Bibliothèque patrimoniale numérique Arts et Métiers

Voir les documents dans Gallica

Description de la bibliothèque

Grand établissement technologique et membre fondateur de l’Alliance Industrie du futur, Arts et Métiers comprend 8 campus et Instituts répartis sur le territoire français. Il a pour missions principales la formation d’ingénieurs et cadres de l’industrie et des services, la formation à la recherche, la formation tout au long de la vie ainsi que l’assistance et l’expertise au monde socioéconomique. Arts et Métiers contribue à l'innovation industrielle française et européenne.
 
Les différents sites disposent d'une bibliothèque ayant une triple mission : mettre à la disposition des étudiants des ressources documentaires pédagogiques, créer des espaces de vie adaptés favorisant leur réussite et valoriser l’information scientifique et technique et la production scientifique (archive ouverte institutionnelle).
La direction de la Documentation et de la Prospective fédère ces bibliothèques.
 
Ces bibliothèques garantissent aussi la conservation de fonds anciens réunissant des ouvrages et des revues spécialisés dans les domaines enseignés entre 1780 et 1945 : mathématiques, physique, mécanique, chimie, matériaux, dessin, procédés de fabrication, sciences sociales, histoire, géographie, littérature, …
Elles pilotent les projets de numérisation et de diffusion du patrimoine écrit de l’établissement.
 
Sont mis à la disposition de tous un portail documentaire, l’archive ouverte institutionnelle et la bibliothèque patrimoniale numérique.
 

Description du fonds numérisé

L'établissement rend public dans sa bibliothèque patrimoniale numérique une partie remarquable de son fonds patrimonial écrit et s'inscrit en complémentarité avec d'autres établissements scientifiques, techniques et culturels français. Il  propose un accès large à la connaissance en histoire des techniques et en génie industriel.

Depuis 2009, plus de 100 000 pages, libres de droit sont d’ores et déjà mises à la disposition des chercheurs et du grand public, avec le soutien de la Fondation Arts et Métiers.
 
Le « Bulletin technologique de la société des anciens élèves des Ecoles Nationales d'Arts et Métiers » et  la «Publication industrielle des machines-outils d'Armengaud » font partie des plus grands périodiques techniques français de la fin du XIXe siècle et jouèrent un rôle scientifique de premier plan. Ils sont le reflet de la recherche au service d’une France qui s’industrialise à l’image du discours tenu par le Duc de La Rochefoucault Liancourt, fondateur des Ecoles d’Arts et Métiers, aux élèves de Châlons en 1828 «  La carrière de l’industrie est le champ de bataille où vont désormais combattre les nations, trop longtemps déchirées par de sanglants combats ; … et il n’est pas de carrière où la nation française ne puisse et ne doive se montrer au premier rang».
 
Ces corpus sont complétés par les cours et les dessins dispensés dans les Ecoles d'Arts et Métiers et par un corpus de livres et de photographies anciennes.