Entretien avec Frédéric Leibovitz

Frédéric Leibovitz est né à Paris le 8 avril 1947. Son père, un des premiers disc-jockeys français (on parle alors d’opérateur disque), lui permet d’obtenir un stage aux Éditions musicales Chappell en 1963. Après cette brève expérience, il occupe différents postes, tels que coursier et assistant du service copyright aux Editions Caravelle. En 1966 il intègre l’équipe des Éditions Vogue en qualité d’assistant à la direction artistique auprès de Christian Fechner.
Après son service militaire il devient en 1967, responsable de Jenner-Music, le département éditorial des disques Philips. Durant cette période, il travaille notamment avec les Aphrodite’s Child pour l’enregistrement de Rain And Tears.
En 1970, il fonde, avec Boris Bergman, sa première société : les Éditions Musicales Rhinocéros et en 1972, il crée les Éditions Frédéric Leibovitz dont l’activité sera marquée notamment par les succès du groupe Il Etait Une Fois (J’ai Encore Rêvé d’Elle) ainsi que par des chansons de Michel Delpech et Guy Skornik.
En 1975, il s’associe à Jean-Michel Gallois-Montbrun pour fonder le label folk Cézame qui produit Marcel Dadi, Connexion (avec Jean-Jacques Milteau), Pierre Bensusan ou encore le groupe Gentiane. De cette collaboration naît également en 1976 le label Cobra, orienté vers le rock et les musiques progressives, avec la production d’artistes tels qu’Urban Sax, Heldon (Richard Pinhas) et les premiers groupes punk français Metal Urbain et Asphalt Jungle.
En 1980, après avoir connu quelques revers financiers, Cézame réoriente son activité pour toucher un plus large public et produit la chanteuse brésilienne Nazaré Pereira, Bill Deraime et F.R David, dont le 45t Words, don’t come easy sera vendu à 6 millions d’exemplaires. C’est également au début des années 1980 qu’il s’associe avec RCA-France et crée une première collection de disques pour l’illustration musicale, RCA média.
Il reprend son indépendance en 1985 et fonde, avec son associé Jean-Michel Gallois-Montbrun, le label Koka Media, toujours dédié à l’illustration musicale.

Entretien avec Frédéric Leibovitz , réalisé par Jean-Rodolphe Zanzotto (BnF), Pierre Bonneau  (BnF) et enregistré par Luc Verrier (Ingénieur du son, BnF), le 12 février 2016, à son bureau.
Portrait de Frédéric Leibovitz (© BnF - Jean-Rodolphe Zanzotto. Photographie libre de droits).

1. Parcours avant le stage aux Éditions Chappell en 1963 .- 2. Les éditions Chappell, les éditions musicales Caravelle, Vogue, le service militaire, Jenner-Music .- 3. Les éditions musicales Rhinocéros, les éditions Frédéric Leibovitz .- 4. Le label Cézame .- 5. Le label Cobra .- 6. L'année 1979 et Argile .- 7. Studios d’enregistrement, distribution, visuel, pressage .- 8. Partenariat avec RCA .- 9. Koka media, illustration musicale et projets.

La description complète de cet enregistrement est consultable sur le Catalogue général et sur le catalogue BnF-Archives et manuscrits.

Entretien avec Frédéric Leibovitz

1. Parcours avant le stage aux Éditions Chappell en 1963 .- 2. Les éditions Chappell, les éditions musicales Caravelle, Vogue, le service militaire, Jenner-Music .- 3. Les éditions musicales Rhinocéros, les éditions Frédéric Leibovitz .- 4. Le label Cézame .- 5. Le label Cobra .- 6. L'année 1979 et Argile .- 7. Studios d’enregistrement, distribution, visuel, pressage .- 8. Partenariat avec RCA .- 9. Koka media, illustration musicale et projets.