La phonétique expérimentale est une branche de la linguistique qui se développe à partir de la seconde moitié du XIXè siècle. Tandis que la linguistique étudie la formation et l'évolution des langues, la phonétique expérimentale cherche à comprendre le fonctionnement du système phonatoire et le rôle des organes qui le composent dans l'émission de sons articulés. Les premiers phonéticiens, tels l’abbé Rousselot, investissent alors les laboratoires scientifiques et dotent leur discipline d’instruments spécifiques. Au sein de l'Université de Paris, l'Institut de phonétique, adossé aux Archives de la parole puis au Musée de la parole et du geste, devient à partir des années 1910-1920 un centre de recherche fondamentale et d'enseignement de premier ordre.

La plupart des appareils et instruments présentés ici sont issus du don fait à la BnF par l'Institut de phonétique, aujourd'hui rattaché à l'Université de Paris 3 - Sorbonne nouvelle, au début des années 2000. Ils témoignent à la fois des travaux effectués en acoustique pour comprendre les phénomènes sonores et des expériences menées par les phonéticiens pour comprendre le fonctionnement du système phonatoire. Ils en montrent également les applications directes dans l'enseignement de la phonologie et de la phoniatrie.