L'Enfant chantait la Marseillaise

Musique de Lucien Collin (1849-1919), paroles de Gaston Villemer (1840?-1892). La chanson fut écrite à la fin du XVIIIe siècle.

"Dans un village de l'Alsace, parmi les soldats du vainqueur, une blonde fillette passe en murmurant un air vengeur. En l'entendant ainsi chanter notre ancien hymne de guerre : "Tais toi !" lui crie un officier. Mais répondant d'une voix fière l'enfant lui dit : "Je suis française ! Et malgré tous vos soldats vous ne m'empêcherez pas de chanter la Marseillaise ! Allemands, je suis Française !"

L’Enfant chantait la Marseillaise - Jean Noté, 1910/1911

"Dès que reverdit la prairie, regardez partout dans nos champs les trois couleurs de ma patrie fleurir devant vos régiments". L'Allemand dit en pâlissant : "L'Alsace est nôtre de naissance". "Ce n'est pas vrai, répond l'enfant, vous l'avez volé à la France !"

(Disque NC Pathé saphir P 2108)

L'Enfant chantait la Marseillaise - Jean Noté, 1904

Jean Noté est accompagné par un piano (NC Gramophone GC 3-32079) puis par un orchestre (SD 78 25- 11323).

"Il la frappe et l'enfant vermeille pâlit et chancelle soudain. Épongeant le sang de son front elle dit : "À l'autre campagne, les canons français s'en iront vous la chanter en Allemagne".