"Le Sport, tant discuté parfois comme tout ce qui s'affirme, prend une place de plus en plus considérable en cette fin de siècle." Phrase inaugurale du premier numéro du journal Le Sport universel illustré en 1895, cette sentence accompagne la multiplication des publications sportives, désormais illustrées dans leur grande majorité. Ce ne sont plus alors seulement les affiches, qui programment et invitent aux événements et meetings sportifs, ou les rédactions qui en rendent compte après coup : les rencontres sportives sont programmées et photographiées. Le photographe Jules Beau conçoit ainsi une œuvre documentaire pléthorique sur les sports entre 1894 et 1913. Quant aux agences de presse, elles en font leur sujet de prédilection et produisent des reportages qui offrent aujourd'hui un panorama complet des pratiques sportives dans la première moitié du XXe siècle.