Aguesseau, Henri-François d'. Oeuvres complètes du chancelier d'Aguesseau

Dans cette édition en 16 volumes (1818-1820), les oeuvres complètes du chancelier d'Aguesseau (1688-1751) comprennent notamment des discours d'ouverture d'audiences, des mercuriales (discours solennels rappelant les devoirs des magistrats), des requêtes et des plaidoyers (confrontant les argumentations des deux parties avant de proposer une solution) prononcés en tant que représentant du Parquet, des mémoires sur diverses questions juridiques, les lettres les plus importantes écrites en tant que chancelier, des méditations métaphysiques, un Essai d'une institution au droit public, des instructions sur l'étude du droit et les fonctions d'avocat du roi

Chénon, Émile. Histoire générale du droit français public et privé des origines à 1815

Cet ouvrage publié en deux tomes reprend et approfondit un cours d’histoire professé pendant 40 ans. L'auteur présente 5 périodes  (romaine, canonique, germanique, féodale et coutumière, révolutionnaire)et relie l’histoire du droit public et privé positif à l’histoire générale. Pour chaque période, l’organisation administrative, militaire et religieuse mais aussi la condition des personnes, la famille et la propriété sont ainsi étudiés.

Domat, Jean. Oeuvres complètes de J. Domat

Divisé en 4 tomes et publié entre 1828 et 1830, cet ouvrage réunit l'ensemble des travaux de Jean Domat. Le jurisconculte Joseph Remy ajoute aux très nombreuses lois romaines et jurispudences recensées et ordonnées par l'auteur, les références des textes et décisions des juges actuels.

Domat, Jean. Oeuvres de J. Domat

Cette publication divisée en 9 tomes (1821-1825) réunit une sélection des ouvrages de Domat : le Traité des Lois, les Lois civiles, le Droit public, les Harangues, et le Legum delectus. Ces écrits sont enrichis d’une présentation biographique et d’une table de concordance avec la législation de l’époque.

Duguit, Léon. Les transformations générales du droit privé depuis le Code Napoléon

Dans ce texte de six conférences de théorie générale du droit privé, données à Buenos Aires en septembre 1911, l’auteur présente les concepts de liberté, d’autonomie de la volonté, d’acte juridique, de contrat, de  responsabilité, et de propriété, en se référant  aux codes civils français et argentin. Il développe l’idée « d’une substitution constante et progressive d’un système juridique d’ordre réaliste et socialiste à un système d’ordre métaphysique et individualiste », et le remplacement de la notion de droit subjectif par celles de fonction, de solidarité et d’interdépendance sociales.

Girard, Paul, Frédéric. Manuel élémentaire de droit romain

La quatrième édition de ce manuel primé, revue et augmentée, est issue de l’enseignement de Droit romain que l’auteur a donné pendant plus de quinze ans. Elle est précédée d’une bibliographie générale qui enrichit les très nombreuses notes de bas de page. L’étude porte sur les personnes, le patrimoine, les obligations et les procédures civiles.

Laboulaye, Édouard. Histoire du droit de propriété foncière en Occident

Mémoire couronné par l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1838, l'ouvrage d'Edouard-René Lefebvre de Laboulaye est divisé en trois parties distinctes traitant du droit de la propriété pendant trois époques différentes : l'époque romaine, l'époque barbare et l'époque féodale. Pour chacune de ses périodes, le droit de la proprieté est envisagé sous trois aspects juridiques différents : le droit public, le droit civil et enfin le droit de la famille.

Laferrière, Firmin. Histoire du droit français

L’auteur étudie dans le premier volume quatre sources principales du droit civil français : le droit romain, le droit coutumier, le droit canonique et les ordonnances royales. Le second volume porte sur la législation civile de la Révolution, du Directoire et du Consulat, notamment en matière de droit des personnes, de droit de la famille, et de droit des biens.

Lerminier, Eugène. Philosophie du droit. 3ème éd.

La Philosophie du droit fut publiée à Paris en 1831 chez Paulin en deux volumes. L’ouvrage connut deux autres éditions du vivant d'Eugène Lerminier : en 1835 (deux volumes, chez Charpentier) et en 1853 (un volume, chez Guillaumin). La troisième est revue, corrigée et augmentée de plusieurs chapîtres. L'ouvrage est divisé en 5 livres : l'homme, la société, l'histoire, les philosophes et la législation. Une dernière partie porte sur Saint-Simon ; sur Les Etrusques de K. Otfried Müller ; et enfin une analyse critique de l'Histoire romaine de M. Nieburh.

Loisel, Antoine. Institutes coutumières

La première édition des Institutes coutumières, œuvre majeure d’Antoine Loisel, est parue en 1607. L’ouvrage, qui a connu de nombreuses rééditions, est un recueil de 908 maximes inspirées du droit commun coutumier, venant contrebalancer la prépondérance du droit romain. Elles ont joué un rôle fondateur dans l'évolution du droit français. La réédition des Institutes coutumières revue, annotée et augmentée par Eusèbe de Laurière parue en 1846 fait autorité.

Ortolan, Joseph-Louis-Elzéar. Histoire générale du droit politique et constitutionnel des peuples de l'Europe…

L'Histoire générale du droit politique et constitutionnel des peuples de l'Europe avec le tableau de leur organisation actuelle (453 p.  Paris : Fanjat libraire-éditeur, 1831) est le résultat d'un cours d'histoire de législations comparées des pays d'Europe donnée à l'Université de la Sorbonne par Joseph-Louis-Elzéar (1802-1873).

Pothier, Robert, Joseph. Oeuvres complètes de Pothier

Divisée en 26 tomes, cette collection publiée entre 1821 et 1824, réunit l’ensemble des ouvrages de Pothier. Un volume entier est consacré à la Table des matières. Ces nombreux écrits et traités forment un « corps presque complet de Droit civil » dont de très nombreuses doctrines ont été consacrées par le législateur dans la rédaction du Code civil.

Pothier, Robert, Joseph. Oeuvres de Pothier

Cette édition des œuvres de Pothier comprend 18 tomes publiés entre 1821 et 1824. Ces nombreux écrits et traités forment un « corps presque complet de Droit civil » dont de très nombreuses doctrines ont été consacrées par le législateur dans la rédaction du Code civil.

Viollet, Paul. Droit public. Histoire des institutions politiques et administratives de la France

L’Histoire des institutions politiques et administratives de la France de Paul Viollet se divise en 3 volumes publiés entre 1890 et 1903. Les volumes sont organisés par ordre chronologique assortis d’un index alphabétique : de la période gauloise à la période franque (tome 1), de la « période française » au Moyen-Age (tomes 2 et 3).