Le premier des Cahiers du Témoignage chrétien paraît à Lyon en novembre 1941, à l’initiative du jésuite Pierre Chaillet, entouré de jésuites amis et d’une poignée de laïques. Avec Le Courrier français du Témoignage chrétien, à partir de mai 1943, plus proche de la forme journal, il s'agit pour le groupe de militants chrétiens qui anime cette revue de mener un combat idéologique et civilisationnel, de dénoncer la propagande officielle et de sensibiliser l'opinion d'un point de vue moral face à la question sous toutes ses formes de la collaboration avec le nazisme.
Les Cahiers fournissent des dossiers documentaires, des études doctrinales. Ils n'abordent pas les questions militaires et ne donnent aucune consigne politique. Toutefois, à l’approche de la Libération,  Témoignage chrétien prend position en faveur de la guerre active contre l'occupant .

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la notice "Témoignage chrétien" rédigée par René Bédarida dans le Dictionnaire historique de la Résistance.