Le Lillois Jacques-Joseph-Marie Decroix (1746-1826), trésorier de France au bureau des finances de Lille puis conseiller-secrétaire du roi en la Chancellerie de Flandre, concrétisa sa passion pour le compositeur Jean-Philippe Rameau (1683-1764) en réunissant pendant une vingtaine d'années toutes les œuvres de l'illustre compositeur. En 1843, après sa mort, ses héritiers, peut-être sur ses préconisations, firent don de cette exceptionnelle collection à la Bibliothèque royale.

L'autre passion de Decroix, pour Voltaire, est sans doute aujourd'hui mieux connue que celle pour Rameau. En effet, elle donna lieu à la publication des œuvres complètes du l'écrivain dans l'édition dite « de Kehl » à laquelle Decroix collabora sous la direction de Beaumarchais et Condorcet. Une importante correspondance avec les éditeurs Nicolas Ruault et Adrien Beuchot est également accessible sur Gallica.

En parallèle au minutieux travail de préparation et de relecture des textes de Voltaire, Decroix avait entrepris de rassembler les œuvres de Rameau, en particulier les pièces inédites, afin, là encore, de préparer une édition par souscription – qui ne vit jamais le jour – à l'instar de l'édition de Kehl.

Voir toute la collection Decroix