Sous les gothas

Chanson comique écrite par Lucien Boyer, mise en musique par George L. Cobb. Le 30 Janvier 1918, l'armée allemande lance une attaque aérienne sur Paris : quatorze tonnes de bombes sont déversées sur Paris.

"Quand les Gothas viennent sur Paris, j'vais à la cave me mettre à l'abri. Je retrouve là, en pyjama, un tas de gens assis sur des pliants le long du mur, dans un angle obscur. J'vis dernièrement un couple étonnant, deux bons vieux bourgeois. Madame, aux abois, criait à pleine voix :  "Sers moi contre toi, sers toi contre moi, sers moi bien bien bien !"

Sous les gothas - Dranem, 1918

"Dis, mon Adrien, c'est fou c' que j'ai peur ! Tâte plutôt mon cœur, je vais mou-mourir de frayeur... Ah, nom de nom, j'entends l' canon ! C'est pire que d'être au front !"

(Disque NC Pathé saphir 4357)

Une cave de Paris pendant un raid aérien - Agence Rol, 1918

Département des Estampes et de la Photographie.

Paris sous les gothas

Maxime Vuillaume, collection "Patrie", 1918.

Département Littérature et Art.