Du lion au faucon. Partie de chasse dans Gallica

0
Publié par Gaëlle Le Page le 22 juin 2016 dans Collections, Partenaires

La fondation François Sommer pour la chasse et la nature, située dans le Marais à Paris, a souhaité dès 2013 s’associer à la BnF pour contribuer à la numérisation et à la valorisation de fonds liés à la chasse et à la nature. L’industriel François Sommer (1904-1973), son fondateur, était en effet chasseur, mais aussi bibliophile et collectionneur. Et la chasse a inspiré nombre d’auteurs !

Charles Perrault, François Charpentier, Jacques Cassagne et Jacques Bailly,
« Devises pour les tapisseries du Roy, où sont représentez les quatre Elémens et les quatre Saisons de l’année », XVIIe siècle,
BnF, Manuscrits, Français 7819, f. 5r (détail)

La fondation François Sommer a ainsi contribué, par le biais de l’opération « Adoptez un livre » portée par l’Association des Amis de la BnF, à la numérisation d’ouvrages de la Bibliothèque. En voici une petite sélection, prélude à une balade sur la piste des livres de chasse.

Les traités médiévaux ont la part belle dans les ouvrages adoptés, car la chasse y est très présente. Le Livre de chasse de Gaston Phébus, célèbre texte du XIVe siècle, existe en 44 versions manuscrites, dont la numérisation met la variété en valeur.

1phebusdef_1.jpg
Gaston Phébus, Le Livre de chasse, XIVe siècle,
BnF, Manuscrits, Français 617, f. 3v (détail)

Des techniques de chasse aristocratiques très spécifiques, telles la vénerie et la fauconnerie, sont illustrées à grand renfort de vignettes multicolores, comme dans le Traité de fauconnerie de Frédéric II du XIIIe siècle.

2fauconneriedef.jpg
Frédéric II, Traité de fauconnerie, XIIIe siècle,
BnF, Manuscrits, Français 12400, f. 10v (détail)

La maîtrise de la représentation naturaliste se retrouve dans les « Devises pour les tapisseries du Roy, où sont représentez les quatre Elémens et les quatre Saisons de l’année », par Charles Perrault, François Charpentier, Jacques Cassagne et Jacques Bailly, manuscrit réalisé au XVIIe siècle pour Louis XIV afin de présenter les emblèmes devant figurer sur les tapisseries royales.

3deviseslapindef_0.jpg
Charles Perrault, François Charpentier, Jacques Cassagne et Jacques Bailly,
« Devises pour les tapisseries du Roy, où sont représentez les quatre Elémens et les quatre Saisons de l’année », XVIIe siècle,
BnF, Manuscrits, Français 7819, f. 2r (détail)

4devisesdef.jpg
Charles Perrault, François Charpentier, Jacques Cassagne et Jacques Bailly,
« Devises pour les tapisseries du Roy, où sont représentez les quatre Elémens et les quatre Saisons de l’année », XVIIe siècle,
BnF, Manuscrits, Français 7819, f. 5r (détail)

Outil pour les chercheurs, l’« État des chasses du roi » établi annuellement témoigne de l’importance de cette activité à la cour et des moyens humains et techniques mis à son service.

5etat_chassedef_0.jpg
« État des chasses du cerf que la Vénerie du Roy a faites pendant l'année 1768 »,
BnF, Manuscrits, Français 7850, f. 1r (détail)

La Chasse au fusil de Magné de Marolles (1788) a été le premier ouvrage numérisé par la fondation François Sommer. Faisant suite à une longue tradition de traités savants, il s’intéresse à un type de chasse vu comme « un amusement simple, peu dispendieux et sans appareil, qui fait à la campagne les délices de gens de tout état et est à la portée de tout le monde ».

6chasse_fusildef.jpg
Gervais-François Magné de Marolles, La Chasse au fusil, Paris, T. Barrois, 1788,
BnF, Sciences et techniques, S-12298, f. I (détail)

Animaux fantastiques et bêtes exotiques sont aussi des ingrédients essentiels des récits de chasse, représentés notamment par les écrits sur l’affaire de la Bête du Gévaudan de l’abbé Fabre, grand spécialiste de la question et compilateur d’archives méconnues.

7gevaudandef.jpg
François Fabre, La Bête du Gévaudan, Paris, Librairie Floury, 1930,
BnF, Philosophie, Histoire, Sciences de l'homme, 4-LK2-7406, NP (détail)

Les chasseurs peuvent avoir la plume facile : Eugène Pertuiset, chasseur, collectionneur, inventeur, explorateur et par ailleurs ami du peintre Manet, illustre dans son autobiographie Les Aventures d’un chasseur de lions (1878) la figure du chasseur héroïque, libérant les populations des colonies de bêtes aussi agressives qu’imposantes, dans un style très vivant bien de son temps.

 

La signature, le 14 juin 2016, d’une convention de coopération documentaire et numérique entre la BnF et la fondation François Sommer marque une nouvelle étape : la numérisation et la mise en ligne sur Gallica des fonds propres de la fondation.

En plus d’une collection d’art présentée dans l’actuel musée de la Chasse et de la Nature, François Sommer a en effet rassemblé un riche fonds documentaire composé de livres cynégétiques anciens et précieux, d’éditions rares, de livres d’artistes, mais aussi d’ouvrages de référence liés à la chasse et au monde animal, qui éclairent les œuvres d’art rassemblées et ouvrent sur des domaines non abordés par le musée.

Complémentaires des collections de la BnF, ces fonds seront très bientôt accessibles au plus grand nombre via Gallica. Ils seront organisés en corpus et feront l’objet de rencontres thématiques. Taïaut ! Suivez la piste !

Gaëlle Le Page (musée de la Chasse et de la Nature)

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.