Publié par Isabelle Copin le 27 février 2017 dans Collections

Le procès d’Édouard Brierre, accusé d’avoir assassiné ses cinq enfants, s’ouvre le 16 décembre 1901 à la cour d’assises de Chartres. Des « présomptions graves » pèsent sur l’accusé, mais il a toujours protesté de son innocence...

Lire la suite

Publié par Julie Tchernookov le 6 mars 2017 dans Collections

Coup de tonnerre dans l’affaire Brierre le 1er février 1902 : le condamné bénéficie d’une grâce présidentielle de la part d’Emile Loubet (Le Figaro). Sa peine de mort est commuée en peine à perpétuité au bagne, sur l’île Royale au large de la Guyane. Au bagne où il vivra sept ans, Brierre est un infirmier consciencieux et un prisonnier modèle : il mange à sa faim et n’est pas mélangé avec les individus trop dangereux.

Lire la suite

Publié par Julie Tchernookov le 20 mars 2017 dans Collections

Ultime rebondissement dans l’Affaire Brierre le 22 juillet 1910, quatre mois après la mort du condamné au bagne en Guyane, « un vagabond exerçant le métier de chiffonnier[1] » reconnaît les faits et s’accuse du quintruple meutre (Le Petit Parisien).

Lire la suite

Publié par Isabelle Copin le 21 février 2017 dans Collections

Le 22 avril 1901, cinq enfants sont sauvagement assassinés dans leur lit à Corancez, un village proche de Chartres. C’est le début d’une longue affaire criminelle qui aura un fort retentissement dans la presse tant à cause de l’atrocité du crime que des incertitudes qui marqueront l’instruction et le procès. L’affaire se prolongera jusqu’en 1910 ; nous vous en rendrons compte dans une série en quatre épisodes.

Lire la suite