Comité central du groupe public ferroviaire – Fonds cheminot

Voir les documents dans Gallica

Description de la bibliothèque

Héritier de l’ancien Comité central d’entreprise de la SNCF, le Comité central du groupe public ferroviaire (CCGPF) a été créé le 25 janvier 2016 suite à la réforme du système ferroviaire, entrée en vigueur le 1er juillet 2015. Il gère les activités sociales et culturelles à caractère national destinées aux cheminots du nouveau Groupe public ferroviaire composé de trois Epic: l’Epic « de tête », SNCF Réseau et SNCF Mobilités.

Le Fonds cheminot dépend du Service du livre et des bibliothèques du CCGPF. Cette bibliothèque spécialisée sur le chemin de fer et l’histoire sociale de la corporation est accessible au public depuis 2003. Elle possède en plus des 5000 ouvrages répertoriés, une collection de revues, des documents audiovisuels et des ressources iconographiques (cartes postales, affiches, photographies, gravures).

Issu en partie des anciennes bibliothèques administrées par les services sociaux de la SNCF, le fonds documentaire s’enrichit régulièrement et couvre une vaste période, des origines du chemin de fer à nos jours. Il se singularise par sa double orientation. Il est à la fois bibliothèque de comité d’entreprise, offrant un large choix de livres qu’il est possible de consulter voire d’emprunter par un système de prêt par correspondance, et bibliothèque d’étude comprenant des documents plus rares sur l’histoire du chemin de fer et des cheminots. Cette spécificité est mise en avant dans notre choix d’ouvrages, brochures, règlements et manuels numérisés.

Description du fonds numérisé

Les documents portent essentiellement sur l’exercice des métiers (mécanicien, chauffeur, aiguilleur…), la formation professionnelle (apprentissage, enseignement technique), l’organisation du travail (instructions, règlements, manuels) et la protection du personnel (services médicaux, aide à la famille, institutions de secours). Quelques documents présentent les ressources touristiques des réseaux, d’autres concernent plus spécifiquement l’exploitation des chemins de fer dans les années 1840 à 1880 et insistent sur l’importance de la sécurité. On trouvera également des travaux de synthèse réalisés par l’ancien Comité central d’entreprise de la SNCF dans les années 1990 (métiers du  rail et activités culturelles).

Ainsi, l’étudiant ou le chercheur en lettres, sciences humaines, ou sciences sociales et en définitive toute personne intéressée par le milieu ferroviaire peut accéder à ces sources de première main datant de la Révolution industrielle aux années 2000. Ce corpus numérisé est tout à fait représentatif des évolutions qu’a connues le secteur ferroviaire. Il porte les fondements de ce qui constitue aujourd’hui l’identité de la corporation cheminote.