Au XIXe siècle, la géologie devient une science à part et se développe dans ses différents aspects : exploration, observations de terrain, établissement de coupes stratigraphiques, analyses pétrologiques et réalisation des cartes géologiques régionales et nationales.

Les domaines les plus étudiés sont naturellement la géologie générale, les théories de la terre, la paléontologie, la stratigraphie et la minéralogie. Sont également représentées la pétrographie, la géophysique, l’hydrologie, la géologie minière et l’hydrographie.

Archiac, Adolphe Desmier de Saint-Simon (1802-1868)

Géologue et paléontologue, il fut président de la Société géologique de France. Il fut aussi membre de l'Académie des sciences, section minéralogie, et de la Société géologique de Londres (dont il reçut la médaille Wollaston).

Barrois, Charles (1851-1939)

Les travaux de Barrois couvrent une grande partie du champ de la géologie. Géologue et paléontologue de terrain, il fut professeur à l’Université de Lille et membre de l'Académie des sciences.

Beudant, François Sulpice (1787-1850)

Titulaire de la chaire de minéralogie et géologie de la Faculté des sciences de Paris, il a fait des recherches sur les rapports de la composition chimique des minéraux avec la cristallisation, d'après lesquelles il réforma la classification et la nomenclature minéralogiques.

Brongniart, Alexandre (1770-1847)

Ingénieur du corps des mines, puis professeur d'histoire naturelle à l'École centrale des Quatre-Nations , il accède à la chaire de minéralogie au Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Il a étudié la minéralogie, la  géologie et la paléontologie et publié dans ces domaines.

Cuvier, Georges (1769-1832)

Professeur au Muséum d'histoire naturelle et secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences, il a donné de nouvelles bases en géologie en fournissant les moyens de déterminer l'ancienneté des couches terrestres par la nature des fossiles qu'elles renferment. Il s’est opposé aux idées transformistes.

Daubrée, Gabriel Auguste (1814-1896)

Professeur de géologie au Muséum national d'histoire naturelle, membre de l'Académie des sciences pour la section minéralogie, puis professeur de minéralogie et directeur de l'École des mines de Paris, il a travaillé sur la formation de minerais de fer et sur les détails de la géologie du Bas-Rhin.

Elie de Beaumont, Léonce (1798-1874)

Polytechnicien et ingénieur des mines, il a étudié la mise en place de la carte géologique de l’Angleterre puis obtint un poste de professeur au Collège de France, où il enseigna la géologie. Il fut un des principaux auteurs de la carte géologique de la France.

Haüy, René-Just (1743-1822)

Minéralogiste français, fondateur, avec Jean-Baptiste Romé de L'Isle, de la cristallographie géométrique. On lui doit la description de nombreuses espèces minérales.

Lapparent, Albert de (1839-1908)

Ingénieur des mines, il a collaboré activement à la Carte géologique de France et a publié de nombreux traités de géologie. Il a été membre de l'Académie des sciences.