Le violon brisé

Air composé en 1885 par Victor Herpin (1846-1888) sur des paroles de René de Saint-Prest (18..-1905).

"Sur la route poudreuse et blanche où nos drapeaux ne passent plus, un vieillard va, chaque dimanche, rêver seul aux pays perdus. Parfois de sa lèvre pâlie monte une plainte vers les cieux ; c'est le regret des jours joyeux et c'est l'histoire de sa vie : "Ils ont brisé mon violon parce que j'ai l'âme française et que, sans peur, aux échos du vallon, j'ai fait chanter la Marseillaise !" J'ai voulu savoir cette histoire, il me l'a contée en pleurant..."

Le violon brisé - Jean Noté, 1er août 1911

Le disque fut édité par Pathé et l'Association Phonique des Grands Artistes. L'APGA fut créée par dix artistes, dont Jean Noté, en 1906. Contrairement aux grandes marques qui payaient leurs artistes par cachet, l'Association leur proposait de toucher un pourcentage de la vente de chaque disque. L'APGA fut reprise par Pathé en 1911 et dissoute en 1913.

Le violon brisé - autres versions

"Mais la France vivait en moi ! Je jouais de Rouget de Lisle, l'ardente et sublime chanson. Ils brisèrent mon violon en voyant leur rage inutile."

(7 versions)