Bibliothèque francophone multimédia de Limoges

Voir les documents dans Gallica

Description de la bibliothèque

La Bfm est une structure à vocation culturelle, conçue comme un outil de recherche, de démocratisation de l’accès à la connaissance, de partage de la culture au bénéfice de l’ensemble de la population. Elle dispose d’un équipement central construit par l'architecte Pierre Riboulet (1998) qui fait référence au plan national et international. Fonctionnant en réseau, les cinq bibliothèques municipales de quartiers sont rattachées au site du centre ville. La Bfm assure au quotidien une activité documentaire, en veillant à proposer une offre diversifiée allant des livres et revues aux nouvelles technologies de l’information. Se voulant un véritable espace de vie culturelle, elle met en place, tout au long de l’année, une programmation culturelle riche et variée. Les trois ateliers multimédia déployés dans son réseau, le pôle francophone et l’artothèque sont des offres qui participent de sa vocation culturelle. Elle est pôle associé à la Bibliothèque nationale de France, dans les domaines du théâtre et de la poésie francophones, du patrimoine régional ainsi qu’au titre du dépôt légal imprimeur en région. La Bfm reste une des bibliothèques les plus fréquentées de France, avec 21 % de la population limougeaude inscrite à la Bfm.

Description du fonds numérisé

Bibliothèque municipale classée, la Bfm conserve un important fonds patrimonial issu des confiscations révolutionnaires, de la bibliothèque du Séminaire et du fonds régional. Elle pilote et alimente par ses numérisations Biblim le portail des bibliothèques du Limousin qui est moissonné par Gallica et Occitanica.

En 2013, la Bfm a pu bénéficier de l'ouverture par la Bnf de son marché de numérisation : plus d'une centaine de titres de revues régionales savantes et anciennes (91000 vues) lui appartenant ont ainsi pu être mises en ligne dans Gallica.  La collection numérisée est très riche et comprend des thématiques variées : sociétés savantes (Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin...), valorisation de la langue occitane (Lou Galetou, Lemouzi...), littérature et arts (Arts et lettres en Limousin, La Brise...), agriculture et technique (L'Eleveur limousin, Bulletin apicole...) et enfin revues généralistes comme La Vie limousine.