Le département des Cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France a été créé en 1828 sous la direction de Edme François Jomard (1777-1862) ancien ingénieur géographe ayant participé à la campagne d’Egypte de Bonaparte. En France, cette création est contemporaine du développement des sciences géographiques et de la connaissance de la Terre.
Les collections ont été constituées au départ par les cartes de la Bibliothèque du Roi et par les saisies révolutionnaires, comme celles provenant de l’ancienne abbaye Saint-Victor à Paris. L’accroissement des collections fut alimenté par le Dépôt légal des cartes et par une politique d’acquisitions conduite par les directeurs successifs. Au XXe siècle, sont entrés deux fonds importants : les archives anciennes du Dépôt des cartes de la Marine, comprenant plus de 15 000 documents, et la collection du géographe parisien Jean Baptiste Bourguignon d’Anville comptant 10 500 documents, provenant du ministère des Affaires étrangères.

Cartes générales

La première division du portefeuille 178 du Dépôt de la Marine est consacrée aux cartes générales du Japon. Elle est composée de huit documents du XVIIe siècle et huit du XVIIIe siècle. Des trois documents manuscrits contenus dans cette division, le premier est une carte extraite d’un atlas nautique français du XVIIe siècle. Elle est la seule carte à être orientée à l’ouest quand les autres suivent la conventionnelle orientation au nord.

Cartes particulières

La seconde division du portefeuille 178 du Dépôt de la Marine est consacrée aux cartes particulières du Japon.  Les dix documents (quatre manuscrits et six imprimés) permettent de suivre les lentes découvertes au cours des XVIIe et XVIIIe siècles faites par les Hollandais, les Anglais et les Français. Quatre documents couvrent le sud du Japon avec la région de Nagasaki, un document la partie centrale du Japon (Nagasaki-Tokyo) et cinq documents le nord du Japon, au-delà du 35° degré de latitude nord.

Ports et villes

La troisième division du portefeuille 178 du Dépôt de la Marine est consacrée aux ports et aux villes du Japon.  Six des dix documents contenus dans cette division concernent le port ou la ville de Nagasaki,  point d’accès des européens au Japon. Les quatre documents restant sont des plans de villes ou château : Ozaca (Ōsaka), Meaco (Kyōto), château d’Anzuquiama (Azuchi), et Jedo (Tōkyō). Ces quatre plans plus un autre de Nagasaki ont été publiés en 1736 à Paris pour illustrer l’Histoire et description générale du Japon de l’historien jésuite Charlevoix (1682-1761) et ont été gravés par Guillaume Dheulland.

Îles de Jesso, de la Compagnie et des États

La quatrième division du portefeuille 178 du Dépôt de la Marine est consacrée aux cartes des îles de Jesso (appelé aussi Eso et aujourd’hui Hokkaidō), ainsi qu’aux îles de la Compagnie et des États correspondant aux îles Ouroup et Itouroup (Kouriles). Cette division est composée de cinq documents en 23 feuilles réparties en 21 profils de côtes et 2 cartes.