Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 - Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine

Voir les documents dans Gallica

A propos de la bibliothèque

Créée en 1956, la Bibliothèque Pierre-Monbeig de l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine (IHEAL) est la première bibliothèque de recherche de France spécialisée en sciences humaines et sociales sur les aires culturelles Amérique latine et Caraïbes. Elle est pôle associé de la Bibliothèque nationale de France et elle est membre du Réseau Européen d’Information et de Documentation sur l’Amérique latine (REDIAL). La bibliothèque possède un fonds rare et spécialisé en histoire, politique, économie, sociologie, anthropologie, géographie, culture et arts. Elle propose à ses lecteurs environ 100 000 monographies (dont 40 % sont des unica dans le catalogue SUDOC des universités françaises), 1 500 titres de périodiques (dont 350 vivants), 5 000 cartes, 3 700 thèses (dont 2 500 sur microfiches) et 264 affiches.

Constituées dès l’origine de dons réguliers assurés par des institutions internationales grâce aux relations tissées par l’institut, les collections sont rapidement venues s’enrichir d’importantes donations effectuées par des intellectuels de renom. Parmi les donateurs, citons Roger Bastide, Marcel Bataillon, Fernand Braudel, Roger Caillois, Julio Cortazar, Pierre Monbeig, Alain Rouquié, Alain Touraine… Outre la veille éditoriale assurée par l’équipe de la bibliothèque pour les acquisitions à titre onéreux, d’importantes donations constituent toujours un mode d’accroissement privilégié des collections.

Description du fonds numérisé

Les ouvrages numérisés proposent de nombreux textes permettant d’appréhender les représentations des pays d’Amérique latine et de leurs peuples par les Occidentaux, depuis les premières tentatives de synthèse historique des XVIIème et XVIIIème siècles jusqu’aux récits des explorateurs de la fin du XIXème siècle et du début du siècle suivant. Ont été retenues également des études en matière de géographie des territoires, d’économie, d’histoire,  d’ethnologie et d’anthropologie ainsi que des essais politiques et quelques textes diplomatiques régissant les relations entre les pays, sans oublier les revues scientifiques de référence que le latino-américanisme français a fait naître au début du XXè siècle : Bulletin de l’Amérique latine, Revue de l’Amérique latine.

Les collections disponibles dans Gallica permettent de constituer des corpus variés au gré des intérêts du lecteur tout en apportant des sources précieuses au chercheur : récits de voyages, développement de secteurs économiques et industriels (caoutchouc, café,…), histoire culturelle de plusieurs pays, histoire des politiques agraires et mouvements anti-coloniaux n’en sont que quelques exemples.