Héros de la littérature pour la jeunesse, épisode 6 : raconte ta vie ! ou seuls au monde

0
Publié par Virginie Meyer le 31 juillet 2016 dans Collections

Retrouvons ici tous les « Petit Nicolas » du monde ! Ces jeunes héros qui nous font part de la grandeur et de la misère de leur vie au quotidien, en compagnie de leur famille et de leur ribambelle de copains. A l’opposé : exclus, parias, réprouvés… La vie n’a pas été tendre avec eux, et leurs amis se comptent sur les doigts de la main. Pourtant ils réussissent (presque toujours) à triompher de l’adversité.

La BnF s'associe à Partir en livre, la grande fête du livre pour la jeunesse du 20 au 31 juillet 2016, en jouant au jeu des 12 familles. A cette occasion, Gallica vous propose de (re)découvrir les héros de la littérature pour la jeunesse, dans les pages numérisées par la BnF et ses partenaires.

Si le phénomène des séries n’était pas aussi marqué qu’aujourd’hui, certains personnages récurrents sont tout de même nés au XIXe siècle et sont des lointains ancêtres des Ariol, Titeuf ou Max et Lili, ces héros du quotidien qui accompagnent les enfants d’aujourd’hui.

La journée de Mademoiselle Lili, publiée en 1862, inaugure la « Bibliothèque de Mademoiselle Lili et de son cousin Lucien », une collection d’albums pour les tout-petits qui comprend plus de 200 titres et se caractérise par la douceur et la tendresse de la représentation. Il est encore rare, à cette époque, de concevoir des livres pour les enfants entre 3 et 6 ans qui ne savent pas encore lire. Prenant pour modèle sa propre fille Edma, c’est avec un regard paternel empreint de tendresse et de délicatesse que le peintre d’origine danoise Lorenz Froelich (1820-1908) croque le monde enfantin. Des personnages récurrents, jeunes enfants ravissants et malicieux, font partager au lecteur leurs apprentissages et de petits récits de la vie quotidienne.

Certains de ces albums nous donnent l’occasion d’apercevoir les chatoyants cartonnages de l’éditeur Pierre-Jules Hetzel (qui signe ces albums sous son nom de plume P.-J. Stahl) vendus notamment au moment des étrennes : Mademoiselle Lili à Paris, L’arithmétique de Mademoiselle Lili ou La poupée de Mademoiselle Lili.

kate_greenaway_blog.jpg
Under the Window : Pictures and Rhymes for Children, Kate Greenaway, 1879.

L’univers quotidien des enfants est peuplé de jeux et de jouets : ceux-ci sont donc très présents dans cette littérature, sous forme d’imagier sur tissu, de ritournelle, d’abécédaire, de « récréations amusantes et instructives » ou de récit de jouets qui s'animent dans un magasin. Gardons à l’esprit que ces livres sont, à l’époque, l’apanage des familles aisées, et reflètent donc leur vie quotidienne insouciante, comme dans l’univers serein et rassurant de Kate Greenaway.

poil_carotte_blog.jpg
Poil de Carotte, Jules Renard, ill. Félix Vallotton, 1902.

Dans le même temps, la littérature pour la jeunesse propose également de nombreux personnages malheureux, qui doivent faire face à l'adversité et parfois à la cruauté des adultes : David Copperfield, Poil de Carotte, La petite fille aux allumettes, le vilain petit canard, le petit Poucet

remi_blog.jpg
Sans famille, Hector Malot, ill. Emile Bayard, 1883.

Le jeune Rémi est vendu par son père adoptif au musicien ambulant Vitalis : l’enfant parcourt les routes de France avec cet homme bienveillant, ses chiens et son singe, à la recherche de ses origines. Histoire sentimentale et tragique, roman initiatique centré sur la figure de l'orphelin et la perte récurrente du père comme des compagnons, Sans famille frappe par sa dureté et par le réalisme des descriptions sociales. Confronté à de multiples épreuves, Rémi finit par retrouver sa véritable famille.

Ce roman d’Hector Malot (1830-1907), publié pour la première fois en 1878, a rencontré un grand succès et a été constamment réédité pendant plus d'un siècle. Il porte une dédicace à sa fille : « À Lucie Malot. Pendant que j’ai écrit ce livre, j’ai constamment pensé à toi, mon enfant, et ton nom m’est venu à chaque instant sur les lèvres ».

fin_blog.jpg
La journée de Roger, M. Vanasek, 1925.

Cette promenade dans la littérature pour la jeunesse d'hier s'achève.

Elle aura été l'occasion de montrer quelques trésors numérisés par la BnF et ses partenaires, notamment dans le cadre d'un programme de numérisation concertée en littérature pour la jeunesse, piloté par la BnF et la médiathèque Françoise Sagan (Paris) / Fonds patrimonial Heure joyeuse, ayant rassemblé huit projets de bibliothèques françaises.

Pour aller plus loin, explorez les ressources suivantes :

Le site du Centre national de la littérature pour la jeunesse, sa page Facebook et les ressources mises à disposition à l'occasion de Partir en livre

L'univers jeunesse du catalogue général de la BnF

La bibliothèque numérique des enfants et sa page Facebook

Les expositions virtuelles Babar, Harry Potter et Cie et Contes de fées

Le dossier "Mais qui sont les héros de la littérature de jeunesse ?", de La Revue des livres pour enfants, juin 2008, n°241.

Et cet automne, venez prolonger la découverte lors d'une Rencontre Gallica...

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.