Association des Toulousains de Toulouse

Voir les documents dans Gallica

Description de la bibliothèque

L’association des Toulousains de Toulouse

Créée le 9 décembre 1904 dans le cadre de la loi du 1er juillet 1901, cette association a été reconnue d’utilité publique par décret du 10 juin 1927, et compte actuellement près de 1500 adhérents. Elle souhaite se définir comme un conservatoire de l’âme, de l’esprit et du passé de Toulouse et de sa région et a pour objectif la protection et la promotion de ce patrimoine. L’association publie une revue mensuelle L’AUTA, gère le musée du Vieux-Toulouse, développe un important fond d’archives d’histoire locale et une bibliothèque d’ouvrages de régionalisme, souvent consultés par les chercheurs. Elle attribue tous les ans des prix pour des travaux scientifiques concernant Toulouse et sa région et une médaille récompensant une restauration de qualité. Elle organise, pour ses adhérents, au moins une fois par mois, des visites commentées de monuments (châteaux, églises etc..) ou d’expositions et une fois par an une sortie d’une journée dans la région Midi-Pyrénées ou au-delà. Elle programme tous les mois, sauf en été, des conférences à l’hôtel Dumay.

Description des collections

L’Auta, mis en ligne des origines à 2008

Créé en 1906 à l’initiative de la société des Toulousains de Toulouse fondée en 1904, ce bulletin de liaison nommé L’Auta (le vent d’Autan) se proposait de publier le programme et les buts de l’association et des articles concernant la protection et la restauration du patrimoine architectural, le respect des traditions toulousaines et la sauvegarde de la langue d’Oc…

Depuis plus de 108 ans, sa parution, bien que parfois irrégulière, n’a jamais été interrompue. Paul Mesplé, rédacteur en chef (1927-1982) a mis l’accent sur le patrimoine local, sa meilleure connaissance et sa protection. La revue s’est ensuite enrichie d’illustrations noir et blanc puis en couleur à partir de 1999, abandonnant progressivement à d’autres associations la défense de la langue occitane qui était au début « sa marque de fabrique ». Elle est toujours dédiée à : « Histoire, Arts et Lettres en Midi-Toulousain » et conserve sa devise historique : Que bufo un cop cada mes (qui souffle une fois par mois). Ses articles mettent en exergue outre la défense du patrimoine, les recherches sur l’histoire locale, les biographies de personnages célèbres, le patrimoine immatériel et des monographies d’artistes importants ou mineurs nés ou ayant œuvré à Toulouse.

L’Auta est une source rare et appréciée par tous les amateurs et chercheurs d’histoire toulousaine. Tous les sommaires (de 1906 à 2014) peuvent être consultés sur le site des Toulousains de Toulouse (http://toulousainsdetoulouse.fr). Chaque numéro (44 pages, environ 90 000 signes) est actuellement tiré à 1800 exemplaires adressés par la Poste à nos 1500 abonnés.