Description de la société

La Société d'Ethnozootechnie a été créée en 1971 par M. Raymond LAURANS, Ingénieur Général d'Agronomie, qui fut Directeur de la Bergerie Nationale de Rambouillet. Comme pour toutes les ethnosciences, l'adjonction du préfixe "ethno" à une discipline introduit la notion de "populaire". Ainsi l'ethnozootechnie s'intéresse aux connaissances populaires et, par extension, aux connaissances traditionnelles relatives aux animaux domestiques. Elle est par essence pluridisciplinaire, intéressant zootechniciens, ethnologues, vétérinaires, éleveurs, historiens,  linguistes,  érudits locaux  etc... En fonction de leur formation et de leur sensibilité, les uns et les autres privilégieront tel ou tel aspect de la discipline.  Se situant au carrefour des sciences sociales, de celles de la nature et des techniques de l'élevage, la Société d'Ethnozootechnie étudie les relations Homme-Animal-Milieu dans les sociétés anciennes et actuelles, et leurs transformations déterminées par l'évolution de l'élevage. Les thèmes suivants retiennent plus particulièrement l'attention : l'origine des animaux domestiques et l'évolution des races, l'histoire de l'élevage, l'évolution des techniques et leur adaptation aux conditions socio-économiques, la conservation du patrimoine génétique animal. "Patrimoines et savoirs en élevage" -autre qualificatif retenu pour désigner la société d'Ethnozootechnie- résume bien, dans leur globalité, ses thèmes d'intérêt, anciens et actuels.

           

Description du fonds numérisé

La Société d'Ethnozootechnie publie les Actes des journées qu'elle organise depuis 1974 dans la revue Ethnozootechnie. Le tiers environ des colloques avait pour entrée une espèce domestique, les autres, majoritaires, portant plutôt sur des thèmes transversaux. Certains numéros sont franchement historiques, d'autres sont en prise directe avec des problématiques actuelles, ce qui illustre la variété des sujets retenus et l'ouverture de la SEZ. Certains numéros ne sont pas en lien avec un colloque mais rassemblent des articles divers (numéros "Varia") ou ont été écrits par un seul auteur (des "Hors-série"). En fonction de leur disponibilité, des articles "varia" sont également ajoutés de temps à autre aux numéros thématiques. Le plus souvent, chaque revue contient de surcroît une rubrique "Comptes rendus, analyses", qui relate le voyage d'étude annuel de la SEZ, divers colloques et réunions et présente des ouvrages récemment parus. La collection est disponible dans plusieurs bibliothèques universitaires et de grandes Écoles. À signaler que le premier numéro d'importance a eu trait, en 1975, à la sauvegarde des "Races en péril", la Société d'Ethnozootechnie ayant joué un rôle fondateur en France dans ce domaine. Elle a organisé plusieurs journées sur ce thème et continue d'en suivre l'évolution.