La Sidi Brahim

La bataille de Sidi Brahim opposa les troupes françaises à celles d'Abd El Kader du 23 au 26 septembre 1845. Malgré leur grande infériorité numérique (une poignée d'hommes face à 10.000 Algériens), les soldats français refusèrent de se rendre et combattirent jusqu'à charger leurs ennemis à la baïonnette. En 1915, le 7e Bataillon de Chasseurs Alpins renouvelle la bataille face aux Allemands. L'air de La Sidi Brahim fut composé peu après septembre 1845, puis arrangé par Albert-Paul Porot.

"Sidi Brahim a vu nos frères, un contre cent, lutter trois jours. Ils sont tombés silencieux sous le choc comme une muraille. Que leurs fantômes glorieux guident nos pas dans la bataille !"

La Sidi Brahim, les solistes de la Garde Républicaine, année non mentionnée

La Sidi Brahim est interprétée ici par les solistes de la Garde Républicaine, sous la direction de Félicien Forêt.

(Disque NC Ultraphone AP 525)