Le Chat noir, une sombre histoire

1
Publié par Sylvie Voisin le 27 octobre 2016 dans Collections

Revoici  Halloween, avec son cortège de sorcières, de fantômes, de citrouilles et… de chats noirs. Comment le chat noir est-il devenu l’un des symboles de cette fête populaire ?

Chat noir sur un journal : estampe / H. Guérard

Halloween, fête folklorique moderne d’origine celtique, honorant les esprits des défunts, a intégré l’imagerie populaire de la sorcellerie. Les chats noirs ont longtemps été associés à la magie et à l’image des sorcières, desquelles ils étaient censés être les familiers.

Cette vision négative du chat n’a pas toujours prévalu. A l’origine, le chat noir était un bon présage. Pour les anciens égyptiens, il était le symbole de la déesse Bastet, toujours représentée comme une chatte noire. Le culte de cette déesse était très populaire et cette popularité allait jusqu’à vénérer tous les chats et à les faire embaumer après leur mort.

L’association entre le chat et la sorcellerie ne date que du XIIIème siècle. Chez les chrétiens, en Europe, à cause de la couleur de son poil, le chat noir symbolisait le monde des ténèbres et était vu comme une créature du diable. On l’accusait de participer à  des sabbats en compagnie de sorcières.

chatnoirsteinlein.jpg

Contes et nouvelles illustrés. R. Gineste. Métamorphose : Steinlen, 1893

Cette haine envers les chats noirs a conduit à d’atroces pratiques : lors des feux de la Saint-Jean, des chats étaient jetés vivants dans les bûchers, à Paris en place de grève, ou à Metz. Ces coutumes cessèrent au XVIIIe siècle en France. Et progressivement, les chats redevinrent les compagnons adulés de nos foyers.

La couleur du chat noir n’a évidemment rien à voir avec le satanisme : il est d’origine génétique. Les chats peuvent être de toutes les couleurs, du blanc au noir en passant par toutes les combinaisons de robes, tigrées, mouchetées, à taches. Chez un animal, la couleur noire est liée au mélanisme, comme pour la panthère Bagheera, à la fourrure noire.

Le chat noir a particulièrement inspiré les écrivains : Théophile Gautier décrit la beauté de ses chats, Edmond Rostand écrit un poème sur son petit chat noir, et Edgar Poe en fait le sujet d’une nouvelle horrifique. Des chansonniers ont composé de nombreuses chansons en son honneur : « la ronde des chats noirs », ou encore « Petit chat noir ». Le chat noir trouve également sa place au théâtre. Un vaudeville de Henri Dupin porte ce titre, et en 1893 se joue au Châtelet une opérette : « Le chat du diable ».

A Montmartre, le Chat noir était un célèbre cabaret, fondé en novembre 1881 par Rodolphe Salis, également à l'origine de la revue hebdomadaire du même nom, et aussi d’un recueil de Contes du chat noir. Une chanson célèbre d’Aristide Bruant reprend le thème du caveau du Chat noir. Une affiche publicitaire de ce cabaret illustre merveilleusement le matou ténébreux !

chatnoirsalis.jpg

Prochainement Tournée du Chat Noir DE Rodolphe Salis : affiche / Steinlen

Le thème du chat noir revient dans de nombreuse affiches publicitaires. Tous types de produits sont valorisés par la présence du chat noir : chocolat, papier à cigarettes, radiateurs. Des affiches d’expositions ou de spectacles le mettent en scène : revues d’Yvette Guilbert ou d’Andrée Spinelly.

chatnoirguilbert.jpg

« Tous les soirs aux Ambassadeurs Yvette Guilbert » : affiche / Henri Dumont

L’esthétique du chat noir se retrouve dans de nombreuses œuvres graphiques : Théophile-Alexandre Steinlein, qui aimait particulièrement croquer les chats, Benjamin Rabier dans ses histoires animalières, le graveur Henri Guérard, le peintre Edouard Manet le mettent particulièrement en valeur.

chatnoirmanet.jpg

« Rendez-vous de chats » / Edouard Manet »

Alors, si les chats noirs ne vous font plus peur, le soir d’Halloween, n’hésitez-pas à les caresser !

Commentaires

Soumis par Mariette ALBERT le 27/10/2016

Merci beaucoup pour cet article très intéressant et érudit!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.