l'cM est donné 4ans la 3* partie des Sortilèges de la Science.


et fichez le don au milieu du triangle en:disant 7'<ï/er noster jusqu'à M terra. Frapper

ensuite sur le clou avec une pierre en disante <t Que tu fasses mal & N, jusqu'à ce que je t&tire de là. ? Recouvrez l'endroit avec;un peu de poudre, et souvenez-vous bien de l'endroit, car on ne peut guérir le mal que cela cause qu'en tirant le clou et disant « Je te retire ann que le mal cesse que tu as causé à N, au. nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen. » Tirer ensuite le clou et eCacer le~ caractères, non pas de la même main qu'on. les a faits, mais de l'autre, car autrement il y aurait du danger pour le malënciant

Opérer le dernier vendredi du mois, le matin, à jeun.


POUR FAIRE SOUTTRIR UKE PERSO'VNE

Prendre un morceau de lard gras, gros comme un œuf: Le piquer d*épingles (une trentaine environ, sans les compter) en disant les paroles connues < Une fois vassis atatlos, etc. mettre dessus deux branches de rameaux bénits(*) en croix, et enfouir le tout dans un terrain non cultivé

CONTRE LES AVIVES ET TRANCBÉES DES CHEVAUX Passer la main sur le ventre du cheval et dire « Cheval (nommez le poil) appartenant à N.. si tu as les avives, de quelque couleur qu'elles soient, ou tranchées rouges ou tran~ehesons, ou jde trente-six sortes d autres maux en cas qu'ils y soient, Dieu te guérisse ~t le bienheureux saint hloy Au nom dn Père. et du Fils et du Saint-Esprit. Dites ensuite cinq pater et cinq c<?. à genoux, et faites avaler au cheval une poignée de sel gris dissoute dans un litre d'ean tiède consacrée.~) POUR GUÉRIR UX CAXCER OU AUTRE MAL ACCESSIBLE AUX YEUX ET AUX DOIGTS

Avec le maître doigt (le plus long', faire trois lois le tour du mal en suivant le cours du soleil, disant à chaque fois « Mauvais mal (nommer son nom), 1 on dit que vous avez autant de racines ici que Dieu a d'amis dans le (*) .Voir la 3* partie des Sortilèges de la SctCQee. (**) Se reporter au rituel, 3* partie des Sortilèges de 1% Science.


~ieL~ Faire cette opération trois jours de suite, avant le lever du soleiL En tournant le *doigt, ne pas le soulever de dessus la peau. CONTRE LJL BRULURE

c Saint Lazare et Nôtre-Seigneur Jésus Christ s'en vont dans une ville sainte. Saint Lazare dit à Nôtre-Seigneur J entends là-haut un grand bruit. Kotre-Seigneur lui dit c'est un en entant qui brûle, vas-y, et tu le guériras de ton soude. ~Onprononce trois fois ces paroles sur les brûlures, envoyant, à chaque fois, une respiration- contre, puis on y applique une compresse bien imbibée d'huile d olive.

POUR FAIRE RENDRE LES OBJETS VOLÉS Faire brûler une bonne poignée de rue et une autre de savate,et dire le a crois en Dieu ? trois fois, en faisant le signe de la croix avant ~t après.

POUR VOIR, LA. NUIT, DANS UNE ViSION CE QUE VOUS DÉSIREZ SAVOIR DU PASSÉ

OU DR L'AVENIR

L e soir,avant de vous coucher,reproduisez la -fig ci-après. sur du parchemin vierge. Les -deux N. N. indiquent l'endroit où vous devez mettre vos noms,ainsi que ce que vous désirez savoir.

La place libre entre les deux cercles est des-


tinée à recevoir le nom des anges que vbu~ désirez invoquer. Cela &it, récitez trois fois

l'Oraison suivante et couchez-vous du côté~droit, l'oreille sur le parchemin.

ORAISON

0 glorieux nom du grand Dieu vivant auquel, de tout temps, toutes choses sont présentes, moi, qui suis votre serviteur N. (nommez-vous), Père Eternel, jevoussuppKede~ m'envoyer vos anges, qui sont écrits dansiè~ cercle et qu'ils me montrent ce queje suis cn-~rieux de ravoir et apprendre, par J.'C. N.-S. Amsi soit~ïl.


POUR ARRETER PN SERPEXT

Jetea après lui on morceau de papier trempé dans une dissolution d'alun et sur lequel vous aurez écrit ~Tcc du sang de chevreau Arrête belle, voilà un gage. » Ensuite vous faites sidér devant hu une baguette d'osier sTI est touché de cette baguette, il mourra sur le champ, ou il iuira promptement.

POUR ARUjËr~R CHJRVAI-X ET EQUIPAGES Tracez sur du papier noir, avec de l'encre blanche, le signe de Belzébuth et ensuite jetez ce sigce ainsi tracé à la tête des chevaux disant < Cheval blanc ou noir, de quelque couleur que lu puisses être, c est moi qui te fais faire je te conjure que tu n'aies non plus à tirer de tes pieds, comme tu fais de tes oreilles, non plus que Béelzébuth peut rompre sa chaîne. ? Il faut pour cette expérience. un clou forgé pendant la messe de minuit, que vous jetterez devant le nez du cheval.

Pendant les trois jours avant celui où vous voudrez faire cette expérience, vous aurez soin de ne faire aucune œuvre chrétienne. POUR SE RENDRE INVISIBLE

Vous volerez uBfchat noir et achetercz.sans marchander, u~ pot neuf, cuit en terre, nm miroir sympathique, un briquet, du char-


bon et de l'amadou, que vous garderez. sur vous, en observant d'aller prendre de l'eau au coup de minuit à une fontaine, après quoi vous allumez votre feu. Mettez ensuite le chat dans le pot, celui-ci au feu, et tenez le couvert de la main gauche, sans jamais bouger, ni regarder derrière vous. quelque brait que vous entendiez et après ravoir fait bouillir 2~ heures, vous le mettez dans un plat neuf. Désossez, prenez la viande et jetez-la par dessus l'épaule gauche, en disant ces paroles Accipe quod tibi do, et nihil amplius puis mettez les os un à un sous les dents, du cuié gauche, en vous regardant dans le miroir et si ce n'est pas bon,vonsles jetterez de même. en disant les mêmes paroles, jusqu'à ce que, vous l'ayez trouvé bon. ~itôt que vous. ne vous verrez plus dans le miroir, retirez-vous à reculons, en disant Pater, in manus iuas. commendo spiritum meum. Conservez cet os, hors de la vue de tout profane par la suite, il vous scjEHra de le mettre entre les dents pour vous rendra invisible. POUR GAGNER AU JEU

Prenez du trèfle à quatre ou cinq feuilles qui a été cueilli par un temps orageux puis faisant dessus un signe de croix, vous dites Trifle ou trèfle ïarge. je te cueille au nom du Père. et du Fils et du SaintEsprit, par la virgmité de la Sainte-Vierge, par la virginité de Saint-Jean-B ptiste, par la virginité de Saint-Jean l'Evangéuste. que tu aies à me servir à toutes sortes de jeux. H tant dire ensuite cinq Pater et cinq ~.(~, puis on


continue El, Agios, Ischiros, Atanathos. Vous renfermerez ce trëue dans un sachet de soie noire que vous porterez, comme un scapulaire, chaque fois que vous jouerez. Hors de ce temps, il faut avoir soin de le serrer soigneusement.

MAGIE NATURELLE

Les traditions de tous les peuples donnent une grande quantité de recettes à employer pour concilier 1 amour et pour débarrasser de passions importunes ces résultats peuvent être obtenus sur soi-même ou sur de tierces personnes

Le grand agent des opérations magiques est la volonté. Cette volonté dispose d'un moyen d'action qui est vulgairement appelé Baphomet.

<

L'intention ardente suffit pour opérer toutes sortes de merveilles.

Le nom tout puissant, en envoûtements d'amour, est Schepah.

Pour éveiller l'amour Employer avec des rites appropriés l'or, 1 ambre gris. la civette, la pervenche, la verveine, l'armoire, l'herbe de la Saint Jean les parties chaudes du lievre. de la colombe, du moineau, du bouc, l'hippomane le sang et le sperme humains, etc.

Pour donner des forces pour le coït infusion de renouée, de verveme, la jusquiame, le jus de fenouil pris dans du lait, l'encens, la myrrhe, le musc~ les sommités de sarriète, le


carrie. etc.

Les Arabes, pour le même but, emploient la magnétisation surFaxe cérébro-spinaL (*) le plexussolaire (**)lesorganessexuelset les poumens par le moyen d'une longue plume très une. Ce procédé est très efficace si les époux s'aimant.

<

Il est d'antres pratiques plus agréables, elles nous viennent de nos pères celtes, et elles peuvent servir aux jeunes filles curieuses c'est pourquoi il est bon d'en répandre la pratique.

Ce que le vulgaire appelle les « secrets pour l'amour ont deux buts bien différents. Dans la première classe se rangent toutes les opérations ayant pour objet de faire naître l'amour ou la haine dans le cœur d'une autrepersonne.

Dan~ la seconde toutes les prévisions, qui s'accomplissent par une apparition interne ou par une externe.

POUR OBTENIR L'AMoifR de quelqu'un il faut écrire sur du parchemin vierge ces mots « Sator, Arepo, Tenet, Opera, J~o~ T~A, J~, Jah, Z~Kï~ 7<tA, J~, J~A, ~e~er, ChokM<xA. Rinah, ?Ma~ T~~ra~. y~~r~A, Netzah. Hod Jesod. ~bf<z~o3~. Abraham, Isaac. Jacob, Shadrach, Jtte~A~c~. A~<f7M~o, venez tons pour m'aider pour tout ce que je désire. »

(*) Voir Lt2' pamiedes Sortiisges delà Science (Magné~M~ anim.zl).

~) Voir les C<~r~<M~M<~s planétaires dans lastro(2" partie des Sortilèges de là Science).


n suffit quelquefois de faire accepter un objet quelconque à la personne aimée.

Voici une formule très usitée dans le Bengale.

Siunefenuneveutse faireaimer davantagede son mari, qu'elle remplisse d'eau magnétisée (*) un verre, et après avoir soufné soixante-dix fois dessus, qu'elle le fasse boire à son mari sous un prétexte quelconque.

Il faut qu'elle répète cinq fois cette opéra- tion.

~ADEAUX QU'UNE FILLE DOIT FAIRE POUR CONSERVER L'AMOUR DE SOX FIANCÉ

Prends trois cheveux de ta tête, roule-les en une petite boule très serrée, et arrosée de 3 gouttes de sang du doigt gauche de l'alliance. Porte cela dans ton sein, ne soufflant mot à personne, pendant jours et <) nuits puis renferme les cheveux dans une cavité de ba-~ gué ou de broche, et présente cela à t<~ amant Durant tout le temps qu'il portera ce bijou son cœur sera pour toi et rien que pour toi.

Une longue mèche de cheveux mêlée avec des poils de chèvres et arrosée de o gouttes d'essence aura le même effet mais garde toute ta vie le secret le plus absolu sur ces opérations, situ les as pratiquées: lamoindre parole dite par toi sur ce sujet, même aux personnes de ton entourage le plus intime, détruirait immanquablement ton bonheur .conjugal

(*) Voir le Magnitime (~ partie des Sortilèges deb~ Science).


POUR SAVOIR SI L'O~f EST AIME D'UNE CERTAINE

PERSONNE

Prendre une pomme, la couper en deux avec un couteau bien aiguisé sd l'on peut faire cela sans couper un pépin, le désir de ton cœursera accompli. mais, si tu coupes par hasard un pépin, tu n'auras pas gagné l'amour de la personne.

POUR SAVOIR, EN GÉNÉRAL, SI L'ON SE NARJERA Choisis un vendredi. jeune fille curieuse de préférence un vendredi de la Lune montante. ou mieux encore quand la Lune est dans le signe du Taureau ou dans celui de laBalance.(*)

Le jour choisi, tu prendras un bain au matin, dans la rivière si tu le peux, et tu iras au jardin ensuite cueillir une petite poignée d& marjolaine, une de thym et une de roses bengale. Cache-les dans ta chambrette, fais-les sécher pendant sept jours ? le vendredi suivant, réduis ces plantes en fine poussière,. avec soin et sans impatience.

Tu prendras ensuite le double de farine d'orge, et tu feras un gâteau, avec le lait d'une génisse rouge, saine et jeune.

Ne cuis pas le gâteau mais enveloppe-le dans une feuille de papier bien nette et bien blanche place-le tout à la tête de ton lit le soir couche-toi, la tête appuyée du côté droit sur le dit gâteau,

Prends bien garde que le papier soit net. (*) Voir l'~ro/o~ (2* partie des Sortilèges de la Science).


Si tu rêves de musique, et des fêtes. choses vénusiennes. les vœux de ton cœur seront bientôt remplis.

Pour rêver à l'homme que tn dois épouser. mets-toi à ta fenêtre la veille de la Saint-André et prends une pomme de ta fenêtre sansremercier la personne qui te FoSrira. Coupesle fruit en deux manges-en la moitié avant minuit et la moitié après minuit: dors ensuite~ tu verras dans le sommeil ton futur mari. Ou bien, au moment de t'aller coucher va cueillir une feuille de lierre, et place-la sans la regarder sous ton oreiller tu rêveras decelai que tu aimes.

Voici encore un secret très efficace. si tu sais le garder pour toi seule. Choisis le jourde ta fête. et lève toi dans la nuit, deux heures avant le soleil prends bien ~arde que personne ne te voie et cours au jardin cueillirune branche de laurier Reviens dans ta chambre, où tu auras préparé un réchaud avec un peu de soufre allume le réchaud et expose ta branche de laurier à la fumigation sulfureuseen comptant de i à 365, qui est le nombre~mystique du nom d'un ange très puissant. Enveloppe alors le laurier dans une toile blanche, avec un papier net et acheté exprès, on tu auras écrit avec une plume neuve ton nom et celui de ton amoureux ou de tes amoureux si tu en as plusieurs ajoute le nom du jour de l'année où tu te trouves,la date, le jour de la lune (') et le nom de la planète dominante. (*) Va ensuite enterrer le paquet dpns un endroit secret. Déterre-le au bout de trois jours et de (*) Voir r~fo/o~ (2* partie des Sortilèges de I&.

Menée).


Irois nuits, place-le sons ton oreiUer, pendant trois nuits de suite, et tous tes rêves se rapporteront à l'époux auquel le Ciel t'a destinée. Voici encore un autre secret.

A partir de la Saint-Jean, va les troi- jours suivants examiner, une fois par jour, les roses de ton jardin. et choisis-en une bien rouge et qui te semblera devoir s'épanouir le troisième jour: mais ne la touche qu'avec tes yeux seulement. Le matin du quatrième jour. lève-toi avec le soleil, en prenant garde à ce ~ue personne ne te voie, va couper cette rose, et porte-la dans ta chambre. Là, tu auras préparé comme pour le secret précédent, un réchaud et un peu de soufre. Expose la fleur à la fumée sulfureuse jusque ce qu'eue ait complètement changé de couleur place la alors sur une feuille de papier où seront inscrits ton nom~Ic nom de ton meilleur ami, la date du jour. du mois, de l'année, de la lune, le nom <hi signe zodiacal et de la planète en domination. Fais-en un pli cacheté de trois cachets enterre au pied d un arbre auquel tu cueilleTas une fleur que tu porteras sur toi pendant neuf jours. Au neuvième jour, déterre ton vol, à minuit, toujours sans que l'on te voie, va de suite au lit, couche-toi la tête sur ton talisman. Tu auras un rêve très significatif. La fleur peut te servir pendant trois nuits. Voici un autre rite plus facile. Choisis le soir <Le la première pleine Lune de l'Année travaille beaucoup toute la journée et fatigue-toi un peu plus que de coutume. Après le repas du soir va te laver les mains, la bouche, les yeux, ~t mouille toi de quelques gouttes d'eau les cheveux derrière la tête. Sors, va vers un en-


droit écarté. la barrière d'un champ par exemple, appuie-toi sur le bâton qui ferme cette barrière, et fixe la lune en disant trois fois lentement

Saint salât à toi 1

Cette nuit, ô Lune, dis-moi

Celni qui m'épousera.

Salue alors la Lune très bas et reviens en silence te coucher Si ton cœur est ferme, tes rêves seront certainement de ton futur mari. Tu peux aussi intéresser saint Pierre à ton affaire. Pour cela, choisis la nuit qui précède la veille de sa fête,neuf clefs. 11 vaut mieux que tu te les procures sans les emprunter à cause du secret qu'il faut tenir sur ces choses. Prends de tes cheveux, fais-en une petite natte à trois mèches, et attaches-enles extrémités ensemble en y faisant neuf Dœnds, après les avoir passés dans les têtes des neuf clés. Lie le tout ensemble à ton poignet gauche an moyen de la jarretière de ta jambe gauche serre l'autre jarretière autour de ton front, et immédiatement avant d*; te mettre au lit, fais avec ferveur l'invocation suivante

« Saint Pierre, ne vous courroucez pas. Pour essayer votre faveur, j'ai agi de la sorte. Vous êtes le seigneur des clés exaucez-moi. je vous prie donnez moi la preuve de votre pouvoir et faites moi voir mon amant et mon futur époux. Amen. T Voici maintenant quelques augures qui te feront connaître ton sort conjugal.

A la Saint-Sylvestre, prends ton soulier gauche et lance-le dans les branches d'un


charme. Si le soulier reste accroché, tu t&marieras dans Fannée. Mais si après ravoir jeté neuf fois, il retombe toujours, plusieurs années se passeront avant que l'on ne te conduise à l'autel.

Autre secret Prends deux morceaux de ruban, de même qualité, de même couleur, qui sera gorge de pigeon. et de même longueur qui sera celle de .ton tour de taille pris sur la peau. Tu les plieras en deux pour en connaître~ îe milieu et tu les attacheras ensemble par le milieu avec un morceau de Foie de même couleur. A ce morceau de soie. attache une alliance que tu auras.empruntée à une amie; tu auras aussi suspendu au mur, en dehors de la fenêtre. l'épingle de cravate de ton amoureux, que tu lui auras demandée sans qu'il sache pour quelle fin. Tu attacheras tes rubans par le nœud ~e soie à ladite épingle et tu en nxera& les quatre bouts au mur, avec des épingles, de telle sorte qu'ils forment une croix droite. Le mur doit être exposé au soleil et les rubansne doivent être ni regardés, ni touchés pendant l'espace de trois heures. Si, au bout de ce temps, ils ont changé de couleur tu n'épouseras pas l'amoureux du moment. S'ils ont con' servé leur couleur, tu te marieras bientôt et tu seras très heureuse

Voici comment nn jeu de cartes ordinaires peut révéler à toi et à quelques-unes de tes compagnes, votre avenir conjugal. Invite deux, quatre ou six de tes amies jette un jeu de piquet dans un sac de toile secoue-les et passe à tes compagnes pour que chacune mêle les cartes sans les toucher. le jour du Mariage


~Le la Vierge observe bien l'ordre dans lequel toi et tes amies auront secoué le sac dans l'ordre inverse, que chacune tire une carte sans regarder. Celle qui tirera la plus haute carte, se mariera la première, qu'elle soit jeune vieille, ou veuve celle qui a la plus basse carte, se mariera la dernière.

Veux-tu savoir quel âge aura ton futur maltre prends neuf graines de la pomme épineuse, que les savants appellent datura stramonium, neuf pincées de terre fralchement labourée, en neuf endroits d'un champ, et de l'eau- puisée en neuf sources ou réservoirs Fais un gâteau du tout, et pose-le sur le sol, à la croisée de quatre chemins, au lever du soleil le jour de Pâques ou à la Saint-Michel. Cachetoi aux environs et observe la première personne qui posera le pied sur le gâteau si c'est une femme ton mari sera veuf ou vieux si c'est un homme, ton mari sera jeune.

Les filles de pêcheurs font la cérémonie suivante pour interroger leur destina ce sujet. Elles vont la veille du jour de de la SaintGeorges à la croisée de quatre routes, à minuit,portant une petite bouteille d'eau-de-vie et un poisson frit. Là, elles s'assoient par terre plaçant la bouteille et le poisson devant elles, et elles attendent immobùes et silencieuses.

La forme de leur mari s'élève alors tout doucement s'il prend le poisson, le mariage sera heureux s il prend Feau-de-vie, le mariage sera malheureux.

Veux-tu connaître la condition de ton futur Choisis la nuit du samedi au dimanche qui


est le plus proche de la Saint-Léon prends une noisette, une noix et une muscade; réduisles en poudre mélange intimement et fais-en neuf petites pilules agglutinées avec le beurrefait avec du lait trait de tes propres mains. Mange ces neuf pilules en te mettant au lit tes es te révéleront la condition de la personne que le sort te destine. Si tu rêves derichesses, tu épouseras un noble ou un homme aisé si tu rêves de toile blanche, ton amant sera un pt être si tu rb es de la nuit. ce sera un avocat, si ce doit être un commerçant, tu entendras du tumulte; si un soldat ou un marin, tu rêveras de tonnerre et d'éclairs si mrdomestique, de la pluie. Voici d'autres signes appartenant à la science que les anciens appelaient ornithomancie.

Si, en te promenant, tu aperçois une pie seule. c'est mauvais signe, surtout si elle vole devant toi et vers ta gauche. Si elle vient ensuite à voler du côté de ta dextre. c'est'bon signe. Si tu aperçois deux pies, il te sera fait une proposition avantageuse de mariage ou un héritage. Si les pies volent devant toi, du côté droit, cela veut dire que ton mariage ou celui d'un proche aura lieu très vite.

Les billets galants que t'envoie ton amoureux peu vent te servir, à son insu pour éprouver sa valeur. II te sutnt pour cela, lorsque tu as recède lui une lettre où il exprime nette.ment son affection pour toi, de placer cette lettre grande ouverte sur la table, et de la regapdtr ea comptant tout baa, lentement jns–


qn'àsoixantc-et-douze.Puis tu la plieras en tïois~ dans le sens de la largeur, puis entrois dans le sens de la hauteur. Epingle donc ce billet ainsi plié, sons ton corsage dn côté dn coeur- et laisse l'y jusqu'au soir où, en te couchant, tn le poseras sous ta tête. Si tn pleures, ou que ton amoureux te salue, mé6e-toi c'est nn fourbe si tu rêves de pierres précieuses, il est au contraire fidèle et tiendra des promesses. Si les rêves sont de toiles blanches, tn seras veuve. Voici une remarque curieuse Lève-toi avec le soleil, le i~ février, jour de la saint Valentin, et fleuris-toi de suite d'une touffe de crocus jaunes. Le premier qui entrera dans la maison sera ton futur mari ou tout au moins, portera le même nom que lui.

Ou encore, cueille le matin du même jour, cinq feuilles de laurier épingles-en une a. chaque coin de ton oreiller, et la dernière au milieu. Avant de t'endormir, répète sept fois la prière suivante « ô grand saint Valentin. protecteur des amoureux, fais que je puisse voir tout à l'heure celui qui sera pour moi un ami fidèle et plein de tendresse. ~TTu verras en r€ve ton ami.

Tn peux découvrir, pour toi-même ou pour une amie, les premières lettres du nom de famille ou du prénom du mari futur. Pour cela, tu prendras une petite Bible, et tu rouvriras au chapitre VII versets 6 et du Cantique des Cantiques tu prendras la clé de ta porte et la mettras dans cette page à la hauteur du ver-


-set. Tu fermeras le livre avec la clé dedans et attacheras le tout solidement avec ta jarretière gauche. Pois si tu es seule, tu soutiendras en lair le livre en le suspendant en équilibre ~omme sur un pivot, par le bout du petit doigt -de la main gauche. Si tu es avec une amie. vous vous arrangerez pour soutenir la clé en même temps. Le livre bien en place et immobile, tu liras à haute voix les deux versets et tu commenceras à épeler tout haut et lentement les lettres de l'alphabet. La Bible se balancera dès que tu auras prononcé la lettre qui commence le nom du futur

Jeune fille ou jeune garçon, qui avez un amour au cœur. si vous trouvez par terre un .morceau d étoSe rouge, surtout si c'est de la laine, ramassez-le diligemment, en faisant un -souhait pour la prospérité de votre amour, ou pour en trouver un. et portez-le sur vous comme amulette.

Votre souhait sera aussi efHcnce si vousmême n'ayant point une affection, faites le souhait pour telle ou telle personne.

Si un jeune homme peut se procurer le soulier de celle qu'il aime, et qu'il le porte constamment sur son cœur. ou s'il le suspend dans une couronne de feuilles de rue, à la tête de son lit, il peut être assuré du prompt succès -de son amour.

Voici une pratique venue des druides<:es -elle sert pour obtenir l'apparition de l'époux futur de trois jeunes filles. Tresse avec deux de tes amies vierges comme toi. une guirlande longue d'un peu plus de trois pieds, avec du genièvre et du gui à baies blanches. Le gui de


chêne est préférable. Ceci doit être fait un mercredi on nn vendredi plutôt aux environs de Noël. Attachez à chaque entrelac de votre guirlande un gland de chêne arrangez-vous de façon à ce que vous soyez seule un peu avant minuit fermez à clé la porte, suspendez la de au-dessus de la cheminée, ayez un bon feu, et ouvrez une fenêtre, Gardez toutes trois le silence puis vous serez muni d'une latte de bois blanc de deux pieds et demi Vous enroulerez autour de cette latte votre guirlande en vous occupant toutes les tro:s ensemble à cette besogne Voua la poserez sur le brasier, puis vous recalant en silence mettez le genou gauche en terre, tenant chacune votre livre de messe ouvert à l'odee du mariage. A la minute ou le dernier gland sera consumé, chacune verra son propre époux, dont la forme restera invisible pour les deux autres. Si l'une de vous aperçoit un cercueil ou une forme analogue, traversant lentement la chambre. cela veut dire qu'elle ne se mariera pas. Allez ensuite vous coucher. vous aurez toutes des révélations remarquables en songe.

Voici un autre secret pour évoquer dans le futur Fimage de ton mari seulement je te préviens quTI est parfois dangereux, surtout si tune suis pas à la lettre les 1 rescriptions indiquées.

La nuit de vendredi qui précède le dimanche de Quasimodo, pars seule et en secret pour un carrefour à quatre chemins dans la campagne. Arrivée là, défais ta chevelure, et rejette tes cheveux en arrière, comme les portaient autrefois les prophétesses de Celtide. Tu auras pris à la maison une aiguille qui n'aura jamais 5


servi, et te piquant le petit doigt de la main gauche, tu laisseras tomber trois gouttes de sang sur le sol, en répétantà chaquefbis <xje donne mon sang à celui que j'aime, que je vais voir et qui sera à moi. » Alors, la forme de ton mari futur s'élèvera doucement dn sang, pour s'évanouir aussitôt qu'elle sera formée. Ramasse soigneusement la boue que ton sang aura faite en se mêlant à la terre puis te tournant vers l'est, le nord, l'ouest et le midi, jettes-en à chaque fois, le quart par dessus ton épaule gauche, en disant a Esprits, retournez dans vos domaines, au nom du Père Tout Paissant, » Puis, tu feras une neuvaine à l'autel de la Vierge en l'honneur des esprits élémentaires (*i tu oublies une de ces prescriptions, il t'arrivera une catastrophe peut-être mortelle dans l'année.

Il y a encore un antre secret pour obtenir le même renseignement. II faut pour le mener à bien être un nombre impair de jeunes, vierges; elles doivent confectionner un gâteau avec de la fleur de farine, une pomme, neuf graines de stramoine, de l'ache, de la verveine, et du lait d'une vache qui n'ait encore vêlé qu'une fois. Elles doivent cuire le dit gâteau un vendredi soir qui soit le i3°*~ jour d'une lunaison puis entre onze heures et minuit, tracer sur le gâteau chacune avec une de ses épingles à cheveux autant de divisions qu'elles sont de consultantes que chacune inscrive sur la partie du gâteau qui lui est réservée les trois premières lettres de son nom puis qu'elles laissent (*) Se reporter à la 2* partie des Sortilèges de la Science (Ch. de la Kabbale)


le gâteau devant le feu, et quelles retournent rasseoir en silence le long des murs de la .chambre en regardant le gâteau, après ravoir tourné trois fois, chacune dans ses mains. Au -douzième coup de minuit, elles verront la for-me d'un homme traverser la chambre et mettre la main sur le gâteau. La portion du gâteau à 'laquelle le fantôme aura touché, indiquera le -nom de celle qui se mariera la première. Les gei~s du peuple connaissent beaucoup de recettes pour punir un amoureux volage, pour nouer l'aiguillette de diverses façons, pour forcer l'amour de quelqu'un. Je ne veux point donner d'indications là-dessus Fingémosité des méchants est assez grande et il est mieux de pardonner une offense que de chercher à .Tendre le mal pour le mal.

D'ailleurs la bougie, le cierge, le cœur de veau et les épingles, les fleurs et les racines de marguerites, le poil de ventre d'une chèvre, les cheveux, etc., sont des procédés assez connus.

En conversant avec la jeune fille dont vous désirez obtenir l'affection, feignez de vouloir -faire son horoscope ami de deviner, par -exemple. si elle sera bientôt mariée. Tâchez, dans cet entretien, qui doit avoir lieu sans témoin, qu'elle vous regarde en face, et, -quand vos regards seront unis, dites résolujmentr: « Kaphe, Kasita, non Kapheta et publica uni omnibus suis. ? Ne vous étonnez point de ce langage énigmatique dont vous ignorez le sens occnite et si vous l'avez pro-


nonce avec foi; vous serez prochainement aimé.

Tirez de votre sang un vendredi du printemps, mettez-le sécher dans un potit pot~ avec les deux couillons d'un lièvre et le foie d'une colombe réduisez !e tout en poudrefine, et faites-en avaler à la personne sur qui vous aurez quelque dessein, environ la quantité d'un demi gramme et si l'effet ne se fait pas à la première fois, réitérez jusqu'à trois fois. et vous serez aimé.

Si vous pouvez coller au dossier du lit d'une femme ou d'une fille, le plus près possible de Fendroit où repose sa tête, un morceau de parchemin Tierce sur lequel vous aurez écrit: « Michaël, Gabriel, Raphaël, faites que (mettre ici le nom de la personne) conçoive pourmoi un amour égal au mien ?, cette personne ne pourra s'endormir sans penser à vous, et. bientôt l'amour naîtra dans son cœur.

Pour que la personne dont rocs possédez. l'amour vous soit fidèle, prenez une mèche de ses cheveux, brûlez-la et répandez-en la cendre sur le bois de son lit après ravoir irotté de miel. Elle ne rêvera que de vous. JI est -facile de renouveler de temps en temps cette.


opération pour entretenir la constance en. ~unour.

Voulez-vous que vos billets ou vos lettres obtiennent lesuecès qui comblerait vos vœux? Prenez une feuille'de parchemin vierge et couvrez-la, sur deux côtés, de ITnvocation ciaprès « A dama, Evah comme le créateur -tout puissant vous unit, dans le paradis terrestre, d~un lien saint, mutuel et indissoluble, ainsi le cœur de ceux à qui récrirai me soit favorable et ne me puisse rien refuser Ely + Ely + Ely. il faut brûler cette feuille de parchemin et recueillir avec soin toute la cen~h'e puis ayez de Fencre qui n'ai jamais servi; versez-là dans un petit pot de terre neuf mêlez-y cette cendre avec sept gouttes de lait ~L'une femme qui allaite son premier-né et ajoutez-y une pincée d'aimant réduit en poudre. Servez-vous ensuite d'une plume neuve que vous taillerez avec un canif neuf. Toute personne àlaquelle vous écrirez avec l'encre ainsi préparée sera disposée, en lisant votre lettre, à ~ous accorder tout ce qui sera en son pouvoir.

Prenez cinq de vos cheveux, unissez-les à trois de la personne que vous aimez et jetezles dans le feu en disant « Ure, igné Sancti Spiritus, renes nestros et cor nostrum, Domine. Amen ?, vous réussirez dans votre amour. La veille de la Saint-Jean, avant le lever ~u soleil, allez cueillir la plante nommée <2?M~ï compana. Portez-la dans un linge fin, sur votre cœur, pendant neuf jours ensuite


mettez cette plante en pondre, et répandez-en* sur nn bouquet on sur les aliments de la personne dont vous souhaitez ramour, et bientôt vos voeux seront comblés.

Versez de l'huile de lys blanc dans une coupe de cristal, récitez sur cette coupe le psaumei3y, que vous terminerez en prononçant le nom de range JL~Mc~ et celui de la personneque vous aimez. Ecrivez ensuite le nom de Fange sur un fragment.de cyprès que vousplongerez dans l'huile puis de cette huilevous oindrez légèrement vos sourcils et vous lierez à votre bras droit le morceau de cyprès. Cherchez ensuite le moment favorable pourtou'cher la main droite de la personne dont vous désirez l'amour, et cet amour naîtra dansson cœur. L'opération sera plus puissante, si vous la faites au lever du soleil, le vendrediqui suit la nouvelle lune.

Ayez une bagne d'or garnie d'un petit diamant qui n'ait point été portée depuis qu'elle est sortie des mains de 1 ouvrier, enveloppezla d'un petit morceau d'étoNë de soie, et la portez durant o jours et o nuits, entre chemise et chair, à l'apposition de votre cœur. Le neuvième jour avant soleil levé, vous graverez avec un poinçon neuf en dedans de la bagne ce mot ~cAcpo, puis tâcherez par quel-que moyen d'avoir trois cheveux de la per-


sonne dont vous voulez être aimé et vous les accouplerez avec trois des vôtres en disant 0 corps, puisses-tu m'aimer, et que ton dessein réussisse aussi ardemment que le mien par la vertu efficace de ~cA~pc. Il faudra nouer ces cheveux en lacs d'amour, en sorte que la bague soit à peu près enlacée dans le milieu du lac, et 1 ayant enveloppée dans Fétoffe de soie, vous la porterez derechef sur votre cœur encore six jours, et le septième jour vous dégagerez la bague du lac d amouret ferez en sorte de la faire recevoir à la personne aimée. Toute cette opération doit se faire avant le soleil levé et à jeun.

POUR L'AMOUR

i" vendredi de la lune.

Achetez sans marchander ruban rouge de 1/2 aune au nom de la personne aimée. Faites un nœud en lacs d'amour et ne le serrez pas/mais dites Pater jusqu'à tentationem, remplacez seb libera nos a malo par Zo~ï-~o~t-MK~o, et serrez en même temps le nœud

Augmenter d'un Pater chaque jour jusqu'à o, faisant chaque fois un nœud.

Mettre le ruban au bras gauche contre la chair. Toucher la personne.

Bouc. Prenez de la fiente de bouc avec de la farine de froment, faites sécher le tout ensemble, ensuite pilez-le et mettez-le chauffer avec de l'huile seulement après cela frottezvous-en tout autour du prépuce au moment du


coït, il est sur que votre femme n'aimera que

TOUS.

La même chose arrive en se servant seulement de suif de bouc.

C~MMEXT 0~ rEUT BÊVER A LA. PE&SOXXE QUE L*OX Y)OrT ÉPOUSER

Un homme veut-il voir en songe l'image de la femme qu'il doit épouser ? Il faut avoir du corail pulvérisé, de la poudre d'aimante du sang de pigeon blanc et en faire un morceau de pàte qu on enfermera dans une large Rgne, après ravoir ~enveloppé dans un carré de soie bleue. Se le mettre au cou et placer sous son chevet une branche de myrthe.puis dire cette oraison « Kyrie cicmentissime, qui Abraham serve tuode~istis uxorem etulioejusobedientissimo peradmirabilesi~numindicâsti Hebeccam uxorem, indica mihi scrvo tuoquam nupturus sim uxorem, per mysterium tuomm Spirituum Baalibeth, Assaibi, Abomostith. men. Amen ))

Il faut le matin se remettre en l'esprit nma~e que l'on aura vue en songe. "i l'on a rien vu. il faut répéter L'expérience magique trois vendredis de suite et si, après cette troisième opération, nulle vision ne se produtt, on peut augurer qu'il n'y aura point mariage.

Si c'est une fille qui désire voir en songel'homme qu'elle épousera, elle doit prendre une petite branche de peuplier, la lier avec ses bras d'un ruban de fil blanc et serrer le.


tout sons son chevet. Puis elle se frottera les tempes avec dn sang de huppe avant de se mettre an lit et récitera Foraison précédente. POUR FAIRE VEXIR UXE FiLLE vous TROUVKR SI S~GE QU'ELLE SOIT

~xp~rï~TM'a dune force TM~rpetSen~ des intelligences supérieures

Il faut remarquer, an croissant on an décours de la Inné. une étoile entre onze heures et minuit mais avant de commencer, faites ce qui suit Prenez du parchemin vierge et écrivez dessus le nom de celle que vous voulez faire venir. Il faudra que le parchemin soit taillé de la forme d'un 0 ouvert surmonté d une croix. Mettre au milieu de 1'0 le nom de la personne. De Fautre côté vous écrivez les deux mots suivants Machidae~ Barofchas, puis vous mettez votre parchemin par terre, le nom de la personne contre terre~ îe pied droit dessus et le genou gauche à terre. Lors regardant la brillante étoile et tenant de la main droite une chandelle de cire blanche qui puisse durer une heure, vous direz la conjuration suivante

CONJURATION

Je vous salue et conjure, ô belle lune et belle étoile, brillante lumière que je tiens à la maiu, par l'air que je respire, par l'air tpi<est en moi et par la terre que je touche~ Jj&


voos conjure, par tous les noms des Esprits,. princes qui président en vous, par le nom meffable on qni a tout créé, par toi bel ange Gabriel avec le prince Mercnre, Michael et Melchida'1. Je vous conjure de rechef, par tons L*s divins noms de Dieu, que vous envoyiez obséder, tourmenter, travailler le corps, l'esprit, rame et les cinq sens de nature de N, dont le nom est écrit ci-dessous, de sorte qu'elle vienne vers moi (TMMwn~s-poM), et qu'elle accomplisse ma volonté et qu elle n'ait damitié pour personne du monde, spécialement pour N, tant qu'elle aura d'indinërence pour moi qu'elle ne puisse durer, qu'elle soif obsédée, sounre et tourmentée. Allez donc promptement, Melchidael, Bareschas, Zazel, Tiriel. Malcha et tous ceux qui sont vous je vous conjure, par le grand Dieu vivant, de l'envoyer promptement pour accomplir ma volonté. Moi, N, je promets de vous satisfaire.

Après avoir prononcé trois fois cette conjuration, mettez la bougie sur te parchemin et laissez-la brûler le lendemain. prenez le dit parchemin et mettez-le dans votre soulier gauche où vous le laisserez jusqu'à ce que la personne, pour laquelle vous avez opéré, soit venue vous trouver.

Il faut spécifier. dans la conjuration, le jour que vous souhaitez qu'elle vienne et elle n'y manquera pas.

POUR EMPÊCHER LA COPULATION

Pour cette expérience, il faut avoir un crayon neuf, puis, par un samedi, à l'heure précise dm


lever de la lune, vous tracerez sur dn parchemin vierge que vous collerez derrière la porte~ ou couchent les personnes, les caractères de la figure ci-dessous, ainsi quelesmots: Co?MCntBM~M~t est, et vous romperez la pointe docrayon dans la porte.

Nos anciens assurent que l'oiseau que 1 on appelle pivert est un souverain remède contre- le sortilège de l'aiguillette nouée, si on le le mange rôti à jeun avec du sel bénit. Si on respire la fumée de la dent brûlée, d'un homme mort depuis peu, on sera pareillement délivré du charme.

Le même eSet arrive si on met du vif~argent dans un chalumeau de paille d'avoineou de paille de froment, et que 1 on mette cechalumeau de paille de froment ou d'avoinesous le chevet du lit où couche celui qui est atteint de ce maléfice. Si l'homme et la femme sont affligés de ce charme, il faut, pour en être guéris, que l'homme pisse à. travers lanneau nuptial que la femme tiendra pendant qu il pissera.



Po.UR RÉCONCILIER DES PERSONKES SEPAREES

PAR DES QUESTIONS D'INTERET.

La personne qui vent ramener la concorde entre des personnes alliées on amies, mo- r mentanémeut divisées, fait trois fois le tour dn village dans le sens des aiguilles d'une montre, en portant un vase de grès contenant de l'eau et du beurre fondu il renverse le tout sur la place et fait manger le beurre aux personnes qui! veut réconcilier, en même temps que des portions grillées provenant d'une génisse de trois ans. La même cérémonie est répétée pour les divers aliments et boissons de ces personnes, pendant trois jours consécutifs, avec un grand désir de ramener la concorde. t)

POUR EXLEVER AUX VACHES LEUR LAIT. On prend quatre brins de paille de froment de l'année, qu'on a fait bénir le jour des Morts (en se cachant, en profitant d'une bé*nédiction donnée par un prêtre pour quelque autre motif). On se rend, à minuit, devant la porte du cimetière, pendant la lune décroissante on évoque l'âme d'une personne morte sans confession, en l'adjurant de venir en aide, et d'accompagner le malénciant jns" qn'à rétable où se trouvent les vaches qu'on. veut atteindre. On place sur le seuil deux des brins mis en croix on garde les deux autres.etle lendemain, à l'heure de Saturne (*~ on de Mars (*), on les mêle à la nourriture des ~") Voir r/~br/o~ fM~t~ dans la 2* pantie des Sottilèges de la Science (Ch. de r~fo/o~M). 0


~<tes qu'on vent priver de leur lait. Dans la Amtaniele maléfice opère sûrement. POUR RENDRE LEUR LAIT AUX VACHES Au soir de la Nouvelle Lune, à la tombée ~e la nuit, vous faites une pâtée composée -de son, de mais et d'orge vous prononcez par cinq fois l'exorcisme de reau(*), en laissant tomber chaque fois sur cette pâtée quelques .gouttes d'eau consacrée (*). Puis vous gardez une poignée de cette pâtée, et vous faites manger le reste aux vaches. Après quoi, vous attachez les vaches ..au moyen d'une corde passée à la corne gauche et vous leur faites faire trois fois le tour de lenr étable, en tourmant en sens inverse des aiguilles d'une montre et en récitant la conjuration des quatre. Quand vous avez terminé, vous voyez arriver personne qui avait jeté le sort aux vaches et qui n'a pu s'empêcher de venir, car elle y a été poussée par une force irrésistible. Vous lui jetez alors à la figure la poignée ~e pâtée que vous avez conservée Elle tombera à genoux et vous lui ordonnerez d'enlever le maléfice qu'elle avait jeté à vos vaches elle sera forcée de vous obéir, car autrement elle resterait indéfiniment dans cette position sans pouvoir se relever.

AMULETTE HINDOUE.

On fait un excellent Talisman en enfermant dams un petit sac fait avec la peau d'un (*~Voir le rituel dans la 3" partie des Sortilèges de la. Seienee.


<:hevrean mort-né une pincée de terre prise dans une fourmilière et une antre prise dans les racines d~nne motte de gazon, une tonne -de poils d'éléphant et nn û~gment de dé~ense d'éléphant adulte.

MOYEN DE DrVINATION DANS UN CAS EMBARRASSANT.

On met chauffer du riz consacré dams unvase également consacré (*) on récite l'oraison magique du jour (* Quand on a terminé, on ferme les yeux en les tournant vers le soleil et Fon prononce Fune de ces deux phrases « H est cuit » ou bien <( II n'est pas cuit w. On se rend compte ensuite de la cuisson du riz si 1 on est tombé exactement, la solution sera conforme à ce que Fon désire.

Autre moyen.

Au jour et à l'heure dn Soleil (*) on prend ane poignée de tiges de blé dans un champ en disant pair ou impair. Si 1 on a deviné juste, ce que l'on souhaite arrivera.

entres T~o~TM.

Par pair ou impair, en formant un tas de 21 petits cailloux et en prenant une poignée dans la main gauche

En posant une canne en équilibre sur sa (*) Voir le htael dans la 3< partie des Sortilèges de la -Sciene.

(") Demander les grimoires détailles an professeur Le-

~TM.

(*) Voir la 2' partie des Sortilèges de la Science (Ch. de ~c~o~).


t€te et en essayant de deviner si elle tombera à droite on à gacche.

Du Cnoix D*ux Ëroux.

Dans un endroit découvert, on étend une; nappe blanche dont les qra~e coins sont dirigés vers les quatre points cardinaux. La jeune fille qui veut se marier place à chaque angle une poignée de grains consacrés (*), puis elle récite 1 exorcisme de l'air (**).

Alors. des oiseaux viennent manger le grain el!e observe le point d où vient le premier oiseau c'est de ce côté-là que viendra le mari qu'elle doit choisir.

Du CHOIX D'UXE ÉPOUSE.

On prend trois mottes de terre semblab~ et* provenant la d une fourmilière, la 2% d un carrefour, la 3\ d un cimetière.

On récite l'orai son des gno mes (**) en faisant l'imposition des mains sur ces trois mottes et on dit à la jeun 3 fille qu on veut épouser d'en choisir une

Si elle désigne la première, elle sera bonne épouse et bonne ménagère la deuxième. e'ie sera volage la troisième, elle mourra avant d'être mère.

Autre moyen.

On prend un vase d'eau consacrée par l'oraison des ondines ~), et on demande à lajeun& (*) Voir le rituel dans !a. 3' partie des Sortilèges de 1~ Science.

(**) Se reporter àla 3< partie des Sortilèges de la Science.*


~lle d y plonger la main de façon à en faire vanter quelques gouttes. Si l'eau retombe du <~té de ronent, c'est signe qu'on.ser-.1 heureux. -en ménage avec elle-

POURRAMENERUNFIAKCE

ATTIRÉ PAR UNE AUTRE FEMME

On fait un sachet avec la peau d'une vache tuée dans une ferme où il y avait un mort, au moment où l'on procédait à la levée du corps dans ce sachet, on met quelques me-nus objets qui aient été portés par la rivale et que l'on a réduits en poussière,(autant que possible des fleurs qu'elle ait mises sur elle et toujours une mèche de ses cheveux). On cache le sac ainsi rempli sons trois pierres, devant sa porte.

Autre moyen.

Avec des cheveux de la rivale, on forme trois anneaux attachés chacun avec un fit de soie noire et on creuse un trou dans lequel on enfouit alternativement un anneau une pierre, etc. On prononce en même temps des imprécations contre cette femme. Mais celle-ci pourrait détruire le charme si elle découvrait la cachette, en disant « Si l'on a enfoui son bonheur sous trois pierres, je le déterre aujourd'hui et je m'en -enrichis. <

POUR ÉVEILLER L'AMOUB D'UNE JEUNE FILLE QU'ON VEUT ÉPOUSER

On place sur le feu vingt-et-une branches


épineuses dont les épines seront dirigées veesFO fient, et vingt-et-un rameaux de jujubier, attachés avec un fil rocge puis on chauue devant ce feu. trois jours de suite et trois ibis chaque jour, des branches de sureau enduitesde beurre.

Le soir, on renverse son lit, on suspend au-dessus, avec trois cordes neuves une bouillote pleine d'eau chaude une fois couché surle lit ainsi renversé, on balance la bouillotte en la poussant avec les orteils.

Dans ce rite figurent divers symboles le feu qui représente la passion, le rouge couleur de l'amour, des végétaux consacrés à Vénus le lit renversé indique qu\m ne devra pas dormir sur la couche nuptiale, mais seulement y aimer et la bouillotte figure le cœur ardent de~la jeune fille, qui palpitera sans cesse. POUR QUE LES SEMAILLES SOIEXT HEUBEUSES La veille du jour des semailles, on a mis dans un sac suspendu à un trépied fbimé par trois rameaux de jujubier liés ensemble, quelques pincées de terre de iburmilière. de terre de gazon, de sable et des graines d'arbres consacrés à Jupiter et à Mercure.

Après quoi, on a fait un bon repas et on. a versé h s restes dans ce sac.

Le lendemain, jour des semailles, on enfouit ce sac an centre du champ, et avant de commencer à semer on jette trois fois dans les directions des quatre points cardinaux une poignée de grains d'orge préalablement enduite de graisse de porc consacrée (*).

(*) Voir le rituel d<tM A Tra~/o~ 3~~p« (3* partie des Sortilèges de /a ~<~MM~.)


AMULETTE POUR DOXXER DE LA. FORCE VITALE Une amulette très efficace se compose de poils provenant des organes génitaux de sept êtres mâles un lion, un tigre~ un bouc, un bélier, un taureau, un guerrier et un roi. POUR DÉTOURNER LE COURS D'UN RUISSEAU QUI CAUSE DU PRÉJUDICE

OU DONT ON A BESOIN AILLEURS

On creuse un sillon large d'un pied en récitant roraison des gnomes on suit le chemin ainsi tracé à reculons, en ayant un pied de chaque côté, et en versant de l'eau préalablement consacrée (*).

On jette deux pièces d'or dans le nouveau lit et on recouvre tout le sillon au moyen de tiges de bambou que l'on place dans le sens de la longueur et qu'on retire seulement le lendemain matin.

POUR SAVOIR SI ~'OS TpOUt'EACX PRCSPàREROXT

Vous vous rendez en pleine campagne, an jour du soleil ('*), à une heure où l'on n'entend encore aucun bruit dans les champs, vous vous tournez vers les quatre points cardinaux, en appelant trois fois de suite d'une voix très forte, range de l'air correspondant à chacun d'eux (**).Siranimal qui vous répondie premier (*) Voir le rituel an chapitre de la tradition magique dans la 3* partie des ~of<ï/~M.

(**) Voir ~~o/o~ ~Ma/t~t~ (2* partie des ~<~t~-


n'est ni un âne ni un chien, rannée sera bonne poor vos troupeaux.

Si pendant, trois années de suite, vous avez recommence cette pratique et que vous n'ayez jamais en nn aboiement ou un braiement comme réponse, le présage est définitivement mauvais.

POUR DONNER L'iNTEIJ.IGETfCE A UN NOUVEAU-NE

A sa naissance, le père respire trois fois sur le front, et lui met sur la langue une boulette composée de beurre, de miel et de lait consacrés.

POUR PROTÉGER UN CRAMP CONTRE LES RATS, TAUPES, MULOTS ET AUTRES ANIMAUX NUISIBLES On fait trois fois le tour du champ dans le sens des aiguilles d'une montre en récitant Foraisondes gnomes (*). et en semant de la limaille de fer et du sable fin qu'on mélange dans ses mains et qu'on laisse couler entre ses doigts.

Après quoi on prend une taupe dont on attache le museau avec des crias pris à la queue d'un cheval noir, et on l'enCouit au milieu du champ.

11 faut ensuite rester au champ pour y travailler. mais se garder de prononcer un seul mot jusqu'au coucher du soleil.

(*) Voir la Tradition Mag~M~ dans la 3' partie des Sortilèges.


POUR RETROUVER UN OBJET PERDU

On fait la nuit complète dans une chambre après avoir placé an centre sur une table un pot d eau consacrée (*). On fait venir deux petites filles, qui n'aient pas encore en leurs époques et qui ne connaissent pas la chambre. On les fait tourner deux fois sur elles-mêmes, et puis on leur dit de prendre le pot d'ean et de le porter à une autre place.

Le côte vers lequel elles le portent indique la direction dans laquelle on doit faire des recherches.

POUR RETABLIR LA CONCORDE DANS UN VILLAGE Un sorcier en fait trois fois le tour an jour et à l'heure de Vénus (**). de telle façon que sa main droite soit toujours tournée vers le village il porte sur son épaule une cruche d'eau consacrée (*), qu'après les trois tours il vide sur la place centrale.

POUR FAIRE REVENIR UN CHŒN PERDU On se rend dans un champ à midi on place en carré à une dizaine de pieds de distance quatre pierres plates marquant l'emplacement des quatre points cardinaux. On fait brûler sur celle qui est au nord du bois de cèdre, sur celle qui est à l'est du bois de frène, sur celle (*) Voir I& Tradition Magique (3* partie des ~of~tM-

~.)

(**) Voir ~n~o~tc ~t~~t~t~ (2* partie). (id.)


qui est an midi du bois de sapin, sur celle qui est à l'ouest du bois de rosier, pendant qn on se tient an centre du carré ponr réciter la conjuration des quatre. On recueille dans quatre sachets de soie consacrée (*) ces quatre cendres puis le soir, an lever de la lune on fait le tour de sa maison en répandant alternativement une pincée de chacune d*eUes Si on n'a pas de résultat, on recommence trois jours de suite le quatrième on trouve, quand on se réveille le chien devant la porte. CONTRE LES MÉDISANCES

Si l'on entend parler de soi en termes désobligeants ou calomnieux, on mange une galette faite avec de la farine d'orge et trempée dans du lait consacré (*).et l'on répanddans sa maison des feuilles de verveine sèche pulvérisées.

POUR FAIRE TOMBER LA FlÈVRE

On attache au pied du lit du malade une grenouille maintenue par une petite Scelle rouge et noire. On lave le malade avec de Feau consacrée (') en faisant en sorte que celleci coule sur la grenouille il ne reste pins qu'a chasser la bête de la chambre.

Autre FKO~/t

On fait boire au malade du suc de riz noir (*) Voir le rituel dans la 3' partie des Sortilèges (tradition magique.)


~n*on fait chauffer sur des charbons provejiant de l'incendie d une forêt et on fait tomber ensuite sur la tête du Sévreux ces grains -concassés.

MALÉFICE POUR RENDRE CLAIRS LES ŒUFS 1/UNE COUVÉE

Au jour et à l'heure de Saturne (*), on fait 5 fois le tour de la ferme où se trouve la couvée, en tournant en sens inverse des aiguilles d'une montre.

Tous les treize pas. il faut s'arrêter et jeter dans la direction du poulailler une pincée de poudre obtenue en pulvérisant une pierre d'aimant.

Quand le dernier tour sera fini, la poule couveuse trouvera le moyen de s'échapper et de venir vers le maléficiant. Celui-ci lui jettera une poignée d'avoine légèrement roussie. La poule s'en retournera devant ses œufs et se mettra à chanter le coq. On ne pourra plus les faire couver ni par cette poule, ni par d'autres, et il deviendra très difficile de réussir -d'antres couvées dans la ferme pendant une durée de trois mois.

CONTRE LA. MlG&AI?!E

Le malade devra s'allonger sur un fauteuil on une chaise longue, de façon. à avoir la tête au nord et les pieds au sud.

On lui caressera légèrement le front, depuis (*) Voir l'Astrologie /iM~t7t~w (2* partie des ~or<

J~.)


I& ligne médiane jusqu'aux tempes, avec l'extrémité de plumes d'ibis rosés.

Cet effleurement sera interrompu toutes lestrois minutes, pour permettre à Fopérateurde~prononcer la conjuration des quatre en se tenant successivement à la tête, aux pieds, au côté droit et au côté gauche de la personne a soulager.

Après avoir répété sept fois cette cérémonie. l'opérateur terminera en appelant trois. fois à haute voix. l'ange de l'air régnant ce jour ('~ en étant, de sa personne, tourné vers le point cardinal sur lequel il domine (*). POUR RENDRE SES VACHES FÉCONDES

On fait trois fois le tour du troupeau, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, tandis qu'on asperge les bêtes avec. un rameau de sureau plongé dans de Feau consacrée (*

Autre J~o~n

On prend du lait'd'une vache qui vient de vêler condition que le veausoit de la même couleur qu'elle) on y met de la salive de ce veau et de la fiente de taureau on laisse chauner le tout devant le feu pendant les treize premiers jours de la lune.

(*) Voir l'Astrologie /!M&~t~~w (2< partie des Sorti~).

'(**) Voir le rituel dans la Tradition Magique (3* partie: des Sortilèges.)


Le treizième jour, on balade retable en Y*ar~ rosant d'ean consacrée 0, et on fait an miBeor un tas avec dn fumier pris à la litière de chaqnevachs.. On jette alors la mixture ci-dessos aux quatre coins de rétable, tandis qdon se tient snr~ le tas de inmier élève an centre.

POUR PROTÈ&EB CONTBE UES SKRPZKTS ET tA VEMONK

On entoure d'une triple ligne Fendroit qn'oit veut protéger (terre on maison) en la traçant de gauche a droite.

On prend ce qu on trouve dans la pans~ d'une vache ou d'une chèvre fralchement tuée.

Suivant le cas on enfouit cette substancedans le terrain ou bien on la répand dans la chambre et la maison et on en jette une partie au feu.

Ensuite on enterre plusieurs plantes consacrées à Saturne (**), la tige dans le sol et les racines en Pair.

POUR S'ASSURER L'AMOUR D'UNE JEUKE FiLLE

La toucher, la première fois qu'on lui parle, avec une pâte composée d'onguent magique, (*) Voir le rituel, dam ïa Tradition tM~m~ (T~ partie des ~<~ï/

(**) Voir r~ro/o~ ~ï~«c (~ partie desSortilèges).


~hMn&d'herbes de Vénus C), de bois de réglisse ~t de terre de gazon, le tout broyé entre deux OE~peanxpris à un arbre et à mie plante grimpante enlacée autour de son tronc.

POUR RESISTER ACX ARTmCES D'UNE FEMME DAJfCERBUSE

Quand vous craignez les tentations d'une créature qu'on sent instinctivement devoir -vous être fatale, on prend une poignée de terre ~ur laquelle ait marché une chèvre noire, on ta rapporte chez soi dans un sachet fabriqué .avec la peau d'un crapand séchée au soleil. On la garde au moins trois jours dans une chambre dont les volets restent fermés.

Ceci fait, au jour et à l'heure de Saturne ("). -on iplonge son pouce gauche dans cette terre et Ton se marque le front, les paupières, le menton. le dedans des mains et le dessus des pieds

On emporte ce qui reste de terre, on va la jeter contre la porte de la maison où habite la femme, et l'on rentre chez soi sans retourner la tête.

POUR RENDRE LE CALME A UN JALOUX On plonge un fer de hache rougie au feu ~an&anbo! d'ean consacrée (" après quoi on; (*) Voir dans r~~fofo~ /<M&a7M<t~ (2* partie des ~M~t7~ les herbes consacrées à Vénns.

(**) Voifl\~Mfo7<~ /~ï~ï7~t~ (2* partie des ~of-

("*) Voir I& T~t~Mt ~a~w (3* partie des .So~tM~s)~


fait boire au jaloux Feau ainsi échaunee. POUR L'HEUREUSE DÉLtVRANCB D'UNE FEMME ENCEINTE

Dans l'Allemagne du Nord, quand une femme est sur le point d accoucher, on ouvre toutes les portes et tous les tiroirs de la maison et l'on attache dans les cheveux de la mère une plante lunaire ~'j cueillie après le rucher du soleil.

Dans les Indes, un brahmane défait tons les nœuds qui se trouvent dans la maison. POUR SE DÉBARRASSER D'UN M\LÉMCE INTRODUIT DANS VOTRE MAISON PAR UN 03JBT ENSORCELÉ

Vous attachez à la patte gauche d'un corbeau ou dune corneille 1 objet que vous croyez cause de votre malechance et vous lâchez Foiseau à minuit le premier jour d'une pleine lune.

CONTRE LES &LANOES QUI SUPPURENT On fait un feu de petit bois de noisetier,. qu'on allume en récitant l'exorcisme du fec (**).. On passe dans la flamme des feuilles de paracu (arbre hindou) on extrait le suc de ces feuilles et on le recueille dans un fond.de bouteille cassée on en prend quelques gouttes Avec un morceau de bois des Ùes taillé en cuil(*) Voir l'Astrologie Kabbalistique (2* partie des .Sor~-

~.)

(**) En voir le texte dans I& Tradition At~t~ (3* paa-~ tiedM~of<t~M.)


1er et on les répand sur la glande qui supure~ Le lendemain, on réduit en poudre des coquillages recueillis à marée basse sur une côte~ exposée au soleil couchant; onfrotte la glande avec cette poudre et on y pose une sangsue. Le troisième jour on motionne la gland& avec de la salive de chien et on la fait mordre par un lézard dont on a coupé la queue et qu'on relâche aussitôt après.

POUR ENDORMIR TOUTES LES PERSONNES

DE LA. MAISON OU SE TROUVE UNE JEUNE FïLLR QU'ON A~ME

On récité une incantation au sommeil en regardant avec insistance et ferme volonté la maison où se trouvent les parents dont la surveillance est gênante

On l'asperge avec de l'eau consacrée~) et on fait couler à 1 intérieur un peu d'eau consacrée en l'introduisant par la rainure de la porte. et l'on frotte le bois de la porte avec le suc d'un pavot coupé au jour et à l'heure de Vénus (**). POUR TRIOMPHER D'UNE RIVALE

Une femme qui redoute une rivale se procure du lait d une chèvre noire elle l'allonge d'eau, y plonge des feuilles d'eucalyptus,dont on met une sur le lit. l'autre dessous. Les autres sont broyées dans ce lait, et la composition ainsi obtenue est répandue autour du lit.

(*) Voir le rituel dans la Tradition Magique (3* partie, deS~Of~t~~).

(~) Voir IWor/o~ Magique (2' partie des Sortilèges). t


POUR ASSURER LA FIDÉUTÉ

DE DEUX AMANTS SÉPARÉS PAR UN VOYAGE

DB QUELQUE DURÉE

Ils porteront tous les deux un bracelet attaché au bras gauche et formés avec les brins -d'une même plante que les Hindous appellent < Sauvarcala )). qui a une. odeur très forte, faisant pleurer, qui a des vertus aphrodisiaques, et dont la racine. comme celle de la mandragore, affecte généralement une forme humaine.

POUR RECONCILIER DEUX ADVERSAIRES Les Hindous prescrivent à l'une des deux personnes de bander un arc en se tenant dans Fombre de l'autre personne.

Un autre rite conseille à la personne qui veut se réconcilier d'aborder l'autre en tenant à la main une pierre quelle pose à terre et ~sur laquelle toutes les deux crachent. Cela figure la fondation d'une nouvelle amitié, et est ce que les livres sacrés des Védas appelent « enterrer la colère ?

POUR ARRÊTER LE SANG DES BLESSURES On fait infuser de la gomme laque dans de J'eau bouillante on filtre cette préparation et on le mélange de lait chaud le blessé doit ~rendre ce breuvage aussi chaud que possi-

&Ie.

Dans la nuit qui suit, à l'heure où les ~toi-


les commencent à pâlir, on verse de la laque

en fusion dansdelean.

Quand cette eau est ainsi rendue snRisam*

ment chaude, on en imbibe un linge de toile, ~ni sert à tamponner la plaie.

Quand le jour est venu on badigeonne la blessure avec du beurre délayé dans du lait et la partie de ce mélange qui n'est pas employée comme enduit est absorbée par le malade.

POUR SE DÉBARRASSER D'UNE OBSESSION Pour échapper à l'obsession d'an mauvaisesprit on à un maléuce jeté sur vous pendant nne nouvelle lune par des pratiques de · magie noire vous attendez le i* jour de la pleine lune, (à condition que la nuit soit très claire) vous vous rendez au bord d'une eaucourante qui, autant que possible tourne brusquemment vers le sud vous serez vêtu de vêtements noirs. Vous monterez sur un radeau fabriqué par vous et attaché au rivage, et. vous y allumerez du feu au moyen d'une poignée de paille prise à un toit de chaume sur ce feu. vous faites cuire une cr~pe saupoudrée d'un mélange de farine de mais et de manioc. Après quoi vous quittez le radeau que vous démontez et dont vous. enterrez les morceaux vous jetez à l'eau vos vêtements noire. pour en revêtir de neufs et chausser des sonliers qui soient iaits avec le cuir d'un animal tué (et non mort de maladie on de vieillesse~ et vous revenez chez vous sans regarder der*r nLèrervous.


POUR DÉLTVRRR TJNE MAISON HAKTEE X

On jette aufëu des copeaux de cyprès, pris sur un arbre vivant, an jour et à l'heure de Saturne on fait des fumigations avec leur fumée on enfonce an ras du sol antonr de la maison de petits piquets faits avec du bois de tbuya on fait rougir au feu de petits cailloux pris à minuit dans le lit d~une nvierel'on est entré pieds nus et on les répand dans tes différentes chambres de la maison.

POUR RETOURNER CONTRE LE MALÉFIŒANr UN SORT JETÉ SUR UN CHAMP

II faut asperger d'eau consacrée (-) le périmètre du champ marquer à rintérieur du champ un triangle dont les côtés mesureront au moins cent pieds et dunt les sommets seront marqués par des pierres blanches prises dans~ un cimetière, puis labourer rintérieur de ce triangle avec une charrue attelée J*une paire de bœufs noirs.

CONTRE UN MAL HÉRÉDITAIRE

On attache aux bras et aux jambes du malade des tiges d'amaryllis, on Je conduit dans un carrefour et on le débarrasse de ces liens qu'on met dans un sac destiné à être porté au cou et fait avec la peau d'un animal qui ne soit mort ni de maladie ni de vieillesse.

Voir r~sù-o/o~ Kabbalistique (2* partie des ~<M~-

~.)

(**) Voir Tradition A~t~(3~ partie des ~<~NcgM~


<~ONTRE LA. PABALYStE D'UNE MOITIE DU CORPS On cherche les empreintes d'un chien de -grande taille on recueille une certaine quantité de la terre où elles sont faites et on en frotte le côté paralysé.

Puis on allume un feu avec de la braise consacrée, et quand les charbons sont bien rouges on y jette un pou de chien, les frictions -étant continuées pendant cette opération. POUR EMPÊCHER UNE FEMME D'ALLER A UN RENDEZ vous

Faites brûler un lézard dans un vase de grès quand il est réduit en cendre placez < ~elle-ci dans la corne d'un bouc tué pendant une nouvelle lune. Le jour où vous voudrez empêcher cette femme d'aller au rendez-vous -que votre rival lui a donné, vous tracerez devant sa porte trois traits avec la cendre préYMtrée comme il a été dit et elle ne pourra pas mettre le pied dehors jusqu'au lever du soleil.

POUR CONJURER LE MALÉFICK DU SEL OU DU POIVRE RENVERSÉ A TABLE

C'est un mauvais présage que de renverser ~oie salière pour l'annuler, il faut prendre "aussitôt avec les doigts de la main droite une pincée du sel répandu et jeter par dessus .son épaule gauche.

Pourle poivre Ic'estavee la main gauche -qu'on le jetteetpaE~essusî'épaule droite.


POU&RBNDRXLAVOXAHXAVKUM.N&

Prenez une oncedTmile consac ëe~ placezla dans une œillère en porcelaine que v<n& aurez fait bouillir une heure auparavant pour qu*e!le soit parfaitement pure et nette. Mettez au doigt du sujet une bague d'or dans laquelle sera enchâssée la pierre quTI doit porter suivant son horoscope (**). OnprendITluile avec lannean de la bague que Fon tient entre les doigts de Vénus et de Jupiter (**°~. On a fait une friction sur les yeux avec cet"te huile qu'on étale doucement sur les paupières on remet Panneau au doigt du sujet on essuie avec un linge de batiste fine consacré suivant le rituel ("). Ensuiteonlaissependant une nuit un emplâtre fait avec les jaunes d'nne couvée de mésanges de la fiente -d'hirondelle et les feuilles hachées des herbes indiquées par les correspondances. planétaires qu'à fournies l'horoscope C*). ·~ CONTRE LE$VBRS INTESTINAUX

On enroule de droite a gauche autour de la tige d'un bambou mâle des poils pris à la queue d'une vache cela fait, on met ce ro.seau en pièce on sn brûle les morceaux et. .on en fait respirer la fcunée au malade en&n

(*) Voir le ntael dM~pt~des ~o~t~) (**) Votr r~s&'o~j~~yjptrtto~o~t~~iM.) (*) Yoir h CJKf~<(~e des ~o~t~p). (*) V<MTl~3*pao~d<B~

~~Voïrh'a)~

7


on tQTbse Yeatement 'c~n-ci,~&~oït av&ir 1&

visage tourné vers le TY'!<H. a~ec ~tn sabl~J Sn

qri on °a broyé c~ans sa maïn g~~c'bè. sahl~J-fin

qn'on~ broyé oans sa mam~mcKë.

"CONTRE I.ÂljLDÏBS~IJLT'.EÀU

On~mctiolmeavec~è ~Ia boasse -de 'vat~e

laplace malade et on y ëtale ~nf~iite âe Th tenitore de cblocminte <m d'indigo.,

CoNTREI.EsCBB~KC~~&ïS s

On epile la~lace on poussent les ehevenx gris et on lui fait subir le traitement jn~iqn~ dans la. recette précédente.

Cot!TRN~LES CRAMPES ID~EsTdMAC

-Pour guérir les crampes d'estomac ~on~atLime un ieu de sarments de ~igne àujour'et'& l'heure de Mercure (~)~ on prononce Foraison des Salamandres (" on fait channer devaitt ce fen un linge de laine rousse. Lorsqu'il est brûlant on Fappïique sur Testomac en prononçant Foraison du jour ('"). w~a! ~` n faut renouveler cette opération par ~rois~ 4bis entre deux application'Sn lin~e chautL on met sur Festomac quelques gouttes dhHi tàume de FAtharva ~da on les étale -avec ~'extrémité 'de Jupiter en eHIëurant ~L .poitrine dans le sens de la circulation. (~ Voirr~foZc~ (~ partie dM~of<t~ (~) Vbir!ete~e<i~Ia'partMd~o~t~ Consniter BM C?~MMtfM eontpïet$. (*) Voir h CM~attMcctc <~m~ b i'Mtï& des*~<<f<t-

<


Po~~RANTT~tBsMûMSQ~BEtJL~Sa&LB On se procurera la corne d'aniaa~eau~nia rempHra d~eau consacrée qn'onjettecaaTœc force vers le ciel en prononçant des impréca- · tions contre Forage et la grde<

Cette pratique sera répétée trois fois par jour pendant trois jours de suite, an soleil ~e~ant, à midi et an soleil couchant. Le dernier jour, on fera le tour dn champ à protéger en loi présentant le côté droit du corps et~n ~e. nant le bras droit étendu, la main ouverte la paume en dessous, les doigts allongés et écar.

té&

Aux quatre coins du champ on eoupeLa a~-ec un couteau consacré (*) une pQ~gnëedepïs,gue Fondera brûler le soir devant sa cbemmee ~n y mettant le feu avec une poignée de paiBe prise sur un toit de chamne.

CONTRE LES HÉMQRMAGBBS

=0n commence par toucher la partie on <e pEodait récoulement sanguin avec unettg~de MMabou présentant cinq nœnd&, et~mr Mmettre au malade, en gnise d'amulette&onJtesson de bouteille ramassé dans nnc maison en dëniolition.

Ensnite, on mêle dans deFean consacrée (*; dnJait~gc~, quatre erams de~mULet et .une Donnée de sésame, débaErassë&<&e~axr.en~e-

ïbppe

Ensuite, on faitjMirejBette TniTttWB.MLaa~(~Voirh3*partM~MSM'<a~ j~


lade dans la corne d'une vache qui soit tombée àlasmted'mi&mxpM.

Cette recette est applicable aux règles des femmes quand elles sont trop abondantes.

CoNTRBLEsMoRSURESDEViPERBS

Le malade portera d'abord suspendu à son cou, comme amulette, un sachet fait avec la peau d*un veau mort-né, qui renfermera de la terre de fourmilière et du bois de réglisse. Ensuite, on fait une boulette avec de la terrede gazon et des œufs de fourmis et la personne qui a été mordue la loge elle-même dans la narine droite avec le pouce droit après quoi, on brûle la plaie avec un tison de bois dTf qui est jeté tout rouge sur le reptile qui a mordu ou, en cas d'impossibilité sur le terrain ou il a mordu.

EnSn, on place sous la plante des pieds un. mélange de beurre et de suc de bourrache, et Fou frictionne le membre mordu dans le sens de la circulation, uniquement de haut en bas. n ne reste plus qu'à faire manger au blessé du miel piqué au bout d'une aiguille de porcépic et à 1m faire boire de l'eau consacrée (*) dans une calebasse.

POUR TRIOMPHER DE SES RIVAUX

On se procure une cordelette faite avec duchanvre récolté au jour de Vénus (") et qu'on a

..1.

'-(*) Voir 3< partie des ~o~t~ (**) Voir h 2e pMtic des ~o~ t.


-fait rouir pendant la pleine lune de septembre. On la coupe en autant de-.morceaux qu'on se connalt de rivaux auprès de la femme qu'on courtise.

Quand on a ces fragments de -corde, on cache chacun d'eux, un soir. à l'heure où lalune se lève, dans une an&aetuosité des murs des maisons habitées par chacun de ces rivaux. Un va les reprendre sept jours après à la même heure on les place dans un flacon que Fon bouche avec un bouchon de Eège neuf et qu'on cachète avec de la cirebleue consacrée (*);

puis on pose ce ûacon sur un peut radeau

pms on pose ce flacon snr petit radean

forme de bâtons de sureau.et on abandonne ce radeau et sa charge au fil d'une eau courante. POUR APPRIVOISER I~S OiSEAUX

On fait cuire dans un vase clos la patte gauche d'un chat tricolore, du miel consacré ('), des grains de chénevis écrasés entre deux pierres prises dans le lit d'un ruisseau.

De cette mixture on fera quatre parts qu'on enveloppera dans des feuilles de vigne nouées avec un crin de cheval blanc. On attachera le premier de ces paquets à la patte d'un pigeon qu'on lâchera à midi on placera le second dans un nid d'hirondelles inhabité on mettra le troisième dans un bois, à l'intérieur dune fourche formée par trois branches. On gardera snr soi le quatrième les opérations précédentes auront demandé chacune un jour; le matin <hi quatrième jour on prononcera l'oraison des (*) Voir 3e partie dea &~t~


<yiphea ~*) en tenant àT~~Mmïe4etmerpa~Mt, Ie~ oaseanx arriveront de~pattoat ~e yw~ &miHêrement.

MALÉFICEMOBTELDIBJG~

OONT&RUN ExjnEMf

On le suit quand on le rencontre etonlaisse tomber une pierre dans respace de terre couvert par son ombre~ en choisissant unmoment où il marche vers le sud. On atttend qu'il se soit éloigné on s'approche d'une trace de son pied gauche et on y dessine, avec un rameau de cyprès taillé en pointe avec un couteau consacré (*), une raie longitudinale, une raie transversale et ainsi de suite jusqu'à six. On ramasse la poussière ainsi remuée, on la dé' · pose dans une feuille de rhubarbe et on recommence à une autre empreinte~ du pied gauche jusqu'à ce qu'on en ait sumsamment.

On rentrechez soi, on allume sonfeu.àlTieure et an jour de Mars ~"), un soir de nouvelle lune, et on y jette la poussière qu'on a récoltée. Il arrivera malheur à l'ennemi et si cette poussière pétille quand on la jette dans le feu, eest l'annonce d'une maladie ou d'un accident puiseront mortels pour lui.

POUR JZfB& ITN SORT SUR L~S ALIMENTS QU'ABSOBBE VOTM: ENNZMI

On commence par se préparer a l'opération ~n &Mant pendant douze jours un mélange (*) Se reporter à h 2* partie des Sortilèges.

(**) Voir la 3* partie ~M ~o~s.


<~ean, chaude. et de farine cfprge consacrée ~es tro~premïer&jpur&pn met~dans cette~ea:u. trois p0ïgnéesde&r!ne:lestrois suivants~ deux poignées, et les sa: derniers, mie poignée (de façon à arriver dans les douze jours a vingt etunepoSgnéeSy nombre &;Ëdique). Chaque jour, on boit ce mélange d'an trait. Le treizième jour, on fait manger un plat de vizou de potage au rizàsoneonemïŒansaL Bonne heure que possaMe on a soin de le lui Servir après l'avoir chargé de malédictionsdans nn plat où ait mangé nn homme ayant très faim et le mieux serait qu'on pnt y mêler des restes on du jus provenant de ce qu'avait mangé cet homme en cette circonstance. Après e repas, on jette le reste de ce riz dans un étang où il y ait beaucoup de poissons si ceux-ci accourent se le disputer, la réussite est complète l'indigestion se produira sûrement et votre ennemi en mourra. POUR APPORTER DU BoNHXUR DANS UNE MAISON OU L'ON VIENT HABITER

Au jour et à l'heure de Jupiter (**), pendant la lune décroissante, on allume un feu avec du bois vert dépouiBé de son écorce tandis qu'on prononce l'exorcisme du ien ("*) eti'oraîsondes satamandresC*

(~uand le feu est bien ~ris, on y fait brûler (*) Voir le rituel dMM la y partie des ~cf<tK,gM. (**) Voir la 2* partie des ~orR~M (astrologie) ~~Vwla~p~~A~


deux vieilles chaussures dé i& ~t~me ~edreOn réussira tout ce qu'on ~th'eprendra tant pensera dans cette maison.

POUR PROCURHR M SOMMEIL

On soudera sur quatre carreaux de la chambre à coucher et on écrira sur chacun d'eux avec Findex de la main droite un des quatre. noms divins

.A~OTM~ Eloym, Agla. T~T'Û~T'ant~MÏ~OM. puis ou se couchera sur le dos, les bras hors~ du lit,la paume des mains tournée en dehors. MALÉFICE POUR EMPÊCHER UNE

PERSONNE DE DORMIR ·

On passe trois nuits de suite, trois ibis chaque nuit, devant sa porte en s'arrangeant de iaçon à ce qu'on soit en iace du seuil au moment où sonne à une horloge voisine le coup de minuit et demi, celui dune heure et celui d'une heure et demie. Le quatrième jour, ens'éclairant d'une lanterne de couleur rouge s'il. n'y a pas de lune. on tracera sur sa porte avec de la craie consacrée le double triangle de SalomonO; on sera muni de douze épingles noires et d'une épingle blanche à tête rouge. Avec (*) Voir 3~ partie des ~of<t~


ces treize épingles, onËxera treize moucher sur le bois delà porte de la façon amvante âne à chacun des six sommets de l'étoile ainsi dessiné, une à chacune des six intersections de lignes, une an centre (avec l'épingle blanche à tête rouge). La personne visée par le maléfice ne dormira pas jusqu'à la fin de lalune.. t



TAB~E DES MATIÈRES

~J'

7

Fagee

Le ~MC~m~t ~e~aa~t on la véritable manière de

faire les pactes avec les espdts, ~avec Sgares).. y Grande appellation des Esprits avec lesquels Fon veat

Mre on pacte, tirée de la pamde Ciavicde. M Conjanttion et renvoi de l'esprit avec lequel on &nt

na pacte. i7 Pnëre an Toat-PcMsamt es ibrme d'action de grâce*. M Conjtnatioz des Qoatre 20 Conjoiatiom des Sept it JPra~aes OecaZ~ e< ~ecre~s ~crpcï~eaa' M Liste A~habetique. M La Poaïe Noire 3i <SeeF'e< de ~~r< Mo~t~a~ du C?r<MMZ P&-

<t< ~~6cr~. Composition de mort, oa i& pien<a philosophale M Miroir Magique r 37 Poor détraire on Mrt et voir passer les maMMtnta

daiM le miroir magique. Pour lever font Sort et faire revenir la personne ~ni

a caosé~ ïe mal 3~ Pour rompre et détrcire tout maléCce célébré co~re

les animaux. 40 Du talisman,.sa. confecëon et Ma vertes Talismans etAmotettes.


I*5cr rompre on détruire on sort an moyen du coq

noir. 46-

Pour enclouer et faire souffrir une Personne 46~ BourfuresouSirirunePersonne. 48~ Contre les avives et tranchées des chevaux 48~ Pour guérir un cancer et autres maux accessibles aux yeaxetanxdoigts 48Contrelahr&lure. M Pour faire rendre les objets volés. 4~ Pour voir la nait dans une vision ce que vous désirez savoir dn pa<sé et de l'avenir. 49~Pour arrêter un serpent 51 Pour arrêter chevaux ( équipages.- 51 Pour Ee rendre invisible. 51P&nrgagneranjen. M Magie tfttnreÛe 53~ .'Cadeaux qn'nne nlle doit faire pour conserver l'amonr de son nancé. 55 Pour savoir si on est aimé d une certaine personne. 56 Pour savoir, en générale si on se mariera. 56-

PonrtAmonr. 71

Commènt on peut rêver à la personne que 1 on doit épouser; 72: Pour faire venir une Fille vous trouver si sage quelle soit. 73Ponr empêcher la Copnlatioa. 74Pour réconcilier des Personnes séparées par des Questions d Intérêt. 77 Pour enlever aux vaches leur lait. 77 Ponr rendre leur lait aux vaches. 78Amulette Hindoue. 78~Moyen de Divination dans un cas embarrassant. 7~Du Choix d un Eponx 80 Du Choix d'une Epouse. 8(~Peur décider un nancé attiré par une antre femme. 8i Pour éveNIer l'amour d'une jeune SUe qu'on veut r épooser. M Pour que les SemaiHet soient heureuses 8t Jùmulatte pour donner de la Force vitale. 83~


Tour détourner le Cours d'un Ruisseau qui eauae du préjudice on dont on a besoin aiuear~ 8~ Tour savoir si vos ttoopeanx prospéreront. Pour donneau UhteQigence à an nouveau-né. 84 Tour protéger en Champ contre les rats, tanpes,mn- lots et autres animaux nuisibles 8t Poar retrouver nu Objet perdn. 8% TonrrétabMrh Concorde dans un Village 85 Pour faire revenir un Chien perdn. 85 -Contre les Médisances .8& Ponr faire tomber~Fi&vre 8N MaléGce pour rendre dairs les CEnfs d'une courée~ 87 -Contre la Migraine 8~ Pour rendre ses Vaches fécondes 88 Tour protéger contre les Serpents et la Vermine 89 Pour s'assurer l'Amour d'une jeune Fille 8~ 'Pour résister aux Artifices d'une Femme dangereose 90~ Pour rendre le Calme à un Jaloux 90 Pour l'heureuse Délivrance d une Femme enceinte.. 91 Pour se débarrasser d'un Malé6ce introduit dans votre maison par un objet ensorcelé. 9i -Contre les Glandes qui suppurent. 91 Pour endormir toutes les Personnes de la maison ou se trouve une jeune Fille qu'on aime. 92 -Pour triompher d'une Rivale. 9i Tour assurer la ndélité de deux amants séparés par un voyage de quélque durée 93 Pour réconcilier deux Adversaires. 93 Pour arrêter le Sang des blessures. 93 Pour se débarrasser d'une Obsession. 94 Pour délivrer une Maison Hantée 95 four retourner contre le Malé&ciant un sort jeté sar an champ 95 Coatre un Mal héréditaire. 95 ~Contfe la Paralysie d'une moitié du Corps 96 Pour empêcher une Femme d'aïler à un rendez-Twas ~6 foar conjurer le Malence du sel ou du poivre renversé à taMe. 9$ Tour rendre I&VneM~Aveug!es. 97


Coatte~es~eMmtestïBam. &T é<Mre*TMMahdies~ehPeam. ~8<!aBtre*le<<teyenxgrM. t~ ~entre'le~CtM&pes~estomae. 9& FoafgMm6raesMciss<msâeh€raiB. ~a ~!entre-lesHémon'hagtes. 99CMttre~lesMotsarea de opères. KOPonr triompher de ses Rivaax. i<M~ Ï~MrappriYpiaerle~Oi~eanx. ~M t<tli6ee mortet dirigé tontre an Eonemi 0 i&~ tear jeter un Sort sur les Aliment qn'absotbe T~ePocr apporter 'dth Bonheur dans noe nuison 1 on vieatbeMier. ~03. ~aor procurera SommeiL ~04 MaNéSce poor empêcher mie personne de dormir i<~ /~$?~

·