Bibliothèque de l'Académie nationale de médecine

Voir les documents dans Gallica

Description de l'établissement et de la bibliothèque

L’Ordonnance du 20 décembre 1820 qui institue l’Académie royale de médecine « pour répondre aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique » (épidémies, épizooties, médecine légale, vaccine, remèdes nouveaux et secrets, eaux minérales), prend soin de la doter, en parallèle, d’un rôle historique et de conservation des archives des compagnies d’Ancien Régime qui l’ont précédée (Société royale de médecine, Académie royale de chirurgie).

Sans modifier fondamentalement ses missions, l’article 110 de la Loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche fait de l’Académie nationale de médecine une personne morale de droit public à statut particulier, placée sous la protection du Président de la République.

La Bibliothèque de l’Académie, qui accueille les membres de l’Académie ainsi que des chercheurs extérieurs, a la responsabilité des collections imprimées, des fonds d’archives et des manuscrits, des œuvres d’art (tableaux, sculptures, médaillons, collections numismatiques), des objets et instruments, des estampes, dessins et photographies.

Ainsi, la Bibliothèque conserve les archives de l’Académie de médecine depuis sa création en 1820, ainsi que les archives d’un certain nombre d’institutions médicales, du XVIIIe siècle à nos jours : Académie royale de chirurgie, Société royale de médecine, Société de l’École de médecine de Paris, Comité de Vaccine, etc. Elle conserve les archives personnelles de médecins, le plus souvent membres de l’Académie. Elle dispose aussi d’un fonds important de manuscrits.
La Bibliothèque dispose d’une très importante collection d’images, principalement des portraits.

Enfin, la collection d’imprimés, fondée notamment sur l’acquisition de la bibliothèque personnelle de Charles Daremberg, constitue l’une des plus belles collections d’ouvrages de médecine au monde.

Description des fonds numérisés

Engagée dans différents projets de numérisation – avec des partenaires comme Météo France, la Bibliothèque interuniversitaire de Santé ou encore la société YABé –, la Bibliothèque de l’Académie nationale de médecine développe depuis 2012, grâce à la Bibliothèque nationale de France,  un programme de numérisation de périodiques médicaux français des XIXe et XXe siècles.

Le choix des titres s’est porté en premier lieu sur les périodiques émanant de l’institution elle-même, c’est-à-dire produits par l’Académie de médecine au cours de son histoire. On citera ainsi les Mémoires de l’Académie de médecine et les Rapports sur les vaccinations, mais surtout le Bulletin de l’Académie de médecine, dont la numérisation s’étend jusqu’à l’an 2000 inclus.

Le second volet du programme comprend des titres de périodiques médicaux spécialisés, relatifs à la vaccination antivariolique, à la gynécologie et à l’obstétrique, à l’anatomie, à la physiologie, à la chirurgie, à la dermatologie-syphiligraphie, etc.