Les journaux de tranchées de la Première Guerre mondiale

0
Publié par Arnaud Dhermy le 26 juin 2014 dans Collections, Partenaires

En cette année du centenaire du début de la Grande Guerre, Gallica vous propose de découvrir près de 130 journaux de tranchées publiés pendant la Première Guerre mondiale.

"L'art de faire un journal au front", in La revue biscuitée du briscard, n°3

http://blog.bnf.fr/uploads/gallica/2014/06/JTbd1-1024x868.jpg

 

Dès l'automne 1914, au moment où les opérations militaires se stabilisent dans les tranchées, des feuilles se créent au hasard des affectations et des offensives, sur le front occidental comme sur le front d'Orient. Ce sont des gazettes d’unités combattantes, de sections spéciales (ambulance, ravitaillement etc), des bulletins de liaison entre poilus de même origine, mais affectés dans des secteurs ou des régiments différents.Beaucoup de ces titres ne dépassèrent pas quelques numéros ; d’autres survécurent à la guerre. Certains purent être imprimés, d’autres furent multigraphiés selon divers procédés de fortune. Ce qui fut imprimé arriva par le dépôt légal à la BnF. Les autres, les « éphémères de tranchées », furent donnés aux bibliothèques et aux centres d'archives par les rédacteurs, les lecteurs ou leurs familles.

Initiée en 2003 dans un partenariat avec la BDIC, la numérisation des journaux de tranchées français consultables sur Gallica concerne actuellement près de 10 000 vues environ. L'offre initiale a depuis été enrichie de multiples provenances : département de la Réserve des livres rares de la BnF, bibliothèque de l'Arsenal, bibliothèque historique de la Ville de Paris. Cette initiative permettra de consulter, à terme, plus de deux cents titres de gazettes rédigées ou diffusées au sein des unités combattantes.

Parmi les principales collectes, celle à l’initiative des époux Leblanc en faveur de la Bibliothèque de la Guerre, future BDIC, ou celle de Charles de La Roncière pour la BnF. Elles s'effectuent par un démarchage auprès des rédacteurs et de leurs familles.

Malgré ces versements spontanés, ces "éphémères" multigraphiés demeurent encore aujourd'hui partiellement connus ; et bien des établissements conservent des séries parcellaires. La numérisation représente enfin une occasion de réunir virtuellement ce qui n'a jamais pu être assemblé jusqu'alors, et de constituer enfin une collection aussi complète que possible.

Le Petit Journal, 19 juin 1915
 

Chaque journal de tranchées numérisé  est présenté avec le détail de ses numéros actuellement disponibles sur Gallica. Dans la mesure du possible, sont précisés le ou les régiments dans lesquels la feuille a été écrite et diffusée. Enfin, quand elles existent, un accès spécifique permet de consulter les notes manuscrites rédigées par le donateur de la collection, et qui reviennent sur l'histoire de la gazette.

Il est possible de naviguer parmi les titres via un accès générique, par ordre alphabétique, ou encore via un accès thématique, par armes : infanterie, artillerie, cavalerie, génie, chasseurs, coloniaux, zouaves, et autres unités ; enfin un accès est proposé pour les feuilles réalisées sur le front d'Orient, de même que pour les journaux de liaison entre poilus issus d'une même école, d'une même entreprise ou d'une même région.

img3.jpg

Cette page de présentation devrait prochainement être enrichie d'autres informations utiles pour l'exploitation de ces ressources, comme les secteurs postaux des rédactions quand ils sont indiqués sur les documents. De nouvelles collections provenant de bibliothèques partenaires de Gallica rejoindront bientôt l'offre existante.

Arnaud Dhermy - Département de la Coopération

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.