Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

Zoologie de Noël : le renne

1
22 décembre 2017

Le renne est un animal bien connu en cette période de Noël. Supposé tirer le traineau du Père Noël et le faire voler dans les airs, il apparaît dans de nombreux contes. Petit retour sur cet animal de saison…

Le Rangifer Tarandus, renne, aussi appelé caribou au Canada, est un mammifère appartenant à la famille des Cervidés, comme le cerf, le chevreuil ou le daim. Les Cervidés sont reconnaissables à certaines particularités. Tout d’abord, leurs pattes sont pourvues de doigts en nombre pair terminés par des sabots. Plus visible : les mâles portent des cornes sur le sommet de leur crâne, que l’on nomme « bois ». Ceux-ci sont recouverts de petits poils, le tégument velu. Les bois de l’animal grandissent et se ramifient, puis finissent par stopper leur croissance, perdant alors ce tégument velu. Une fois entièrement débarrassées de ces tissus, les cornes mises à nu vont tomber, avant de repousser une nouvelle fois chaque année, avec d’autres ramifications. Une croyance populaire affirmait que l’on pouvait connaître l’âge d’un cervidé au nombre de ramures sur ses bois, ce qui n’est pas possible, les bois changeant à chaque mue.
 
Le renne a réussi à s’adapter aux changements climatiques, à l’inverse des mammouths qu’il a pourtant rencontrés : les premières découvertes d’ossements du Rangifer font en effet remonter sa présence à la Préhistoire. Outre sa viande, sa peau était alors utilisée pour fabriquer des vêtements, ses os pour différents ustensiles de cuisine, par exemple, et ses bois étaient taillés pour créer des outils ou des sculptures. Bien plus tard, le renne a continué à être utilisé pour des vêtements, comme ces gants pour dames de 1931. Ses tendons avaient aussi certains usages étonnants en chirurgie oculaire…
 
Si le renne est habituellement associé à la saison hivernale, c’est qu’il est adepte des régions froides. Plus pratique qu’un cheval pour les climats polaires, il a vite été le compagnon idéal des habitants de ces contrées qui ont domestiqué l’animal, tels les Lapons. Ces animaux sont herbivores et se débrouillent toujours pour dénicher de quoi manger, en creusant parfois même sous la glace. Ils produisent du lait très prisé, utilisé pour la fabrication de beurre ou de fromage.
Très efficaces pour se déplacer, leurs sabots très larges leur permettent une bonne stabilité sur la neige ; grâce à eux, ils peuvent marcher très longtemps sur les terrains gelés ou escarpés. Ils sont même capables de traverser des étendues d’eau à la nage.
 
 

Certes, l’animal ne vole pas dans les cieux tirant un traineau, mais il reste poétique et surprenant… Il existe de nombreux contes qui pourront plaire aux petits et grands, en cette période de Noël : comme, Me-Gish-Ho, le petit garçon qui buvait du lait de renne ou encore le conte sibérien Le petit renne. A moins que vous ne préfériez un album documentaire avec L’esprit des bêtes consacré au cerf et au renne, de Benjamin Rabier. Quoi qu’il en soit, lorsque vous parlerez de rennes pendant les fêtes, vous pourrez vanter leurs véritables qualités. Joyeux Noël !
 

Commentaires

Soumis par Nicolus Martin le 23/12/2017

DZG’s youngest reindeer have begun their harness and halter training in preparation for Christmas duties.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.