Les Temps mérovingiens

0
Publié par Séverine Boullay le 30 novembre 2016 dans Collections

L’exposition Les Temps mérovingiens, dont le co-commissariat est réparti entre le musée de Cluny et la Bibliothèque nationale de France, se tient jusqu’au 13 février 2017 au musée de Cluny.

Vue descriptive de la tombe de Childéric

Elle offre un large panorama des trois premiers siècles qui inaugurent le Haut Moyen Age, entre la bataille des Champs catalauniques en 451 et la fin du règne des rois de la première race en 751. A l’opposé de l’image de « barbarie » qui leur était autrefois attachée, le corpus Les Temps mérovingiens sur Gallica propose un voyage parmi les œuvres conservées à la BnF, reprenant les grandes étapes de l’exposition.

La croisée du monde antique et médiéval

Lorsque les Francs s’installent en Gaule, le remodelage des territoires de l’Empire romain d’Occident se dessine et le monde antique ouvre alors sa culture en direction des autres civilisations, exerçant en retour une influence réciproque sur lui. Loin d’être des bouleversements radicaux, la date de 476 correspond à la déposition du dernier empereur romain d’Occident et la bataille des champs Catalauniques de 451 n’est pas l’affrontement de la civilisation emmenée par le général romain Aetius contre les « barbares » menés par Attila, mais une opposition de différents peuples mélangés dans les deux camps.

Les manifestations du pouvoir mérovingien

Si les figures royales sont mises en valeur dans les chroniques mérovingiennes, le pouvoir se manifeste à travers des textes et des objets qui nous en restituent aujourd’hui certains aspects matériels et symboliques. Autour du trône de Dagobert sont rassemblées des œuvres représentatives de l’exercice du pouvoir, diplômes, codes de lois, sceaux ou monnaies. L’image du trône permet de prendre la mesure de la place de l’héritage antique dans les formes d’expression de la royauté.

La religion chrétienne en Gaule mérovingienne

La conversion au christianisme du monde antique est un mouvement d’ampleur. Dans la structure administrative du pouvoir, l’évêque tient un rôle éminent reprenant le maillage des provinces romaines. Les Vies de saints foisonnent d’anecdotes et suscitent la dévotion autour du culte des reliques et de leurs miracles. Le mobilier et les objets de culte, autant que les sarcophages ou les nécropoles franques sont au cœur de la création artistique et fournissent aux archéologues une source d’interprétation abondante.

L’historiographie mérovingienne

Grâce aux manuscrits conservés à la BnF, leurs éditions et leurs traductions, ces sources permettent de compléter le récit des historiens à travers les siècles au sujet de la période mérovingienne.

L’imagerie mérovingienne

Cette période mouvementée a inspiré de nombreuses retranscriptions littéraires et artistiques, mais aussi les représentations populaires des rois fainéants ou encore la chanson du bon roi Dagobert.

Fête du Triomphe à Saint-Cyr : Char des rois fainéants : [photographie de presse] / Agence Meurisse

Les collections de manuscrits mérovingiens numérisés

Retrouvez tous les manuscrits numérisés et conservés au Département des Manuscrits de la BnF.

Les collections de monnaies mérovingiennes numérisées

Retrouvez toutes les monnaies numérisées et conservées au Département des Monnaies, médailles et antiques de la BnF.

Prochain épisode : Trésors manuscrits des temps mérovingiens dans Gallica

Séverine Boullay, conservatrice Chargée de collections histoire médiévale.

Mots-clé:

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.