Société archéologique du Midi de la France

Voir les documents dans Gallica

Description de la société

Fondée en 1831 à Toulouse et reconnue d’utilité publique en 1850, la Société Archéologique du Midi de la France a pour but d’étudier et de faire connaître les « monuments » du Midi de la France. Elle réunit des historiens, des historiens de l’art, des archéologues, des architectes, des restaurateurs… dont les débats et les travaux, présentés lors de séances bimensuelles, sont publiés dans un volume annuel de Mémoires. Lieu de réflexion et d’expression collégiales, la S.A.M.F. contribue à la sauvegarde du patrimoine, en traitant des problématiques de la conservation, de la restauration, de l’archéologie dans les politiques d’aménagement et plus largement des enjeux patrimoniaux actuels, et en portant le débat sur la place publique.

Description des collections

Depuis sa fondation en 1831, la Société Archéologique du Midi de la France publie régulièrement des volumes de Mémoires. De 1881 à 1974, le Bulletin a fait l’objet d’une publication séparée : depuis 1989, le Bulletin de l’année académique est inclus dans le volume de Mémoires de l’année.

Les Mémoires sont en effet depuis 1987 une publication annuelle. Les volumes, abondamment illustrés, comprennent aujourd’hui environ 300 pages d’articles d’histoire, d’archéologie et d’histoire de l’art consacrés au Midi de la France. Le Bulletin publié en fin de volume rend compte de la vie de la Société : discussions qui suivent les communications, notes d’actualité, informations diverses...

Les volumes du Bulletin des années 1881 à 1969 et les volumes des Mémoires de 1831 à 2009 ont été numérisés par la Bibliothèque Nationale de France et sont progressivement mis en ligne et consultables sur Gallica.