Publié par Sophie Robert le 23 juin 2017 dans Collections

Le 24 juin 1917, le drame surréaliste Les Mamelles de Tirésias de Guillaume Apollinaire est joué pour la première fois au théâtre Renée Maubel, rue de l’Orient (aujourd’hui rue de l’Armée d’Orient dans le XVIIIème arrondissement). Organisé par Pierre Albert-Birot, le directeur de la revue SIC (SONS, IDEES, COULEURS, FORMES), les décors et costumes sont de Serge Férat et la musique de Germaine Albert-Birot. Louise-Marion, Marcel Herrant, Edmond Vallée sont les principaux acteurs, le chœur est dirigé par Max Jacob.

Lire la suite

Publié par Caroline Poulain le 22 juin 2017 dans Partenaires

Depuis 2013, la bibliothèque municipale de Dijon a enrichi sa collection gourmande de nombreux livres de cuisine et de menus datant de la Grande Guerre ou ayant un lien avec elle. Ils sont désormais numérisés et disponibles dans Gallica. Le blog vous propose donc pour ce troisième article de vous plonger dans deux ensembles particulièrement représentatifs de la première guerre du fait de leur important volume.

Lire la suite

Publié par Claude Venault le 20 juin 2017 dans Collections

C’est l’été ! Les motifs reviennent cette année encore à l’assaut des t-shirts et autres sacs, toujours plus colorés et originaux. Ne soyez pas en reste, grâce à Gallica vous pourrez non seulement avoir des t-shirts à la mode mais aussi parler des motifs que vous portez !

Lire la suite

Publié par Marie Boissière le 16 juin 2017 dans Collections

Nicolas Camille Flammarion (1842-1925) est l’un des grands noms de la vulgarisation des sciences au XIXe siècle, auteur d’un très grand nombre d’ouvrages. Passionné d’astronomie, il a contribué à populariser cette discipline, devenant à la fin du siècle l’astronome le plus célèbre de la planète !

Lire la suite

Publié par Roger Musnik le 15 juin 2017 dans Collections

Même s'il est un peu oublié aujourd'hui, Louis Noir fut un des représentants les plus typiques, et les plus vendus, des feuilletonistes d'aventures exotiques à la fin du XIXe siècle. Sa lecture permet de mieux comprendre l'état d'esprit des Français de l'époque.

Lire la suite

Pages