Les archives de Louis-Tullius-Joachim Visconti (1791-1853) concernent exclusivement son activité d'architecte de la Bibliothèque tour à tour Royale, Nationale puis Impériale. Pendant les vingt-cinq ans qu'il occupa cette fonction [du 5 octobre 1828 (Visconti succédait à Delannoy) à sa mort, le 29 décembre 1853], Visconti releva les plans des bâtiments existants et conçut nombre de projets de reconstruction de la Bibliothèque, soit sur son site historique de la rue de Richelieu (1829-1833 et 1847-1850), soit sur plusieurs autres terrains de la capitale (1833-1846).

Ce n'est qu'en 1828 que le palais Mazarin proprement dit (c'est-à-dire les hôtels Tubeuf et Duret de Chevry) reçoit la même destination que l'hôtel de Nevers: en 1825, la Bourse libère la galerie Mansart en s'installant au palais Brongniart; en octobre 1833, l'hôtel Tubeuf, libéré par les Finances depuis 1 826, est divisé en logements pour le personnel, puis on y installe le département des Cartes et Plans. On doit à Louis Visconti (1791-1853), architecte de la Bibliothèque de 1828 à 1853, l'installation d'une salle publique de lecture en 1833, du chauffage en 1839-1840 et la construction d'une nouvelle galerie parallèle à la galerie Mansart, longeant la rue Vivienne.