Sous ce nom sont rassemblés les espaces compris dans les districts modernes de Grèce centrale, d'Epire et de Thessalie. Ces régions offrent des paysages variés, depuis les plaines de Thessalie ou de Béotie aux montagnes de Phocide et d'Etolie et jusqu'aux rivages de la grande île d'Eubée. Cette diversité géographique se double durant l'Antiquité d'une nette distinction entre le monde des cités (polis) - qui apparaissent à partir du VIIIe siècle av. J.-C. -, principalement au sud, autour du golfe de Corinthe et celui des peuples (éthnos), structures politiques majoritaires au nord et à l'ouest.

Malgré ces profondes différences, toutes ces régions ont abrité des ateliers monétaires. Contrairement aux toutes premières émissions, localisées en Asie Mineure à partir de la fin du VIIe siècle av. J.-C., c'est l'argent et non l'or ou l'électrum qui est principalement monnayé. Le bronze n'est frappé qu'à partir du dernier tiers du Ve siècle av. J.-C., durant la guerre de Péloponnèse. Datées de la deuxième moitié du VIe siècle av. J.-C., les premières productions de Grèce sont localisées dans les cités d'Athènes, d'Egine et de Corinthe (classé dans la section Péloponnèse). Ces ateliers, et en tout premier lieu Athènes, figurent longtemps parmi les principaux pourvoyeurs en numéraires du monde grec.
La cité n'est pourtant pas le cadre politique exclusif de l'émission monétaire. De nombreux monnayages ont été produits sous l'autorité de fédérations de cités (koinon) - par exemple celles d'Eubée, de Béotie, des Thessaliens ou des Etoliens - ou d'un roi, tels les souverains d'Epire. La Phocide présente également le cas très particulier de l'amphictionie de Delphes, un conseil formé de représentants de divers Etats de Grèce centrale en charge de l'administration des sanctuaires d'Apollon de Delphes et de Déméter des Thermopyles, et qui fit battre monnaie en certaines occasions.

Quelques ouvrages permettent d'embrasser l'essentiel des monnayages de Grèce centrale, nous ne citerons que le récent volume d'O.D. Hoover, Handbook of Coins of Northern and Central Greece, Sith to First Centuries, Lancaster/Londres, 2014 ainsi que le catalogue de D.I. Tsangari, Sylloge Nummorum Graecorum, Greece II, The Alpha Bank Collection II : Thessaly to Euboia, Athènes 2011.