page 12
La Mode du jour | Gallica

Rappel de votre demande:


Format de téléchargement: : Texte

Vues 11 à 11 sur 23

Nombre de pages: 1

Notice complète:

Titre : La Mode du jour

Éditeur : [s.n.] (Paris)

Date d'édition : 1925-08-06

Type : texte

Type : publication en série imprimée

Langue : français

Langue : français

Format : application/pdf

Description : 1925/08/06 (A5,N224).

Droits : domaine public

Identifiant : ark:/12148/bpt6k5522644m

Source : Bibliothèque nationale de France, département Droit, économie, politique, JO-68231

Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb328174690

Relation : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb328174690/date

Provenance : Bibliothèque nationale de France

Date de mise en ligne : 06/02/2011

Le texte affiché peut comporter un certain nombre d'erreurs. En effet, le mode texte de ce document a été généré de façon automatique par un programme de reconnaissance optique de caractères (OCR). Le taux de reconnaissance estimé pour ce document est de 92 %.
En savoir plus sur l'OCR


CHAUSSON AU CROCHET

En faîne mérinos Saint-Spin P. F N.

On le commence par le haut, mais la dentelle se fait après que le chausson est terminé.

Faire le haut de là botte, sur le schéma de la lig. ci-contre, au point de rose, ou au point de demi-brides; faire une hauteur de 5 centimètres, puis faire ie trou-trou: i bride, 2 m. en l'air, passer 2 m. du rang inférieur, 1 bride piquée dans la 3». Au rang suivant, il faut diviser le travail en 3 parties : 1 pour le dessus du pied, qui mesure 0",00, puis d'eux autres do jbaque côté de celle-ci et qui, réunies, formeront le derrière du

chausson.

Pour bien exécuter le chausson, couper un. patron exactement semblable à la figure donnée el. avec les mesures indiquées, puis, lé travail terminé, on coud le chausson. Joindre le point A' au point A, la pointe E' s'enchâssera dans le point E et le point B àU point B\ Ce petit chausson est cousu ensuite derrière, puis on

termine par une dentelle dans le haut. — On peut l'exécuter au tricot, en faisant la maille torse qui est d'un très .joli effet. Glisser une maille sur l'aiguille droite, passer l'aiguille gauche sous ie brin

(derrière ce brin) de la maille glissée, remettre ains celte maille sur l'aiguille gauche et tricoter

la maille à l'endroit ordinaire. 1! lient très bien au pied du bébé, et a l'avantage de ne pas tomber facilement. Il faut 25 à 3!) gr. dé laine mérinos SaintKpin P. F. N. pour une paire au tricot: au crochet, il faut en principe en compter un peu plus. AXDIIRÉE.

P. F. N. La pelote de

50 grammes... . 5 fr. 10 Laine mérinos Au Croissant

La pelote 3 fr. 75

Crochet 0 fr. 75

Aiguilles u tricoter.

Le jeu. 1 fr. 75

Port et emballage. O fr. 75

Aucun envoi contre remboursement. — Joindre mandat ou chèque postal n" . 259-10 à la lettre de

commande.

Adresser ces pièces à noire Service d'Ouvrages

de Dames, 84, rue Lafayette, Paris, en écrivant

très lisiblement les nom et adresse pour éviler

toute erreur. Délai de livraison: 10 à 15 jours.

DÉSIUTOXIQUONS-NOUSl — Nous mangeons trop ! Beaucoup trop ! Notre organisme, au fond, esl. construit pour la frugalité et. l'abondance alimentaire rail fonctionner le moteur an-dessus de sou régime norma.l. Alors il sa fatigue, il s'use. Non seulement nous mangeons trop, mais encore col excès de nourriture est le plus souvent carné ou composé- de mets dont la. toxicité est plus ou moins grande. De là, vient pour -nous la nécessité de nous désintoxiquer, de reposer de temps à autre notre foie et nos reins à qui nous demandons plus de travail qu'ils n'en peuvent donner. Quand on esl jeune encore, ca va ! Mais à l'apparition de la maturité, sur , le seuil de la vieillesse, tout excès est. fatal.

Or, la manière la plus simple, la pins féconde en résultais favorables pour nettoyer et reposer notre organisme, nous l'avons à notre disposition. Il s'agit du jour de jeûne hebdo™lt(^rli''6

hebdo™lt(^rli''6 3 rirnlirtiio COinTjtA à

l'heure actuelle beaucoup d'adeptes qui s'en trouvent fort bien. Voici en quoi elle consiste.

Vous choisissez un jour de la, semaine, le vendredi, par exemple, qui sera votre jour de jeûne. Alors le vendredi matin vous vous purgez. Cette purgation est nécessaire ; sans elle le jour de jeûne serait inutile et vain.Geci fait; jusqu'au samedi matin, vous n'absorbez plus que des fruits et des liquides. Pas autre chose. Tous les fruits sont bons, crus ou cuits (mais cuits sans sucre). Quantaux liquides, l'eau ou des infusions non médicamenteuses, à votre choix. Mais il faut 'ioire au moins un litre et demi dans votre journée. Un point,c'est tout!

Ne croyez pas qu'il vous faudra rester couchée chez vous pour cela. Pas du tout ! Vous pourrez vaquer à vos occupations ordinaires. No me dites pas que vous serez affaiblis l Sans doute, ce jour-là vous verra un peu moins vigoureux peut-être, mais vous verrez le lendemain quel bienêtre, quelle sensation de jeunesse et de renouveau ! Personnellement, je suis convaincu que tout individu ayant atteint la cinquantaine prolongera sa vie ei lui épargnera bien des petites misères avec la pratique du jour de jeûne. L'essayer, c'est l'adopter 1 DOCTEUÏt LECOUDBAY.

NOTA. — Toute demanda r'.e consultation par lettre détaillée doit être accompagnée d'un mandat-poste de dix francs adressé a l'Administration de la Mode du Jour, 3, rue de Rocroy. Paris (X'). ■

LES PETITES ÉUQftûîûiûS. — « ii n'y a pas de petites économies », dit-on, cela signifie que nulle économie n'est négligeable. Le désordre et le. gaspillage sont les portes de la ruine, et par tous les moyens il faut les éviter et leur couper l'accès de la maison.

L'eau qui a servi à ia cuisson dès légumes se jette rarement. L'eau de chou-ticur, l'eau de lentilles, l'eau de haricots peut faire un excellent bouillon maigre que l'on corsera par quelques cuillerées d'extrait de viande el. une cuillerée de lait frais.

Avec l'eau de cuisson des haricots verts et avec celle des épinards, on lave avec succès les lainages noirs, les bas noirs, les mousselines, les indiennes.

Avec les épluclsures de pommes mises à sécher, avec les épluchures d'oranges, mises également à sécher, on compose des tisanes rafraîchissantes, el fort agréables à boire.

Les écorces d'oranges, de mandarines pelées servent, aussi à faire de délicieuses liqueurs de ménage.

Les coquilles de noix et de noisettes servent à allumer le feu.

Les écorces de melon bien nettoyées el. coupées en dés, mises h macérer dans le vinaigre avec de l'estragon et des petits oignons, quelques grains de poivre, jouent agréablement le rôle des cornichons autour de la viande froide.

Avec les cosses de pois et les cosses

de fèveà Oïl fait uliô uéïieiciîSc purée.

Mises à bouillir el puis passées au tamis el accommodées d'un morceau de beurre, ces cosses sont excellentes et d'un goût délicat.

Quand on n'a pas de persil et de cerfeuil en abondance, il faut en faire une provision, que l'on met à sécher, au four, que l'on réduit, en poudre mise en boite de fer-blanc.

Si le lait tourne, laissez-le reposer dans un récipient, videz le trop-plein d'eau qui monte au-dessus, passez le blanc caillé, laissez-le longuement, ôgoutler. Ensuite, dans un bol battez un blanc ri'oeuf avec deux cuillerées rie sucre en poudre, ajoutez un peu de lait frais, el mélangez voire lait caillé qui forme maintenant un fromage. Vous obtiendrez un cxcellenl

dessert rafraîchissant, adoré ri e enfants.

Pour ôter i voire lait le goût, dé bouilli ou d'attaché, plongez la cas- i serole dans l'eau froide, aussitôt; l'ébuHilion.el iaisscz-1'y refroidir.

Avec les cendres de vos fourneaux mêlées à l'huile eh une pâle molle, i vous nettoierez les objets ri'élain et: de fer-blanc.

A NOS LECTRICES \

Malgré que le prix du numéro de la Mode du Jour ail. été porté <

à.30 centimes, nos lectrices ont pu remarquer que nous n'avons pas "

changé le prix de l'abonnement d'un an, qui est maintenu à 12 francs J pendant quelques semaines encore.

.Malheureusement, nous envisageons le mmnenl; où- nous no pour- t

rons plus consentir ce sacrifice;'et c'est pourquoi nous appelons ,

l'attention de toutes nos lectrices sur ce prix provisoire cl exceptionnel, '

maintenu à titre de réclame, et qui permet pourtant de profiler de J nos belles primes.

Enmnération (les primes : (

' nms **" *• -Teté de table « Les Cerises », i m. X O^-iô, dessiné sur J toile ancienne crème. '

J-'riitie "° 2- Napperon ou centre de table « Los Cerises », 0^05 X 0,oG5, < dessiné'sur toile ancienne crème. <

Prime n" 3. rjessus de coussin e Le Nid », peinl en couleurs, pour ( broderie moderne Richelieu, sans barrelles, sur belle toile bise. <

Le jeté et le napperon centre de table ont été composés de telle , façon qu'ils peuvent être brodés soit au passé plat, pour Ses cerises cl. ( leurs feuilles, soif, au point, de. cordonnet avec remplissage au point < de noeud, soit en broderie, anglaise. Les éventails sont festonnés et < découpés à leur base, la ligne intérieure indiquée par un point de i cordonnet. <

Joindre au mandat de l'abonnement la somme de i fr. 50 pour frais J •l'expédition.

Prime n" 4. fjn patron de robe, costume ou manteau (tailles 42, 44 i ou 46) à choisir dans la Mode du Jour ou ses Albums (patrons-express), i (Envoi franco.) '

Prime n" 5. 'jrois mouchoirs blancs mcicerises, qualité fine. !

Poil el emballage en plus : o fr. 60.

Prima n" 0. rjne paire de ciseaux couturière, en aoier nickelé. '

Port et emballage, en plus, 1 fr. 50. '

Joindre ou montant da l'abonnement (12 francs pour ia France et 16 francs pour l'étranger) se montant des frais de \ port, s'il y a lieu.

Bien entendu, l'abonnement ne donne droit qu'à une prime au choix. ■

Hâtez-vous d'en profiter, le prix da l'abonnement sera prochainement porté à 15 trancs.

Adresser commandes el, mandats à l'Administration de la Mode du Jour, 3, rue de Kocroy, Paris (X '). Aucunenvoi contre remboursement.