La Madelon

Quand Madelon..., ou La Madelon, est une chanson commandée par le chanteur Bach en 1913 au parolier Louis Bousquet, mise en musique par Camille Robert. Bach l'interprète en mars 1914 au café-concert L'Eldorado mais cette chanson doit son vrai succès au chansonnier Sioul qui la chante devant ses camarades soldats. Ce titre sera fréquemment chanté par les comiques-troupiers de la Première guerre mondiale. Le chanteur Marcelly est le premier à avoir enregistré cette chanson en 1917.

"Légère comme un papillon, comme son vin son œil pétille, nous l'appelons la Madelon. Nous en rêvons la nuit, nous y pensons le jour. Ce n'est que Madelon mais pour nous c'est l'amour."

La Madelon - Marcel Quintana, 1927

Version inédite enregistrée par le Musée de la Parole et du Geste en 1927. Marcel Quintana, originaire d'Alger, fait partie la troupe du "Chacal Hurlant", du 1er Régiment de Zouaves, alors dirigé par le Colonel Rolland.

(Disque AP-1006)

Partitions

Quelques partitions de La Madelon, en français, en espagnol et en anglais.

Département de la Musique.

Reconstitution de la Madelon - Agence Rol, 1921

Stade Pershing, fête des chasseurs, reconstitution de la Madelon, 14 juillet 1921 (photographie de presse).

Département des Estampes et de la photographie.

Camille Robert - Agence Mondial, 1933

Camille Robert, compositeur de la Madelon, chef d'orchestre de l'Elysée (photographie de presse).

Département des Estampes et de la photographie.