Le Blog
Gallica
La Bibliothèque numérique
de la BnF et de ses partenaires

La dentisterie

0
22 avril 2015

Le cycle de billets sur la médecine et ses disciplines annexes continue : cette fois-ci, vous avez rendez-vous chez le dentiste !

Pierre Fauchard (1678-1761), considéré comme le père fondateur de la dentisterie moderne, fut le premier à porter le titre de chirurgien-dentiste.

P. Fauchard, Le chirurgien dentiste ou Traité des dents (1746)

Ce dentier figure dans le tome II de son ouvrage Le chirurgien dentiste ou traité des dents dont le manuscrit est conservé à la BIU Santé. Cet ouvrage est paru pour la première fois en 1728, mais la gravure ci-dessus fait partie de l'édition de 1746.

Mais les dentistes n’ont pas toujours eu bonne réputation : on les appellait « charlatans », comme en témoigne cette image où l’on peut voir que si le dentiste soigne un homme, la complice de l’arracheur de dents vole la bourse du client !

Pendant la Révolution française, les dentistes sont mis à l'honneur :

"Le Dentiste patriote" (1790)
 

Le XIXe siècle voit l’apparition de l’hygiène privée appliquée à toutes les parties du corps. Les dentistes font de la publicité pour une poudre ou un élixir qui blanchit et nettoie les dents :

Poudre de Duchesne (1860)
 

Le développement de l'hygiène ayant été considérable, on incite la population à consulter régulièrement un dentiste dès le début du XXe siècle.

Anne Boyer, département Sciences et techniques

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.