Soutenez l'acquisition du bréviaire royal de Saint-Louis de Poissy !

0
Publié par Marie-Hélène Tesnière, Frédérique Hall le 23 novembre 2015 dans Collections

Ce livre de prières date du début du  XIVe siècle. Il fut commandé par le roi Philippe le Bel pour l'abbaye Saint-Louis de Poissy qu'il avait fondée en l’honneur de son grand-père le roi saint Louis. A cinq jours de la fin de l'appel au don, la Bibliothèque nationale de France a déjà récolté 354 732 euros grâce à vous ! Il reste encore 15 268 euros à réunir. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir en détail quatre des nombreuses enluminures figurant dans ce manuscrit.

La translation du chef de saint Louis
Le 17 mai 1306 Philippe le Bel procéda au transfert du chef de saint Louis, de l’abbaye de Denis à la Sainte-Chapelle, après avoir fait réaliser un reliquaire par un orfèvre. Ici, la bordure marginale qui représente la procession partant de Saint-Denis, malgré l’opposition des moines qui détournent la tête, pour aller vers Paris où la relique est accueillie par les Parisiens au son des trompettes.

david_goliath.jpg

David et Goliath
L’initiale historiée D débute le Psaume 26 (« Dominus illuminatio mea… ») dans laquelle est représenté le combat de David et Goliath : à gauche, David en tunique rouge affronte avec sa fronde Goliath, le géant philistin ; celui-ci, caqué et portant une cote de maille sous son bliaut, est frappé au front alors qu’il s’apprêtait à dégainer.

reliques.jpg

Les reliques de la Passion
Cette miniature illustre la fête de la translation de la sainte Couronne d’épines, le 11 août. Elle représente, dans leurs nouveaux reliquaires, les saintes reliques de la Passion du Christ que Louis IX avait acquis de l’empereur de Constantinople pour la Sainte-Chapelle, fondée en 1248 : ce sont un fragment de la sainte Couronne d’épines, un morceau de la vraie Croix, un fragment de la sainte Lance, et peut-être le carcan du Christ. C’est la plus ancienne illustration connue des reliquaires contenus dans la Grande Châsse de la Sainte-Chapelle.

moine_lepreux.jpg

Saint Louis et le moine lépreux
L’initiale historiée B (« Beato Ludovico christianissimo rege … ») illustre la fête de saint Louis, le 25 août : le roi Louis IX, faisant preuve de charité,  nourrit lui -même  un moine lépreux à l’abbaye de Royaumont.

Soutenez la BnF pour maintenir ce Trésor national en France en faisant un don avant le 27 novembre. Chaque don compte. Merci !

Images : © Christie's - Anna Buklovska

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.