Bibliothèques de l'Université de Poitiers

Voir les documents dans Gallica

Description du SCD de l'université

Le SCD de l'Université de Poitiers est composé de six sections. Pôle d’excellence pour la documentation sur le Moyen Âge, il abrite le CADIST pour le Moyen Âge central, en association avec la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne.

Créé en 1975 pour rassembler tous les documents de l'Université de Poitiers antérieurs à 1820, le Fonds ancien conserve 7 incunables, 2 000 ouvrages du XVIe siècle, 35 000 ouvrages du XVIIe au XIXe siècle. Ces collections proviennent d'acquisitions de l'Université, de saisies faites suite à la séparation de l’Église et de l’État (Grand séminaire de Poitiers, Évêché de Luçon), de dons d'enseignants-chercheurs, tels qu'Auguste Dubois, professeur d'histoire des doctrines économiques et d'économie politique, ou de dépôts (Cour d'appel de Poitiers). Il s'agit pour l'essentiel d'imprimés, auxquels il faut ajouter quelques manuscrits, herbiers et fonds d'archives (parmi lesquels se trouvent celui de la branche cadette de la famille d'Argenson, XIIIe-XXe siècles). Les collections du Fonds ancien sont particulièrement riches en théologie, sciences, médecine, économie et politique.

Description de la bibliothèque virtuelle

Depuis 2006, le Service commun de la documentation de l'Université de Poitiers numérise des documents pour des partenaires (Bibliothèques virtuelles humanistes, Coutumiers du Centre-Ouest), mais aussi des collections qu'il met en ligne dans le cadre de ses propres projets : dans la Bibliothèque virtuelle sur les premiers socialismes, il met à disposition des lecteurs des documents du XIXe siècle pour la plupart extraits du fonds légué à l’Université de Poitiers par Auguste Dubois. Il s'agit de textes produits par les fouriéristes, Cabet et les communistes icariens, Pierre Leroux (et bientôt également par les saint-simoniens, ou encore Pierre-Joseph Proudhon). Les titres numérisés sont accompagnés d'introductions et de bibliographies qui permettent de les comprendre et de découvrir le contexte dans lequel ils ont été écrits. En avril 2014, la bibliothèque virtuelle donne accès à 172 documents. Très régulièrement, de nouveaux textes et commentaires sont mis en ligne.

Le Service commun de la documentation de l'Université de Poitiers numérise également le fonds Girault, une collection cohérente d’ouvrages de droit colonial des XIXe et XXe siècles. Dans le cadre d'un partenariat avec le Centre du livre et de la lecture Poitou-Charentes et la Bibliothèque nationale de France, il a sélectionné des monographies sur l'histoire régionale du Poitou.